Index général – G

GABASTON, L., Germinie Lacerteux, première héroïne zolienne ?, 2004 (78), 151-172.

GACOIN-MARKS, F., Les débuts du naturalisme en Croatie et en Slovénie, 2003 (77), 239-252.

GAILLARD, F., À chacun sa vérité, 1978 (52), 17-27.

GAILLARD, J., Réalités ouvrières et réalisme dans L’Assommoir, 1978 (52), 31-41.
– Zola et l’Ordre moral, 1980 (54), 25-34.

GALLO, M., [Médan, 1981] Les réponses de Zola, 1982 (56), 5-16.

GALLOT, H.M., Explication de J.K. Huysmans [Un auteur présente son livre], 1955 (2), 90-91.

GAMARRA, P., Hommage à Pierre Paraf, 1990 (64), 249-251.

GANTREL, M., Zola et ses doubles, 2001 (75), 87-98.

GARAT, A.M., Soumettre le réel au révélateur de l’écriture, 1994 (68), 11-16.

GEBET, G., Urbain Gohier, polémiste de la panthéonisation, 2008 (82), 79-82.

GIGNOUX, A-.C., L’essence de la bourgeoisie. De Pot-Bouille à Passage de Milan de Michel Butor, 2002 (76), 127-144

GILLET, M., La grève d’Anzin de 1884 et Germinal, 1976 (50), 59-66.

GIRARD, M., Émile Zola et la critique universitaire, 1955 (1), 27-33.
– Conclusion sur le colloque de Londres, 15-17 mars 1963, 1963 (24-25), 114.
– Cézanne et Zola. Les baignades au bord de l’Arc, 1986 (60) 28-40.
– Modèles et contre-modèles de l’inconscient : une lecture freudienne de La Bête Humaine, 1998 (72), 363-375.

GIRAUD, A., Émile Zola et le Félibrige, 2014 (88), 297-302.

GIRAUD, B., Sensualité et hygiène. Regards sur la salle de bains dans Nana de Zola et La Faustin d’Edmond de Goncourt, 2013 (87), 253-268.

GLAUMAUD-CARBONNIER, M., Zola hors-la-loi ? La mise à l’épreuve du divorce dans l’œuvre de Zola, 2017 (91), 49-60.
– Zola à l’étalage : l’écrivain au carrefour, effets de « kioscopie », 2021 (95), 221-236.

GODENNE, J., Le tableau chez Zola : une forme, un microcosme, 1970 (40), 135-143.

GOMART, H., L’interminable opération à terme d’Aristide Saccard, 2004 (78), 71-89.

GOSME, M., Le nouveau statut de la science dans Les Trois Villes, 2000 (74), 223-236.

GOT, O., L’idylle de Miette et de Silvère dans La Fortune des Rougon : structure d’un mythe, 1973 (46), 146-164.
– Le paria et le prophète ou l’université selon Zola, 1980 (54), 127-137.
– Zola et le jardin mythique, 1988 (62), 143-152.
– Le regard de la « Bête », 2001 (75), 57-70.
– Le système des jardins, 2002 (76), 85-96.

GOULA-MITACOU, P., La traduction grecque de Nana, 2005 (79), 141-145.

GOURAIGE, G., Le naturalisme et l’amour, 1972 (44), 188-200.

GOURDET, A., Les extraterrestres électriques, 2006 (80), 177-192.

GOURG, M., Quelques aspects de la réception des thèses naturalistes en Russie, 1991 (65), 25-36.

GRANT, E.M., Quelques précisions sur une source de Germinal, 1962 (22), 249-254.
– L’affaire Poinsot-Jud, Mérimée et Zola, 1963 (23), 313-315.
– Hommage au docteur Jacques Émile-Zola, 1963 (n° spécial), 16.
– Les épreuves de Germinal conservées à New-York, 1965 (30), 153-157.
– L’emploi de l’expédition à Rome dans La Fortune des Rougon, 1967 (33), 53-56.

GRANT, R.B.: Un aspect négligé du style de Zola, 1971 (42, n° spécial), 13-21.

GREAVES, A.A. : Mysticisme et pessimisme dans La Faute de l’abbé Mouret, 1968 (36), 148-155.
– L’interaction des personnages de Germinal, 1985 (59), 69-76.

GRENAUD, C., La clef mathématique de Lourdes, 2004 (78), 283-300.
– Une lettre inédite de Zola à Lepelletier, 2009 (83), 215-222.
– La création in vitro, 2011 (85), 147-160.

GRENAUD-TOSTAIN, C., L’affaire Dreyfus dans les Lettres à Alexandrine : « Chacun va à son destin », 2015 (89), 307-328.
– Zola et Rolland « au-dessus de la haine » [Pèlérinage de Médan, 2015], 2016 (90), 359-368.
– Le rayonnement épistolaire de Zola à l’étranger, 2020 (94), 183-198.
– L’hystérie dans Lourdes ou la boite à ressort du clinicien, 2021 (95), 47-64.

GRENIER, J., La structure de la mer dans La Joie de vivre, 1984 (58), 63-70.

GRIVEL, Ch., Comment voit-on ? Illustration, non-illustration, 1992 (66), 125-138.

GROPPER, S., Les Journées de Clamecy, À propos de Denise et Maurice Le Blond, 2011 (85), 389-391.

GROUSSELAS, C., Jaurès et l’œuvre de Zola, 1982 (56), 96-114.

GRUZINSKA, A., De la réalité à la fiction : Le Calvaire d’Octave Mirbeau, 1982 (56), 131-146.

GUEDJ, A., Les Mystères de Marseille ou l’acte de naissance du naturalisme de Zola, 1968 (35), 1-19.
– Les révolutionnaires de Zola, 1968 (36), 123-137.

GUEHENNO, J., [Discours à Médan, le 3 octobre 1954] L’exemple de Zola, 1955 (1), 4-10.

GUERMANN, M., La « terrible » vérité, 1988 (62), 35-60.
– Chronique dreyfusienne, 1989 (63), 257-258.
– La « terrible vérité » II, 1991 (65), 353-357.
– La « terrible vérité » III, 1994 (68), 285-290.

GUERMÈS, S., Une épopée burlesque et triste. Lecture des Repoussoirs, 1997 (71), 191-202.
– Une lettre de Zola à Catulle Mendès, 1999 (73), 51-52.
– La « philosophie cachée » du Rêve, 2002 (76), 49-65.
– L’aménagement du territoire [Discours de Médan, 3 octobre 2004], 2005 (79), 261-268.
– Le mystérieux M. de Saint-Médan, 2006 (80), 253-267.
– Avant-propos au dossier « Zola et Tolstoï », 2015 (89), 5-11.
– Le problème du christianisme (1890-1902), 2015 (89), 49-75.

GUIGOU, E., Allocution [Pèlerinage de Médan, 1998], 1999 (73), 407-413.

GUIEU, J.M., Les illustrateurs des romans d’Émile Zola aux États-Unis, 1992 (66), 209-218.
– Charles Demuth, lecteur/illustrateur de Zola, 1993 (67), 263-274.
– Émile Zola et le paradigme de l’enfant unique, 2000 (74), 171-182.
– Hommage à Lise Puaux-Bruneau, 2011 (85), 395-396.
– Hommage à Jean-Pierre Leduc-Adine, 2016 (90), 428-430.

GUILLEMIN, H., Claudel et Zola, 1959 (13), 518-525.
– Une créature debout [Discours à Médan, le 2 octobre 1960], 1960 (16), 629-633.
– Hommage au docteur Émile-Zola, 1963 (n° spécial), 17.

GUILLEMONT, E., Un dreyfusard inconnu, Félix Froissart, 2008 (82), 21-48.

GURAL-MIGDAL, A., Représentation utopique et ironie dans Le Ventre de Paris, 2000 (74), 145-161.

GUSTAVE-TOUDOUZE, G., Quelques souvenirs (de Zola), 1955 (1), 23-26.