Essai de nouvelle page

Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

wiki:peripetie_-_possible [2009/02/27 08:37]
jplf
wiki:peripetie_-_possible [2009/07/12 08:56] (version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
-==== PÉRIPÉTIE ====+==== PÉRIPÉTIE ====
Voir aussi Episode Voir aussi Episode
Ligne 22: Ligne 22:
Je voudrais un jeune paysan qui incarnerait le paysan quittant la terre, attiré par la ville, s’habillant chez Godchau, d’une élégance canaille. (…) Si les âges me le permettent, ce sera un enfant du gendre. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 481/73 -Ebauche) Je voudrais un jeune paysan qui incarnerait le paysan quittant la terre, attiré par la ville, s’habillant chez Godchau, d’une élégance canaille. (…) Si les âges me le permettent, ce sera un enfant du gendre. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 481/73 -Ebauche)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Les ruines (…) du château (…) Cela me permettrait d’y mettre les légendes (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes Hautecoeur, f° 255) Les ruines (…) du château (…) Cela me permettrait d’y mettre les légendes (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes Hautecoeur, f° 255)
Ligne 34: Ligne 34:
b)**-possibilité pour un personnage** : b)**-possibilité pour un personnage** :
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Des charpentes, un treillage permettent d’y monter, avec danger (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes sur la maison des Hubert, f° 394/1) Des charpentes, un treillage permettent d’y monter, avec danger (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes sur la maison des Hubert, f° 394/1)
Ligne 42: Ligne 42:
==== PERDRE ==== ==== PERDRE ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Cela ne change rien en somme et enlève le côté un peu louche de l’évêque (…) je n’y perds que la broderie commandée (NAF MS 10323 Le Rêve f° 308/91- Ebauche) Cela ne change rien en somme et enlève le côté un peu louche de l’évêque (…) je n’y perds que la broderie commandée (NAF MS 10323 Le Rêve f° 308/91- Ebauche)
==== PÉRIODE ==== ==== PÉRIODE ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Le chapitre (…) s’étend sur une longue période d’années (MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan détaillé du chapitre II, f° 28) Le chapitre (…) s’étend sur une longue période d’années (MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan détaillé du chapitre II, f° 28)
==== ====
Ligne 86: Ligne 86:
Et, dès lors, la querelle dans la famille, tout le roman sera l’histoire de ce partage : (…) toutes les querelles, tous les incidents qui me donnent les caractères des différents personnages (MS NAF 10.328, La Terre, f° 404/5 - Ebauche)  \\ (…)Je prends les personnages un à un, pour les chercher un peu. (//Ibid.//, f° 430/31)  \\ (…) Il faudrait que tous les personnages fussent mis en œuvre par mon histoire, le mariage de Louise, sa mort et la mort du vieux père. (//Ibid.//, f° 460/52)  \\ (…) La terre. C’est l’héroïne de mon livre. La terre nourricière, la terre qui donne la vie, et qui la reprend, impassible. Un personnage énorme, toujours présent, emplissant le livre. (//Ibid.//, f° 484/76)  \\ (…) Je crois donc qu’il ne faut pas incarner la terre dans un personnage. Aucun ne serait assez grand, aucune femme. (//Ibid.//, f° 485/77) Et, dès lors, la querelle dans la famille, tout le roman sera l’histoire de ce partage : (…) toutes les querelles, tous les incidents qui me donnent les caractères des différents personnages (MS NAF 10.328, La Terre, f° 404/5 - Ebauche)  \\ (…)Je prends les personnages un à un, pour les chercher un peu. (//Ibid.//, f° 430/31)  \\ (…) Il faudrait que tous les personnages fussent mis en œuvre par mon histoire, le mariage de Louise, sa mort et la mort du vieux père. (//Ibid.//, f° 460/52)  \\ (…) La terre. C’est l’héroïne de mon livre. La terre nourricière, la terre qui donne la vie, et qui la reprend, impassible. Un personnage énorme, toujours présent, emplissant le livre. (//Ibid.//, f° 484/76)  \\ (…) Je crois donc qu’il ne faut pas incarner la terre dans un personnage. Aucun ne serait assez grand, aucune femme. (//Ibid.//, f° 485/77)
Un personnage secondaire à nommer (MS NAF 10329 La Terre f° 96 – Personnages, Clou)  \\ Un personnage secondaire à nommer (MS NAF 10329 La Terre f° 96 – Personnages, Clou)  \\
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je n’ai que cinq personnages et il ne faut pas en admettre un de plus (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 232/16). \\(…) A voir le personnage (//Ibid.//, f° 234/18)  \\ (…) Donc asseoir le plus possible mes personnages, leur donner surtout un acte civil très solide (//Ibid.//, f° 294/77) \\ Je n’ai que cinq personnages et il ne faut pas en admettre un de plus (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 232/16). \\(…) A voir le personnage (//Ibid.//, f° 234/18)  \\ (…) Donc asseoir le plus possible mes personnages, leur donner surtout un acte civil très solide (//Ibid.//, f° 294/77) \\
Ligne 153: Ligne 153:
(…) mais il me faut chercher mon petit drame ailleurs. (NAF Ms. 10313, Nana. F°226-7- Ebauche). (…) mais il me faut chercher mon petit drame ailleurs. (NAF Ms. 10313, Nana. F°226-7- Ebauche).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Mais l’éceuil de ça est de faire petit, plat et bête (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) Toute profession le / Félicien/ rapetisserait, gênerait pour la logique de l’œuvre (//Ibid.//, f° 302/85 ) Mais l’éceuil de ça est de faire petit, plat et bête (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) Toute profession le / Félicien/ rapetisserait, gênerait pour la logique de l’œuvre (//Ibid.//, f° 302/85 )
Ligne 191: Ligne 191:
Cela ressemble un peu trop à Etienne et à Catherine (MS NAF 10.328, La Terre, f° 511/12 – Ebauche)  \\ (…) Je prends les personnages un à un, pour les chercher un peu. (//Ibid.//, f° 430/31) Cela ressemble un peu trop à Etienne et à Catherine (MS NAF 10.328, La Terre, f° 511/12 – Ebauche)  \\ (…) Je prends les personnages un à un, pour les chercher un peu. (//Ibid.//, f° 430/31)
Bien planté, un peu lourd, parole lente (MS NAF 10329 La Terre  F° 5 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Il s’y abandonne, un peu confus au fond (//Ibid.//,  F° 7)  \\ Pas de vice, un peu ivrogne seulement, et vieille France (//Ibid.//,  F° 14 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Et un peu de rapacité aussi, les marchandages du culte, malgré son rôle de bon prêtre (//Ibid.//,  F° 101 – Personnages, L’abbé Godard) Bien planté, un peu lourd, parole lente (MS NAF 10329 La Terre  F° 5 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Il s’y abandonne, un peu confus au fond (//Ibid.//,  F° 7)  \\ Pas de vice, un peu ivrogne seulement, et vieille France (//Ibid.//,  F° 14 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Et un peu de rapacité aussi, les marchandages du culte, malgré son rôle de bon prêtre (//Ibid.//,  F° 101 – Personnages, L’abbé Godard)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Peu de lutte d’ailleurs avant l ‘arrivée d el’amour (NAF MS 10323, Ebauche, Le Rêve, f° 243/27)  \\ C’est ici que je voudrais bien que les Hubert fussent un peu plus mouventé [sic] (//Ibid.//, f° 245/29)  \\ pour matérialiser la lutte, mettre un chant de Félicien au dehors (…) Le chant pourra se rapprocher peu à peu (…)  \\ Le chant de Félicien s’est peu à peu rapproché (//Ibid.//, f°s 272/55-273/56)  \\ Je lui donnerai des traits un peu tourmentés pour ne pas avoir que des figures correctes (//Ibid.//, f° 248/32)  \\ (…) Il faudra que tout cela y soit, mais très discret, en peu de mots (//Ibid.//, f° 277/60)  \\ (…) Cela ne change rien en somme et enlève le côté un peu louche de l’évêque ( //Ibid.//, f° 308/91)  \\ Peu de lutte d’ailleurs avant l ‘arrivée d el’amour (NAF MS 10323, Ebauche, Le Rêve, f° 243/27)  \\ C’est ici que je voudrais bien que les Hubert fussent un peu plus mouventé [sic] (//Ibid.//, f° 245/29)  \\ pour matérialiser la lutte, mettre un chant de Félicien au dehors (…) Le chant pourra se rapprocher peu à peu (…)  \\ Le chant de Félicien s’est peu à peu rapproché (//Ibid.//, f°s 272/55-273/56)  \\ Je lui donnerai des traits un peu tourmentés pour ne pas avoir que des figures correctes (//Ibid.//, f° 248/32)  \\ (…) Il faudra que tout cela y soit, mais très discret, en peu de mots (//Ibid.//, f° 277/60)  \\ (…) Cela ne change rien en somme et enlève le côté un peu louche de l’évêque ( //Ibid.//, f° 308/91)  \\
Ligne 261: Ligne 261:
A la fin peut-être avec toute sa barbe (MS NAF 10329 La Terre f° 13 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Il les perdra peut-être à la fin (//Ibid.//,  F° 13)  \\ Donc toute la première partie avec autorité, et finir cette première partie avec Fouan, travaillant encore peut-être (//Ibid.//,  F° 15)  \\ Je l’ai dit fertile, il vaudrait peut-être mieux alors que Buteau n’ait pas pu la prendre (//Ibid.//,  F° 50 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ elle s’essuye les doigts ou autre chose, avec un seul mot peut-être : cochon, et elle n’en parle pas. Cela serait peut-être la seconde ou la troisième tentative, celle où il s’est approché le plus près (//Ibid.//,  F° 51)  \\ (à partir d’ici, occurrences vérifiées) Calculer les dates : un premier enfant mort peut-être (//Ibid.//,  F° 51)  \\ Un rôle peut-être avec Delphin et Nénesse (//Ibid.//,  F° 77 – Personnages, Ferdinand Tron) A la fin peut-être avec toute sa barbe (MS NAF 10329 La Terre f° 13 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Il les perdra peut-être à la fin (//Ibid.//,  F° 13)  \\ Donc toute la première partie avec autorité, et finir cette première partie avec Fouan, travaillant encore peut-être (//Ibid.//,  F° 15)  \\ Je l’ai dit fertile, il vaudrait peut-être mieux alors que Buteau n’ait pas pu la prendre (//Ibid.//,  F° 50 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ elle s’essuye les doigts ou autre chose, avec un seul mot peut-être : cochon, et elle n’en parle pas. Cela serait peut-être la seconde ou la troisième tentative, celle où il s’est approché le plus près (//Ibid.//,  F° 51)  \\ (à partir d’ici, occurrences vérifiées) Calculer les dates : un premier enfant mort peut-être (//Ibid.//,  F° 51)  \\ Un rôle peut-être avec Delphin et Nénesse (//Ibid.//,  F° 77 – Personnages, Ferdinand Tron)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Il faudrait le trouver peut-être dans ce que fait le quadragénaire (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche,  f° 221/5)  \\ (…) Mais je n’ai pas l’au delà, qui pourrait peut-être m’être donné par le mari (//Ibid.//, f° 230/14-). \\ (…) Peut-être aurai-je un sujet très chic, \\ avec cette idée (//Ibid.//, f°s 230/14-231/15) \\(…). Il y aura aussi à nommer la jeune personne fiancée au jeune homme : la faire passer peut-être (//Ibid.//, f°233/17)  \\ jamais un baiser, ou un seul peut-être (//Ibid.//, f° 253/37) \\ (…) Peut-être même il ne lui a pas parlé (//Ibid.//, f° 257/40)  \\ (…) Pour aller moins vite en besogne, peut-être d’abord pas de passion (//Ibid.//, f° 257/40)  \\ (…) Et là peut-être je pourrais l’amener chez les Hubert (//Ibid.//, f° 259/42)  \\ (…) Peut-être serait-ce distingué ne pas /sic/ leur faire échanger un mot (//Ibid.//, f° 260/43)  \\ (…) Une scène grande. Choisir l’endroit, la sacristie peut-être (//Ibid.//, f° 268/51)  \\ (…) Peut-être pourrais-je me servir là des broderies que le jeune homme a commandé /sic/ (//Ibid.//, f° 270/53)  \\ (…) Et la maladie, l’approche de la mort, l’extrême onction peut-être achèvent la cure (//Ibid.//, f° 288/71)  \\ (…) militaire (…) ingénieur (…)Dans la diplomatie peut-être (//Ibid.//, f° 299/82)  \\ (…) je pourrais peut-être prendre le château de Chateaudun, avec une rivière (…) peut-être serait-il préférable de l’avoir à plat (//Ibid.//, f° 309/92). \\ Il faudrait le trouver peut-être dans ce que fait le quadragénaire (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche,  f° 221/5)  \\ (…) Mais je n’ai pas l’au delà, qui pourrait peut-être m’être donné par le mari (//Ibid.//, f° 230/14-). \\ (…) Peut-être aurai-je un sujet très chic, \\ avec cette idée (//Ibid.//, f°s 230/14-231/15) \\(…). Il y aura aussi à nommer la jeune personne fiancée au jeune homme : la faire passer peut-être (//Ibid.//, f°233/17)  \\ jamais un baiser, ou un seul peut-être (//Ibid.//, f° 253/37) \\ (…) Peut-être même il ne lui a pas parlé (//Ibid.//, f° 257/40)  \\ (…) Pour aller moins vite en besogne, peut-être d’abord pas de passion (//Ibid.//, f° 257/40)  \\ (…) Et là peut-être je pourrais l’amener chez les Hubert (//Ibid.//, f° 259/42)  \\ (…) Peut-être serait-ce distingué ne pas /sic/ leur faire échanger un mot (//Ibid.//, f° 260/43)  \\ (…) Une scène grande. Choisir l’endroit, la sacristie peut-être (//Ibid.//, f° 268/51)  \\ (…) Peut-être pourrais-je me servir là des broderies que le jeune homme a commandé /sic/ (//Ibid.//, f° 270/53)  \\ (…) Et la maladie, l’approche de la mort, l’extrême onction peut-être achèvent la cure (//Ibid.//, f° 288/71)  \\ (…) militaire (…) ingénieur (…)Dans la diplomatie peut-être (//Ibid.//, f° 299/82)  \\ (…) je pourrais peut-être prendre le château de Chateaudun, avec une rivière (…) peut-être serait-il préférable de l’avoir à plat (//Ibid.//, f° 309/92). \\
Ligne 330: Ligne 330:
==== PHRASE ==== ==== PHRASE ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Elle répond à chaque phrase, dit aussi ce qu’elle a senti (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre VII, f° 97) Elle répond à chaque phrase, dit aussi ce qu’elle a senti (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre VII, f° 97)
Ligne 395: Ligne 395:
C’est Labordette qui maguignonne le tout. (les pièces reviendront à la fin.). (NAF Ms. 10313, Nana. F°98- Plan). C’est Labordette qui maguignonne le tout. (les pièces reviendront à la fin.). (NAF Ms. 10313, Nana. F°98- Plan).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Tout ce désir d ‘amour développé détail à détail . Création de l’être attendu qui sort du néant, de l’ombre  \\ de l’inconnu (que j’ai posé), pièce à pièce à l’aide des sens (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan du chapitre IV, f°s 59-60)  \\ Toute cette partie du désir d’amour doit être développée détail à détail (…) pièce à pièce (//Ibid.//, première partie du chapitre IV, f° 65) Tout ce désir d ‘amour développé détail à détail . Création de l’être attendu qui sort du néant, de l’ombre  \\ de l’inconnu (que j’ai posé), pièce à pièce à l’aide des sens (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan du chapitre IV, f°s 59-60)  \\ Toute cette partie du désir d’amour doit être développée détail à détail (…) pièce à pièce (//Ibid.//, première partie du chapitre IV, f° 65)
Ligne 435: Ligne 435:
C'est Octave qui est le pivot du chapitre [le IIème] comme Louise a été le pivot du premier (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, f° 25) C'est Octave qui est le pivot du chapitre [le IIème] comme Louise a été le pivot du premier (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, f° 25)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Le livret pivot (MS NAF 10323, Le Rêve, 2ème Plan détaillé du Chapitre I, f° 8) \\Lui ne se croyant plus aimé. Pivot peut-être (//Ibid.//, Plan, Plan du chapitre VI, f° 2,)  \\ La grande pitié pour la souffrance qu’elle a faite : c’est le pivot (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre VII, f° 93) Le livret pivot (MS NAF 10323, Le Rêve, 2ème Plan détaillé du Chapitre I, f° 8) \\Lui ne se croyant plus aimé. Pivot peut-être (//Ibid.//, Plan, Plan du chapitre VI, f° 2,)  \\ La grande pitié pour la souffrance qu’elle a faite : c’est le pivot (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre VII, f° 93)
Ligne 462: Ligne 462:
Je ne puis prendre qu’Octave Mouret. Mais il faut alors qu’il tienne une place, et que je lui donne un caractère (MS NAF 10321, Pot-Bouille, f° 381) Je ne puis prendre qu’Octave Mouret. Mais il faut alors qu’il tienne une place, et que je lui donne un caractère (MS NAF 10321, Pot-Bouille, f° 381)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Donner une grande place possible à la lutte psychologique (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 295/78). Donner une grande place possible à la lutte psychologique (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 295/78).
Au XIIIe, presque tout de suite, je place ma première légende (NAF MS 10324, Le Rêve, Notes Hautecoeur, f° 266) Au XIIIe, presque tout de suite, je place ma première légende (NAF MS 10324, Le Rêve, Notes Hautecoeur, f° 266)
Ligne 481: Ligne 481:
Cette fin ne me plaît pas (MS NAF 10 282, La Curée, f°297 / Premiers détails). Cette fin ne me plaît pas (MS NAF 10 282, La Curée, f°297 / Premiers détails).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
« Le Rêve » serait le titre du volume, et c’est surtout ce qui me plait (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 226/10) « Le Rêve » serait le titre du volume, et c’est surtout ce qui me plait (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 226/10)
==== ====
Ligne 509: Ligne 509:
Il faudrait régler les grands ensembles, mettre les plans. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 422/23 - Ebauche)  \\ (…) Cela serait donc taillé sur le plan de « Germinal », en cinq partie [sic], avec de courts chapitres. (//Ibid.//, f°  424/25)  \\ (…) L’aîné. Un type de second plan. (//Ibid.//, f° 446/47)  \\ (…) Le paysan, ou le bourgeois propriété [sic] pourrait en avoir racheté des morceau [sic], sans arriver à la reconstituer, et la haine contre cette masse de terre dont le coin entre dans le pays. Mais laisser cela absolument au second plan. (//Ibid.//, f° 461/53)  \\ (…) Jean serait donc garçon à la ferme, après quelle aventure. Bonhomme peut y faire ma corvée avec lui, d’où connaissance et lien. Et il ne faudrait qu’un petit lien pour tout avoir. Très au fond, comme plan. (//Ibid.//, f° 464/56) Il faudrait régler les grands ensembles, mettre les plans. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 422/23 - Ebauche)  \\ (…) Cela serait donc taillé sur le plan de « Germinal », en cinq partie [sic], avec de courts chapitres. (//Ibid.//, f°  424/25)  \\ (…) L’aîné. Un type de second plan. (//Ibid.//, f° 446/47)  \\ (…) Le paysan, ou le bourgeois propriété [sic] pourrait en avoir racheté des morceau [sic], sans arriver à la reconstituer, et la haine contre cette masse de terre dont le coin entre dans le pays. Mais laisser cela absolument au second plan. (//Ibid.//, f° 461/53)  \\ (…) Jean serait donc garçon à la ferme, après quelle aventure. Bonhomme peut y faire ma corvée avec lui, d’où connaissance et lien. Et il ne faudrait qu’un petit lien pour tout avoir. Très au fond, comme plan. (//Ibid.//, f° 464/56)
Traits secs et creusés, par plans très nets (MS NAF 10329 La Terre  F° 13 – Personnages, Louis Fouan) Traits secs et creusés, par plans très nets (MS NAF 10329 La Terre  F° 13 – Personnages, Louis Fouan)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Voici donc le premier jet du plan (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 235/19)  \\Tout le quartier dans le plan. Rue des Orfèvres, etc. (//Ibid.//, Plan, f° 15, Premier plan du chapitre I)  \\La rue soleil, la rue des Orfèvres, tout le quartier autour (Plan) où elle ne va guère (//Ibid.//, 2ème Plan détaillé du chapitre II, f° 17)/C’est là que je pose d’abord l’atelier, complètement. Plan de Jourdain (//Ibid.// second plan détaillé du chapitre III, f° 40)  \\ Tout le quartier (…) Voir le plan (premier plan du chapitre VIII f° 116) \\ Voici donc le premier jet du plan (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 235/19)  \\Tout le quartier dans le plan. Rue des Orfèvres, etc. (//Ibid.//, Plan, f° 15, Premier plan du chapitre I)  \\La rue soleil, la rue des Orfèvres, tout le quartier autour (Plan) où elle ne va guère (//Ibid.//, 2ème Plan détaillé du chapitre II, f° 17)/C’est là que je pose d’abord l’atelier, complètement. Plan de Jourdain (//Ibid.// second plan détaillé du chapitre III, f° 40)  \\ Tout le quartier (…) Voir le plan (premier plan du chapitre VIII f° 116) \\
Ligne 526: Ligne 526:
==== PLAT (-EMENT) / PLATITUDE ==== ==== PLAT (-EMENT) / PLATITUDE ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Mais l’écueil de ça est de faire petit, plat et bête (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) Elle meurt (…) Cela me paraît beaucoup plus grand et beaucoup plus touchant. Le triomphe complet était plus platement bourgeois (//Ibid.//, f°305/88) Mais l’écueil de ça est de faire petit, plat et bête (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) Elle meurt (…) Cela me paraît beaucoup plus grand et beaucoup plus touchant. Le triomphe complet était plus platement bourgeois (//Ibid.//, f°305/88)
Ligne 558: Ligne 558:
Je réfléchis qu’il serait peut-être plus grand et plus simple pour l’œuvre de ne pas spécifier sur les paysans. (MS NAF 10294, La Faute de l’abbé Mouret, Ebauche, f° 13)  \\ Cela serait plus étonnant. (//Ibid.//, f° 15)  \\ Deuxième morceau, à la fin du chapitre. Conversation avec Dieu, montrer plus intimement les fruits de cet état d’esprit. (//Ibid.//, Extraits de L’Imitation, f° 34) Je réfléchis qu’il serait peut-être plus grand et plus simple pour l’œuvre de ne pas spécifier sur les paysans. (MS NAF 10294, La Faute de l’abbé Mouret, Ebauche, f° 13)  \\ Cela serait plus étonnant. (//Ibid.//, f° 15)  \\ Deuxième morceau, à la fin du chapitre. Conversation avec Dieu, montrer plus intimement les fruits de cet état d’esprit. (//Ibid.//, Extraits de L’Imitation, f° 34)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
C’est à partir de la lutte que je la fais décliner peu à peu, affaiblie de plus en plus par la torture (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan du chapitre XI, f° 147) C’est à partir de la lutte que je la fais décliner peu à peu, affaiblie de plus en plus par la torture (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan du chapitre XI, f° 147)
Ligne 573: Ligne 573:
On ne me reprochera plus mes femmes hystériques (MS NAF 10338, Le Ventre de Paris, Ebauche, f° 49) On ne me reprochera plus mes femmes hystériques (MS NAF 10338, Le Ventre de Paris, Ebauche, f° 49)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Plus  \\ de rire, un grand frisson. Mais de la peur chez Angélique (MS NAF 10323, Deuxième plan détaillé du chapitre V, f°s 76 - 77)  Plus  \\ de rire, un grand frisson. Mais de la peur chez Angélique (MS NAF 10323, Deuxième plan détaillé du chapitre V, f°s 76 - 77) 
Ligne 602: Ligne 602:
(…) une fille dont je peindrai les souffrances et que je ferai heureuse ou malheureuse, plutôt à la fin (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, f° 5) \\Trouver une figure grande d'homme ou plutôt de femme (//Ibid.//, f° 6) (…) une fille dont je peindrai les souffrances et que je ferai heureuse ou malheureuse, plutôt à la fin (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, f° 5) \\Trouver une figure grande d'homme ou plutôt de femme (//Ibid.//, f° 6)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Il faudrait lui donner un métier d’art, ou plutôt brodeur pour église (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 230/14) Il faudrait lui donner un métier d’art, ou plutôt brodeur pour église (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 230/14)
Ligne 633: Ligne 633:
Je veux faire le poème vivant de la terre (MS NAF 10.328 La Terre. f° 400/ 1 - Ebauche) Je veux faire le poème vivant de la terre (MS NAF 10.328 La Terre. f° 400/ 1 - Ebauche)
Tout cela tel qu’il peut le dire peu poétique, en quelques mots (MS NAF 10329 La Terre  F° 11 – Personnages, Jean Macquart) Tout cela tel qu’il peut le dire peu poétique, en quelques mots (MS NAF 10329 La Terre  F° 11 – Personnages, Jean Macquart)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
La poésie de cette fiancée sous le coup de la mort ; et elle le sait (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 304/87) \\La poésie de cette fiancée sous le coup de la mort (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIV, f° 192) La poésie de cette fiancée sous le coup de la mort ; et elle le sait (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 304/87) \\La poésie de cette fiancée sous le coup de la mort (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIV, f° 192)
Ligne 644: Ligne 644:
Mêler les personnages épisodiques à cet [sic] drame qu’il faudra rendre aussi poignant que possible. (MS NAF 10294, La Faute de l’abbé Mouret, Ebauche, f° 4)  \\ Maintenant, le tout sera de trouver avec ces quelques personnages un drame assez poignant et une mise en scène assez intéressante. (//Ibid.//, f° 15) Mêler les personnages épisodiques à cet [sic] drame qu’il faudra rendre aussi poignant que possible. (MS NAF 10294, La Faute de l’abbé Mouret, Ebauche, f° 4)  \\ Maintenant, le tout sera de trouver avec ces quelques personnages un drame assez poignant et une mise en scène assez intéressante. (//Ibid.//, f° 15)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Sa lutte est contre son cœur (…) la faire très poignante (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 272/55) \\Quelque chose de poignant et de grand, au bout de quoi est la mort (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 149)  \\ Très poignant (//Ibid.//, premier plan du chapitre XI, f° 154) Sa lutte est contre son cœur (…) la faire très poignante (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 272/55) \\Quelque chose de poignant et de grand, au bout de quoi est la mort (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 149)  \\ Très poignant (//Ibid.//, premier plan du chapitre XI, f° 154)
Ligne 668: Ligne 668:
=== La Terre (1887) === === La Terre (1887) ===
– Un combat simple, instinctif au village, jusqu’à ce point que Lise apprenant la mort de Françoise dit : Tant mieux ! (MS NAF 10329 La Terre  F° 53 – Personnages, Françoise Fouan) – Un combat simple, instinctif au village, jusqu’à ce point que Lise apprenant la mort de Françoise dit : Tant mieux ! (MS NAF 10329 La Terre  F° 53 – Personnages, Françoise Fouan)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Une chapelle (…) mais je la mettrai sans doute dans la cour du château , je n’en ferai pas un point central, pour éviter la religion (MS NAF 10323 Le Rêve, Ebauche, f° 309/92). \\ La puberté qui arrive avec ses seize ans (femme très femme, toucher ce point délicatement) (//Ibid.//, deuxième Plan du chapitre IV, f° 56)  \\ enfant de seize ans, pubère (toucher délicatement le point physiologique) (//Ibid.//, Premier plan du chapitre IV, f° 63)  \\ Ne pas insister trop, car le point faible est l’invraisemblance de l’incognito qu’il peut garder : les Hubert devraient savoir qui il est (//Ibid.//, premier plan du chapitre VI, f° 89) \\ Une chapelle (…) mais je la mettrai sans doute dans la cour du château , je n’en ferai pas un point central, pour éviter la religion (MS NAF 10323 Le Rêve, Ebauche, f° 309/92). \\ La puberté qui arrive avec ses seize ans (femme très femme, toucher ce point délicatement) (//Ibid.//, deuxième Plan du chapitre IV, f° 56)  \\ enfant de seize ans, pubère (toucher délicatement le point physiologique) (//Ibid.//, Premier plan du chapitre IV, f° 63)  \\ Ne pas insister trop, car le point faible est l’invraisemblance de l’incognito qu’il peut garder : les Hubert devraient savoir qui il est (//Ibid.//, premier plan du chapitre VI, f° 89) \\
Ligne 761: Ligne 761:
(Voir le portrait [de Baudu]) (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, Plan, f° 33) Poser tout ce monde en recourant aux portraits (//Ibid.//, fº 34) (Voir le portrait [de Baudu]) (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, Plan, f° 33) Poser tout ce monde en recourant aux portraits (//Ibid.//, fº 34)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Son portrait à elle, bras nus (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 293/76) \\ Son portrait à elle, bras nus (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 293/76) \\
Ligne 805: Ligne 805:
Un passage, où sa physiologie de Macquart sera posée (MS NAF 10329 La Terre f° 5 – Personnages, Jean Macquart)  \\ C’est une façon de les poser tous les deux (//Ibid.//,  F° 45 – Personnages, Hilarion Pégout) Un passage, où sa physiologie de Macquart sera posée (MS NAF 10329 La Terre f° 5 – Personnages, Jean Macquart)  \\ C’est une façon de les poser tous les deux (//Ibid.//,  F° 45 – Personnages, Hilarion Pégout)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Pour que le rêve se réalise, il faut que  \\ le rêve soit posé (…) Chez les Morin. Le milieu posé. Les Morin posés (…) Le rêve posé (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 234/18-235/19)  \\ (…) Donc, pour justifier le titre très important : le Rêve posé au début, tel qu’il se réalisera à la fin, après le combat du milieu (//Ibid.//, f° 244/28)  \\ (…) Enfin poser son rêve de jeune fille pauvre (//Ibid.//, f° 245/29)  \\ (…) Voici la distribution de cet orgueil et de cette passion . Les poser dans le chapitre I. Au II et au III, l’éducation et le milieu corrigeant Angélique. Puis la passion qui croît pendant le IV, le V, et le VI (//Ibid.//, f° s 284/67-285/68). \\ Pour que le rêve se réalise, il faut que  \\ le rêve soit posé (…) Chez les Morin. Le milieu posé. Les Morin posés (…) Le rêve posé (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 234/18-235/19)  \\ (…) Donc, pour justifier le titre très important : le Rêve posé au début, tel qu’il se réalisera à la fin, après le combat du milieu (//Ibid.//, f° 244/28)  \\ (…) Enfin poser son rêve de jeune fille pauvre (//Ibid.//, f° 245/29)  \\ (…) Voici la distribution de cet orgueil et de cette passion . Les poser dans le chapitre I. Au II et au III, l’éducation et le milieu corrigeant Angélique. Puis la passion qui croît pendant le IV, le V, et le VI (//Ibid.//, f° s 284/67-285/68). \\
Ligne 857: Ligne 857:
(…) J’aurai [sic] voulu commencer par le partage chez le notaire, un chapitre discutant les conditions, et dans lequel il y aurait aussi le partage du champ par le géomètre. Cela est possible. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  423/24) (…) J’aurai [sic] voulu commencer par le partage chez le notaire, un chapitre discutant les conditions, et dans lequel il y aurait aussi le partage du champ par le géomètre. Cela est possible. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  423/24)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je voudrais encore cinq chapitres, ce qui est possible. Le dernier, le triomphe. L’avant-dernier, la venue de l’évêque avec l’extrême onction. Ce qui me fait trois pour la lutte (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 265/48)  \\ (…) Donc asseoir le plus possible mes personnages, leur donner surtout un acte civil très solide (//Ibid.//, f° 294/77)  \\ (…) donner une grande place possible à la lutte psychologique (//Ibid.//, f° 295/78) Je voudrais encore cinq chapitres, ce qui est possible. Le dernier, le triomphe. L’avant-dernier, la venue de l’évêque avec l’extrême onction. Ce qui me fait trois pour la lutte (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 265/48)  \\ (…) Donc asseoir le plus possible mes personnages, leur donner surtout un acte civil très solide (//Ibid.//, f° 294/77)  \\ (…) donner une grande place possible à la lutte psychologique (//Ibid.//, f° 295/78)
Pour ne pas avoir de paquet, je tacherai de mettre entre chaque masse de La Légende dorée, du récit, même des conversations s’il est possible, d’autres choses enfin (//Ibid.//, Premier Plan détaillé du chapitre II, f° 35)  \\ En conversation, le plus possible (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre V f° 72)  \\ Donc chercher à employer le plus possible les Hubert dans ce chapitre (//Ibid.//, premier plan du chapitre VI, f° 90)  \\ Le mensonge, la tromperie possible (//Ibid.//, Plan du chapitre IX, f° 124)  \\ Une émotion pourtant, un frémissement faisant prévoir le dénouement possible (//Ibid.//, premier plan du chapitre X, f° 138)  \\ Félicien, peintre verrier, ouvrier primitif. Voir si l’on peut faire un rappel là. C’est le seul endroit possible (//Ibid.//, premier plan du chapitre XII, f° 168)  \\ Angélique a désiré recevoir l’extrême-onction par l’abbé Glorian. Rendre cela possible. (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIII, f° 176)  \\ A arranger. Mêler la légende à l’extrême-onction, s’il est possible (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIII, f° 178) Pour ne pas avoir de paquet, je tacherai de mettre entre chaque masse de La Légende dorée, du récit, même des conversations s’il est possible, d’autres choses enfin (//Ibid.//, Premier Plan détaillé du chapitre II, f° 35)  \\ En conversation, le plus possible (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre V f° 72)  \\ Donc chercher à employer le plus possible les Hubert dans ce chapitre (//Ibid.//, premier plan du chapitre VI, f° 90)  \\ Le mensonge, la tromperie possible (//Ibid.//, Plan du chapitre IX, f° 124)  \\ Une émotion pourtant, un frémissement faisant prévoir le dénouement possible (//Ibid.//, premier plan du chapitre X, f° 138)  \\ Félicien, peintre verrier, ouvrier primitif. Voir si l’on peut faire un rappel là. C’est le seul endroit possible (//Ibid.//, premier plan du chapitre XII, f° 168)  \\ Angélique a désiré recevoir l’extrême-onction par l’abbé Glorian. Rendre cela possible. (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIII, f° 176)  \\ A arranger. Mêler la légende à l’extrême-onction, s’il est possible (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIII, f° 178)

Outils personnels
Boîte à outils