Index thématique – N

Nadar :
NEWTON, J., Zola et Nadar, 1980 (54), 201-205.
– La correspondance Zola-Nadar, 1982 (56),197-213.

« Nana » :
ARMBRUST-SEIBERT, M., Nana, une autre source, 1999 (73), 181-193.
BEST, J., Portraits d’une « vraie fille » : Nana, tableau, roman et mise en scène, 1992 (66), 157-166.
BORDERIE, R., Paroles de groupe dans Nana. Les lois de l’imitation, 2004 (78), 119-128.
BUVIK, P., Nana et les hommes, 1975 (49), 105-124.
CLARK, R.J.B., Nana ou l’univers du rideau, 1973 (45), 50-64.
DELAS, D., Étude de vocabulaire. Les unités de compte dans Nana, 1968 (35), 34-41.
GIRAUD, B., Sensualité et hygiène. Regards sur la salle de bains dans Nana de Zola et La Faustin d’Edmond de Goncourt, 2013 (87), 253-268.
LEMARIE, Y., Nana, un film de Dorothy Arzner, 2001 (75), 243-254.
MATTHEWS, J.H., Une source possible de Nana ? Le ménage parisien de Restif de la Bretonne, 1959 (12), 504-506.
MORGAN, O., Zola et Valtesse de La Bigne, 1970 (39),70-71.
NOETINGER, E., Les chambres de Nana, 1997 (71), 157-173.
PAGÈS, A., Rouge, jaune, vert, bleu. Étude du système des couleurs dans Nana, 1975 (49), 125-135.
PETREY, S., Anna-Nana-Nana. Identité sexuelle, écriture naturaliste, lectures lesbiennes, 1995 (69), 69-80.
ROCHECOUSTE, M., Images catamorphes zoliennes : deux chapitres de Nana, 1986 (60),105-112.
ROUSSEAU, M., Destinée féminine et destinée historique dans Nana, 2010 (84), 171-180.
ROY-REVERZY, É., Nana ou l’inexistence d’une écriture allégorique, 1999 (73), 167-180.
SAILLARD, S., La première traduction espagnole de Nana, 1996 (70), 95-114.
SIMON, A., Fatalités féminines. –Anna Coupeau, Jeanne de Lamare, 2004 (78), 129-141.
TERNOIS, R., En marge de Nana, 1962 (21), 218-222.
WAGNER, F., Nana en son miroir, 2001 (75), 71-86.

« Nantas » : voir Contes et Nouvelles.

Napoléon III :
MOURAD, F.M., Émile Zola, lecteur de Napoléon III, 2000 (74), 247-261.
YEE, J., L’Empereur désincarné ou comment Zola démonte la théorie du « Grand Homme », 2017 (91), 191-205.

Naquet, Gustave :
MORGAN, O., Autopsie d’un journal républicain-naturaliste, Le Rabelais, de Gustave Naquet, 1982 (56), 213-224.

Naturalisme :
AMADIEU, J.-B., Conclusions au dossier « Naturalismes du monde : les voix de l’étranger », 2020 (94), 431-438.
ARON, P. et SADOUN-ÉDOUARD C., Introduction au dossier consacré au naturalisme belge, 2016 (90), 5-29.
– Les chroniques du quotidien de Paul Heusy, 2016 (90), 111-141.
BACHLEITNER, N., Un « Zola » allemand ? Les romans sociaux de Max Kretzer et le naturalisme français, 1996 (70), 115-137.
BAGULEY, D., L’anti-intellectualisme de Zola, 1971 (42) (n° spécial), 119-129.
– Du naturalisme au mythe : l’alchimie du Docteur Pascal, 1974 (48), 141-163.
– Le réalisme grotesque et mythique de La Terre, 1987 (61), 5-14.
BAHLER, U., Sur les traces naturalistes de La Vérité en marche, 2008 (82), 83-108.
BARON I. B., Le paradoxe du stigmate : ambiguïté et dérives naturalistes chez Dubut de Laforest, 2015 (89), 169-187.
BASILIO, K., Naturalisme zolien et impressionnisme : le rôle de la métonymie, 1992 (66), 83-90.
– Le naturalisme onirique d’Urbano Tavares Rodrigues, 2018 (92), 200-209.
BECKER, C., Retour sur les dossiers préparatoires. Cela « s’établira en écrivant », 1993 (67), 225-234.
BERTRAND, J.-P., Les deux Émile : Verhaeren naturaliste (à propos des Flamandes), 2016 (90), 51-64.
BEST, J., Germinal au théâtre – mélodrame ou drame expérimental ?, 1985 (59), 135-143.
– Le naturalisme est-il un nihilisme, 2003 (77), 49-57.
BEVERNIS, C., Anatole France : à propos de Zola et du naturalisme français, 1980 (54), 235-240.
BONNEFIS, Ph., Hydrographies naturalistes, 1976 (50), 213-223.
BORGHART, P., Le naturalisme chez Papadiamandis, 2003 (77), 219-238.
BRADY, P., Chaos et Naturalisme, 1993 (67), 201-209.
BRIX, M., Du règne du Verbe au culte de l’adverbe. Bloy et le « naturalisme mystique » de Huysmans, 2014 (88), 155-67.
BURNS, C.A., Documentation et imagination chez Émile Zola, 1963 (24-25), 69-78.
BUTOR, M., Au feu des pages [Discours à Médan, 1967], 1967 (34), 101-113.
BUVIK, P., Naturalisme et vitalisme. À propos de la sexualité dans l’œuvre de Zola, 177-197.
CABANÈS, J.L., Les Croquis Parisiens ou le naturalisme en tension, 2007 (81), 31-46.
CAZEAUX, M., Vilheim Moberg, un naturaliste suédois ?, 1955 (4), 189-196.
CHABRIER, A., Vies littéraires [en] minuscules : Jean-François Elslander et ses éditeurs, 2016 (90), 181-198.
CHABROL, J.P., Un écrivain entre dans le cœur d’un peuple [Discours à Médan, 1968], 1968 (36), 117-122.
CHEVREL, Y., Zola et la transformation de la littérature européenne : problèmes d’une recherche en esthétique de la réception, 1980 (54), 224-234.
– Discussion critique : remarques sur un programme comparatiste, 2010 (84), 347-354.
CHEVREL, Y., Le naturalisme à l’étranger. Croatie, Grèce, Slovénie, 2003 (77), 183-188.
COCTEAU, J., Zola, le poète, 1958 (11), 442-443.
COMBE, D., Poésie et prosaïsme, 2007 (81), 17-30.
COMPAGNON, A., Zola dans la décadence, 1993 (67), 211-222.
CORNET, M., Romancière et intellectuelle : la destinée d’Emilia Pardo Bazán dans le contexte du naturalisme espagnol, 2021 (95), 161-174.
DA SILVA, F., Pour un naturalisme exotique : L’Opium et sa préface inédite, 2011 (85), 67-75.
DEBBAUT, R., Émile Zola chez Van Santen Kolff (I), 1989 (63), 39-50.
– Zola et le naturalisme flamand, 1991 (65), 37-44.
DESSY, C., Le naturalisme au service du roman historique. Les Libertins d’Anvers (1912) de Georges Eekhoud, 2016 (90), 217-232.
DE VIVEIROS, G., Zola à Bruxelles : Germinal, « pièce de charbon », au Théâtre Molière, 2016 (90), 87-110.
DOUSTEYSSIER, C., Le naturalisme en parodie(s), 1999 (73), 335-348.
DUCREY, G., La Servante de Caroline Gravière (1871). Du romantisme populaire au naturalisme ancillaire, 2016 (90), 31-50.
DUFIEF, P.-J., Le cercle naturaliste. Lucien Descaves et Edmond de Goncourt : l’esthète et l’artisan, 2010 (84), 25-34.
ESTANG, L., [Discours prononcé à Médan le 3 octobre 1971] Émile Zola et la passion de la vie, 1971 (42) (n° spécial), 163-170.
FABRE,, F.E., Jules Vallès et le naturalisme, 1957 (8-9), 382-385.
FERAL, J., Le signe en procès : l’expérience du théâtre naturaliste, 1982 (56), 115-130.
FINN, M., Naturalisme, sexe et sexologie : Excès catastrophique ou fantaisie médicale ?, 2011 (85), 117-133.
FOUGERE, M.-A., Portrait de Zola en chroniqueur 2013 (87), 29-42.
GACOIN-MARKS, F., Les débuts du naturalisme en Croatie et en Slovénie, 2003 (77), 239-252.
GOURAIGE, G., Le naturalisme et l’amour, 1972 (44), 188-200.
GUEDJ, A., Les Mystères de Marseille ou l’acte de naissance du naturalisme de Zola, 1968 (35), 1-19.
HAMON, P., Je m’accuse de Léon Bloy : un pamphlet antinaturaliste, 2014 (88), 131-154.
– Les hybridations naturalistes d’Emilia Pardo Bazán, 2021 (95), 175-189.
HAMON, Ph., En guise d’introduction au dossier « Poésie et naturalisme », 2007 (81), 5-16.
HEMMINGS, F.W.J., Émile Zola, romancier innovateur, 1967 (33), 1-11.
– Intention et réalisation dans Les Rougon-Macquart, 1971 (42), (n° spécial), 93-108.
LEFEBVRE, J.-C., Marie Delna, diva du naturalisme, 2010 (84), 289-297.
LUMBROSO, O., Le dossier préparatoire existe-t-il ?, Variations autour d’une notion génétique en régime naturaliste, 2009 (83), 15-31.
– Introduction [au n°94]. Les mondes naturalistes : espaces et valeurs, 2020 (94), p. 3-11.
MALAURIE, J., Émile Zola, une force primitive [Discours de Médan, 2005], 2006 (80), 275-284.
MALINAS, Y., Zola, précurseur de la pensée scientifique du XXe siècle (Discours à Médan, le 3 octobre 1970), 1970 (40), 108-120.
MARCOIN, F., Le naturalisme d’Henry Céard : allégeance et distanciation, 1981 (55),146-155.
MARIN, M., Géométries de l’invisible. Impasse de la théorie naturaliste dans Le Ventre de Paris, 2003 (77), 59-71.
MATHEWS, J.H., Pourquoi j’ai écrit Les Deux Zola, 1957 (8), 390-391.
– Maupassant écrivain naturaliste, 1960 (16), 655-661.
MITTERAND, H., Quelques aspects de la création littéraire dans l’œuvre d’Émile Zola, 1963 (24-25), 9-20.
– La formation littéraire d’Émile Zola : la naissance du naturalisme, 1963 (24-25), 21-27.
– Remarques d’introduction à l’étude des techniques de la composition et du style chez Émile Zola, 1963 (24-25), 79-82.
– Introduction au colloque de Columbia (octobre 1991), 1993 (67), 5-7.
MONTAUBIN, M.-F., Le roman « sentimental » des petits naturalistes, 2020 (94), 77-91.
MORGAN, O., Autopsie d’un journal républicain-naturaliste, Le Rabelais, de Gustave Naquet, 1982 (56), 213-224.
MURPHY, S., « Pauvre Coppée », naturaliste et poète béni, 2007 (81), 55-78.
OGINO, F., Le naturalisme et l’Affaire Dreyfus dans la société japonaise, 1998 (72), 139-150.
PAGÈS, A., En partant de la théorie du roman expérimental, 1974 (47), 70-87.
PALACIO, J. de, L’Accident de Monsieur Hébert ou la perfection du naturalisme, 1997 (71), 31-40.
PAYOT, R., Émile Zola, ou la ressemblance contrariée, 1972 (44), 158-171.
PELLETIER, J., Lukacs, lecteur de Zola, 1971 (41), 58-74.
La Scouine, avatar québécois du Naturalisme, 1977 (51), 91-96.
PICON, G., Le réalisme d’Émile Zola : du « tel quel » à l’œuvre-objet, 1962 (22),235-240.
PREMSELA, M.J., Quelques remarques sur la littérature naturaliste en Hollande, 1955 (2), 58-61.
REVERZY, E., Le goût des bêtes. Le bestiaire naturaliste de Camille Lemonnier, 2016 (90), 167-180.
RIPOLL, R., Fascination et fatalité : le regard dans l’œuvre de Zola, 1966 (32), 104-116.
RYKNER, A., Théâtres intimes d’André Ruyters : Les Escales galantes entre cliché exotique et érotique fin-de-siècle, 2016 (90), 199-215.
SABATIER, R., Zola, poète de la nature [Discours à Médan, 3 octobre 1970], 1970 (40), 101-107.
SADOUN-ÉDOUARD, C. et ARON, P., Introduction au dossier consacré au naturalisme belge, 2016 (90), 5-29.
– Portrait de l’artiste en divette. Claudine Lamour (1892) de Camille Lemonnier, 2016 (90), 143-166.
SAINT-AMAND, D., Un glossaire naturaliste au second degré ? A propos de La Flore pornographique d’Ambroise Macrobe, 2013 (87), 269-284.
SAMINADAYAR-PERRIN, Introduction. Les « petites naturalistes » : une littérature au second degré ?, 2020 (94), p. 15-30.
– « Petits naturalistes » : questions d’échelle, 2020 (94), 147-159.
SANCHEZ, N., Rachilde ou la décadence du naturalisme, 1999 (73), 275-283.
– En guise d’introduction. Le naturalisme au féminin, 2021 (95), 129-132.
SANDERS, J., La fin d’une étape. Deux toasts de Zola inédits en librairie, 1982 (56), 189-196.
SARTHOU, J., Le naturalisme au théâtre en 1956, 1956 (5), 240-243.
SEILLAN, J.-M., Zola et le fait colonial : les raisons d’un rendez-vous manqué, 2014 (88), 13-26.
SUWALA, H., Huysmans et Zola : le dialogue brisé, 1989 (63), 17-25.
THOREL, S., Naturalisme, naturaliste, 1986 (60), 76-88.
– Un regard désolé : naturalisme et photographie, 1992 (66), 269-274.
– Rimes de joie, entre naturalisme et décadence, 2016 (90), 65-85.
TORTONESE, P., [Pèlerinage de Médan 1988] Zola l’italien, 1989 (63),11-16.
VAN DER HOEVEN, R., Quand les dieux et les déesses jouent aux prolos et aux grisettes… Le Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, scène majeure du courant réaliste et naturaliste (1830-1914), 2016 (90), 233-248.
VANHAESEBROUCK, K., « Bosser, nom de dieu ! » Het Gezin Van Paemel de Cyriel Buysse ou la naissance du mythe de la Flandre rurale, 2016 (90), 249-267.
VAN VREMECK, P.H.S., L’accueil fait au naturalisme dans les lettres flamandes, 1966 (31), 51-63.
VERRET A., L’héritage tératologique du naturalisme zolien, 2017 (91), 241-250.
VIA, S.E., Paul Alexis, Flaubert et le naturalisme (avec deux lettres inédites), 1970 (39), 75-82.
VITI, R., Son, parole et silence dans Le Ventre de Paris, 2009 (83), 75-81.
WOLLEN, G., Zola-l’angoisse : mais de quelle influence ?, 2007 (81), 103-119.

Nature :
LAHARY, T., Le végétal révolté. Une approche écocritique de La Faute de l’abbé Mouret, 2017 (91), 207-218.

Naturisme : voir Saint-Georges de Bouhélier.

Nerval, Gérard de :
THUMEREL, Th., Maupassant ou le double saturnien de Nerval, 1990 (64), 191-208.

Norvège :
LORIG, A., Enquête sur la présence de Zola dans l’enseignement en Norvège et en Suède, 2020 (94), 357-367.

Nouvelles : voir Contes et Nouvelles.

Numéros spéciaux : voir Dossiers.