Index général – S

SABATIER, R., Zola, poète de la nature [Discours à Médan, 3 octobre 1970], 1970 (40), 101-107.

SABATIER, C., L’intertextualité dans les chroniques politique de Zola, 2010 (84), 129-142.
– La tentation pamphlétaire dans les chroniques de Zola (1866-1872) : pose esthétique ou posture éthique ?, 2013 (87), 103-118.

SACQUIN, M., Hommage à Colette Morin-Laborde, 2003 (77), 404-405.

SADOUN-ÉDOUARD, C., Introduction au dossier consacré au naturalisme belge, 2016 (90), 5-29.
– Portrait de l’artiste en divette. Claudine Lamour (1892)  de Camille Lemonnier, 2016 (90), 143-166.

SAILLARD, S., La première traduction espagnole de Nana, 1996 (70), 95-114.
– La première traduction espagnole de Germinal, 2001 (75), 217-242.
– Traduction et réception de La Terre en Espagne, 2006 (80), 215-236.

SAINT-AMAND, D., Un glossaire naturaliste au second degré ? À propos de La Flore pornographique d’Ambroise Macrobe, 2013 (87), 269-284.

SALAÜN, F., Avant propos au dossier « Dubut de Laforest et le naturalisme », 2015 (89), 127-133.
– Roman et science, 2015 (89), 135-151.
– Anticléricalisme littéraire, 2015 (89), 153-167.

SALVAN, A.J., Les lettres inédites de Zola à Céard, 1959 (11), 465-467.
– Vingt messages inédits de Zola à Céard, 1961 (19), 123-146.
– Hommage au docteur Jacques Émile-Zola, 1963 (n° spécial), 32.
– Les correspondants américains de Zola, 1964 (27), 101-115.
– Sept autographes d’Émile Zola, 1966 (32), 133-144.
– Un document retrouvé. « M. Émile Zola et Germinal », de Henry Céard, 1968 (35), 42-60.
– Vingt-deux lettres et billets d’Émile Zola (collection de la Brown University), 1969 (37), 59-75.
– Quatre lettres de Zola à sa femme (1895), 1971 (41), 75-85.
– Rectification (n° 41), 1974 (48), 239.

SAMINADAYAR, C., La Débâcle, roman épique ?, 1997 (71), 203-219.
– Fiction de la bourse, 2004 (78), 41-62.
– « Lettres de Bordeaux ». L’Histoire au jour le jour, 2009 (83), 111-133.
– Zola journaliste : histoire, politique, fiction, 2013 (87), 5-28.

SAMINADAYAR-PERRIN, C., D’impossibles nouveaux mondes : Zola, L’Argent/Fécondité, 2014 (88), 27-44.
– Portrait d’Émile Zola en « enfant de la presse », 2017 (91), 109-121.
– Introduction. Les « petites naturalistes » : une littérature au second degré ?, 2020 (94), p. 15-30.
– « Petits naturalistes » : questions d’échelle, 2020 (94), 147-159.

SANCHEZ, N., Rachilde ou la décadence du naturalisme, 1999 (73), 275-283.
Le Rêve d’Élisa Bloch, 2012 (86), 331-333.
– En guise d’introduction. Le naturalisme au féminin, 2021 (95), 129-132.

SANDERS, J.B., Antoine, Zola et le théâtre, 1971 (42, n° spécial), 51-60.
– Cinq lettres inédites de Henry Céard à Georges Ancey, 1973 (45), 80-90.
– Antoine et Zola, 1976 (50), 9-18.
– Zola et la censure théâtrale : une chronique inédite en librairie, 1977 (51), 141-148.
– Deux chroniques inédites de Zola destinées au Rappel, 1978 (52), 166-172.
– Busnach, Zola et le drame de L’Assommoir, 1978 (52), 109-123.
– Deux lettres d’Antoine à Arquillière, 1979 (53), 148-158.
Germinal mis en pièce(s), 1980 (54), 68-86.
– La fin d’une étape. Deux toasts de Zola inédits en librairie, 1982 (56), 189- 196.
– Zola et la censure théâtrale. Sa déposition du 11 mars 1891 à la Chambre des Députés, 1985 (59), 181-186.
– Onomastique zolienne : les listes inédites de noms dressées par Zola, 1991 (65), 215-251.
– Lettres inédites d’Henry Céard à Gabriel Thyébaut (1878-1895), 1994 (68), 205-230.
– Une lettre inédite de J.K. Huysmans à Rosny, 1996 (70), 265-267.
– Lettres d’Henri Céard à Gabriel Thyébaut (1907-1920), 1999 (73), 113-147.

SANDRAS-FRAYSSE, A., Busnach, cornac ou prête-nom ?, 2006 (80), 195-213.
– et VIRGILIO CAMBRAIA LOPES, M., Zola vu par Rafael Bordalo Pinheiro, 2008 (82), 277-288.

SANDU, C., La mer, mère, marée, armée : Enjeux d’une rythmologie de la marée dans l’œuvre de Paul Bonnetain, 2011 (85), 101-115.

SANGSUE, D., Robert Caze et le second degré parodique : D’après les maîtres, 2020 (94), p. 47-59.

SARTHOU, J., Le naturalisme au théâtre en 1956, 1956 (5), 240-243.

SAVY, N., Un étranger vu par Manet : Émile Zola, 1992 (66), 23-32.

SAYEGH, M., Paris, le roman du voyage immobile, 2017 (91), 263-272.

SCARPA, M., Présentation du dossier « Ethnocritiques zoliennes », 2018 (92), 5-13.
– et CNOCKAERT, V., MENARD, S., Entretien avec Henri Mitterand, 2018 (92), 108-116.

SCHAFFNER, I., Les voix britanniques qui s’adressent à Zola, romancier et intellectuel engagé (1898-1899), 2020 (94), 267-274.

SCHALK, D., Zola et l’histoire. L’historien Zola, 1993 (67), 47-55.

SCHARF, F., Un modèle utopique de Travail, 2008 (82), 165-185.
– Rousseau révolutionnaire dans l’œuvre de Zola, 2013 (87), 285-309.

SCHMELING, M., « Labyrinthus subterraneus » : Germinal, 2010 (84), 255-288.

SCHOBER, R., Observations sur quelques procédés stylistiques de Zola, 1964 (28), 149-161.
Le Docteur Pascal ou le sens de la vie, 1979 (53), 53-74.

SCHOR, N., Sainte-Anne : capitale du délire, 1978 (52), 97-108.
–  Mythe des origines, origine des mythes : La Fortune des Rougon, ibid., 124-134.
– Individu et foule chez Zola : Structures de médiation, 1982 (56), 26-33.
– Zola et la carte postale, 1992 (66), 303-313.

SCHUMACHER, C., voir NEWTON, J.

SCHUMANN, M., Discours de Médan, 1974 (48), 121-124.

SCOTT, H., L’Outre-Manche : aux limites de l’écriture zolienne, 2017 (91), 97-107.

SEASSAU, C., Germinal ou les modalités épiques d’une épopée subvertie, 1986 (60), 121-131.

SEGARRA, M., Eros et transgression. La femme qui rit dans La Faute de l’abbé Mouret, 1995 (69), 81-91.

SHIH, C.Y., La synesthésie dans la critique d’art de Zola, 2012 (86), 267-276.

SEIBERT, M.A., George Moore et Paul Alexis, 1988 (62), 127-142.

SEILLAN, J.-M., Écriture et négativité dans Une belle journée d’Henry Céard, 1997 (71), 221-235.
– À propos d’un pastiche de Gill, 1997 (71), 324-326.
– Zola en chansons. Chansons rosses, 1999 (73), 398-400.
– L’interview d’écrivain : l’exemple de J.K. Huysmans, 2000 (74), 97-111.
– L’Afrique utopique de Fécondité, 2001 (75), 183-202.
– Paul Bonnetain écrivain : Dans la brousse (Sensations du Soudan), 2011 (85), 87-100.
– Zola et le fait colonial : les raisons d’un rendez-vous manqué, 2014 (88), 13-26.
– Petit naturaliste deviendra grand… Huysmans, de Marthe à Sainte Lydwine de Schiedam, 2020 (94), 93-105.

SEMPRUN, J., La journée du 12 février 1898 [Discours de Médan, 3 octobre 2004], 2005 (79), 257-260.

SEMUJANGA, J., Ousmane Sembène sur les traces d’Émile Zola, 2000 (74), 113-123.

SERMADIRAS, É., La « foi chancelante du médecin guérisseur ». De quelques cas d’impuissance thérapeutique dans l’œuvre zolienne, 2021 (95), 31-45.

SERPER, A., Les personnages de Balzac et de Zola, 1982 (56), 37-45.

SFAR, M.F., Écho et Narcisse : La répétition dans l’ « écriture artiste » d’Edmond de Goncourt, 2012 (86), 129-147.

SIGAUX, G., Les Rougon-Macquart en 1962, 1962 (22), 241-248.
– Hommage au docteur Jacques Émile-Zola, 1963 (n° spécial), 33.

SIGNORI, D., voir SPEIRS, D.

SILLAM, M., Bel-Ami, héros de la transgression, 1996 (70), 83-92.

SILVESTRI, A., Séverine reporter de l’affaire Dreyfus. Des chausse-trappes de la sensibilité féminine, 2015 (89), 253-268.

SIMON, A., Fatalités féminines – Anna Coupeau, Jeanne de Lamare, 2004 (78), 129-141.

SIMON, P.H., Un des premiers disciples de Rousseau, 1969 (38), 105-114.

SINNO, H., Émile Zola et le mouvement syndical, 2005 (79), 251-253.

SIRAUD, P., Discours d’ouverture du Colloque de London (Canada), 1971 (42, n° spécial), 9-10.

SMOLEJ, T., L’Assommoir et l’œuvre romanesque d’Ivan Cankar, 2003 (77), 253-261.
Germinal en Slovénie, 2009 (83), 289-302.

SOJIC, A., « L’Inconnue » de Guy de Maupassant, 2006 (80), 69-82.

SOLAL, J., À vau-l’eau ou le triple abandon de Folantin, 2010 (84), 209-227.

SOLARI, É., Deux cinquantenaires (Cézanne et Solari), 1956 (5), 224-226.

SOLDA, P., Émile Zola et le parti-pris du nauséabond, 1997 (71), 175-190.

SONNTAG, J., et DUBOILE, Ch., De Zola à Carné. L’adaptation de Thérèse Raquin, 2001 (75), 255-264.

SOUFFRIN, E., Banville et Zola, avec des lettres inédites, 1963 (24-25), 57-67.

SPANDONIS, S., Le site des « Amis des frères Goncourt », 2005 (79), 384.

SPEIRS, D., État présent des études sur Les Quatre Évangiles, 1974 (48), 215- 235.
– et SIGNORI, D., Zola et – Molière ? – devant le tribunal, 1981 (55), 179-184.
– et SIGNORI, D., Bonnes feuilles. Émile Zola interviewé, 1989 (63), 185-188.
– et MORGAN, O., Les linéaments des Évangiles : les interview de Zola à l’époque des Trois Villes, 1993 (67), 35-45.
– Le nouveau « programme Zola » de l’Université de Toronto, 1996 (70), 316-318.
– Le Centre d’Études sur le Naturalisme de Toronto, 1999 (73), 394-395.
– Vers une bibliographie électronique du mouvement naturaliste, 2001 (75), 359.
– et PORTEBOIS, Y., Un correspondant canadien de Zola, 2002 (76), 333-334.
– Au « Centre Zola » de Toronto, 2003 (77), 32-33.
– Hommage à Owen Morgan, 2011 (85), 406-407.

SQUADRELLI, R., Entre le Peintre et l’Homme de lettres. Camille Lemonnier, 1996 (70), 139-150.

STEINS, M., L’épisode africain de Fécondité, 1974 (48), 164-181.

SUGDEN, R., Lignes brouillées dans La Bête humaine, 2017 (91), 85-95.

SULEIMAN, S., L’engagement sublime : Zola comme archétype d’un mythe culturel, 1993 (67), 11-24.
– Entre histoire et « roman de concierge » : l’affaire Dreyfus dans l’imaginaire populaire des années 1930, 2002 (76), 157-176.
– Hommage à Naomi Schor, 2002 (76), 350-351.

SUNGOLOWSKY, J., Vue sur Germinal, après une lecture de La Peste, 1970 (39), 42-48.
– Flaubert, Zola et la futilité de la politique, 1985 (59), 77-85.

SUWALA, H., Zola en Pologne. Bibliographie, 1962 (20), 185.
– Hommage au docteur Jacques Émile-Zola, 1963 (n° spécial), 34.
– Le krach de l’Union Générale dans le roman français avant L’Argent de Zola, 1964 (27), 80-90.
– Zola et les conférences de la rue de la Paix. I. 1969 (37), 1-19.
– Zola et les conférences de la rue de la Paix. II. 1969 (38), 128-145.
– Fonction de la littérature et mission de l’écrivain selon Zola, 1980 (54), 33-40.
– Huysmans et Zola : le dialogue brisé, 1989 (63), 17-25.
– Zola et Maupassant, lecteurs de Flaubert, 1991 (65), 57-77.