Essai de nouvelle page

Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

wiki:la_-_lyrique [2009/02/21 10:05]
jplf
wiki:la_-_lyrique [2009/07/12 08:50] (version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
-==== LÀ / LÀ DEDANS / DE LÀ ====+==== LÀ / LÀ DEDANS / DE LÀ ====
Voir aussi : ici. Voir aussi : ici.
Ligne 25: Ligne 25:
C’est là que j'établirai la part du socialisme dans l’œuvre. (MS NAF 10.328 La Terre. f°  402/3- Ebauche)  \\ (…) Mais le sujet n’est pas là. Il est dans la Terre, encore un coup. (//Ibid.//, f° 402/3)  \\ (…)D’abord, il [Jean Macquart] la [Louise] traite en gamine ; puis, il plaisante librement, il la mène à la vache ; et comment elle se donne. Leur amour ardent. Leur intérêt n’est que là. (//Ibid.//, f° 432/33) C’est là que j'établirai la part du socialisme dans l’œuvre. (MS NAF 10.328 La Terre. f°  402/3- Ebauche)  \\ (…) Mais le sujet n’est pas là. Il est dans la Terre, encore un coup. (//Ibid.//, f° 402/3)  \\ (…)D’abord, il [Jean Macquart] la [Louise] traite en gamine ; puis, il plaisante librement, il la mène à la vache ; et comment elle se donne. Leur amour ardent. Leur intérêt n’est que là. (//Ibid.//, f° 432/33)
J’ai là toute l’histoire passionnelle nécessaire (MS NAF 10329 La Terre  F° 6 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Et partir de là pour indiquer sa déchéance lente (//Ibid.//,  F° 15 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Et Buteau là-dedans sournois et brutal, les poussant l’une contre l’autre pour rire (//Ibid.//,  F° 53 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Et les femmes là-dedans, une querelle par elles (//Ibid.//,  F° 90 – Personnages, Eugène Macqueron)  \\Aucune croyance au fond, tous les péchés avec récidive ; mais les cérémonies suivies, et la querelle vient de là (//Ibid.//,  F° 100 – Personnages, L’abbé Godard) J’ai là toute l’histoire passionnelle nécessaire (MS NAF 10329 La Terre  F° 6 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Et partir de là pour indiquer sa déchéance lente (//Ibid.//,  F° 15 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Et Buteau là-dedans sournois et brutal, les poussant l’une contre l’autre pour rire (//Ibid.//,  F° 53 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Et les femmes là-dedans, une querelle par elles (//Ibid.//,  F° 90 – Personnages, Eugène Macqueron)  \\Aucune croyance au fond, tous les péchés avec récidive ; mais les cérémonies suivies, et la querelle vient de là (//Ibid.//,  F° 100 – Personnages, L’abbé Godard)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Tout cela tombant là dedans avec la jeune fille (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 222/6). \\ je voudrais bien que la mère de Hubertine fût enterrée par là pour avoir la tombe (//Ibid.//, f° 250/34)  \\ Et là, dans le petit jardin, Hubertine en arrivant à la prudence (//Ibid.//, f° 264/47)  \\ Me servir là des broderies que le jeune homme a commandé [sic] (//Ibid.//, f° 270/53) \\ Tout cela tombant là dedans avec la jeune fille (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 222/6). \\ je voudrais bien que la mère de Hubertine fût enterrée par là pour avoir la tombe (//Ibid.//, f° 250/34)  \\ Et là, dans le petit jardin, Hubertine en arrivant à la prudence (//Ibid.//, f° 264/47)  \\ Me servir là des broderies que le jeune homme a commandé [sic] (//Ibid.//, f° 270/53) \\
Ligne 56: Ligne 56:
J’ai eu dans La Fortune des Rougon toute une naissance d’appétits. Dans La Curée, branche des Rougon, appétit nerveux du million. Dans le Ventre, branche des Macquart, appétit sanguin des beaux légumes et des beaux quartiers de viande rouge.(MS NAF 10338, Le Ventre de Paris, Ebauche, f° 48)  \\ Donc, j’appuie surtout sur la place de l’œuvre dans la série. Elle complète La Curée, elle est la curée des classes moyennes (//Ibid.//, f° 49)  \\ De cette façon, le livre sera classé. Il fera pendant à la Curée dans la série. (//Ibid.//, f° 50) J’ai eu dans La Fortune des Rougon toute une naissance d’appétits. Dans La Curée, branche des Rougon, appétit nerveux du million. Dans le Ventre, branche des Macquart, appétit sanguin des beaux légumes et des beaux quartiers de viande rouge.(MS NAF 10338, Le Ventre de Paris, Ebauche, f° 48)  \\ Donc, j’appuie surtout sur la place de l’œuvre dans la série. Elle complète La Curée, elle est la curée des classes moyennes (//Ibid.//, f° 49)  \\ De cette façon, le livre sera classé. Il fera pendant à la Curée dans la série. (//Ibid.//, f° 50)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Sidonie Rougon (…) Donc, en 1853, lors du commencement de La Curée, 35 ans (…) Il faudrait donc imaginer que le mari / de Sidonie, Mr.Touche, est mort (//Ibid.//, Personnages, f° 213-214) Sidonie Rougon (…) Donc, en 1853, lors du commencement de La Curée, 35 ans (…) Il faudrait donc imaginer que le mari / de Sidonie, Mr.Touche, est mort (//Ibid.//, Personnages, f° 213-214)
Ligne 85: Ligne 85:
Le paysan, ou le bourgeois propriété [sic] pourrait en avoir racheté des morceau [sic], sans arriver à la reconstituer, et la haine contre cette masse de terre dont le coin entre dans le pays. Mais laisser cela absolument au second plan. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 461/53 - Ebauche) Le paysan, ou le bourgeois propriété [sic] pourrait en avoir racheté des morceau [sic], sans arriver à la reconstituer, et la haine contre cette masse de terre dont le coin entre dans le pays. Mais laisser cela absolument au second plan. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 461/53 - Ebauche)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je laisserai bien entendu de côté tout l’amour physique (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 252/36)  \\ (…) Il cause seulement avec les Hubert. Cela a le défaut de le matérialiser, de dire qui il est, et il vaudrait /faudrait surchargé, ou inversement/ mieux le laisser dans l’inconnu (//Ibid.//, f° 259/42). \\ Je laisserai bien entendu de côté tout l’amour physique (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 252/36)  \\ (…) Il cause seulement avec les Hubert. Cela a le défaut de le matérialiser, de dire qui il est, et il vaudrait /faudrait surchargé, ou inversement/ mieux le laisser dans l’inconnu (//Ibid.//, f° 259/42). \\
Ligne 111: Ligne 111:
==== LAMPREDO ==== ==== LAMPREDO ====
(personnage de femme héroïque antique des romans de chevalerie) (personnage de femme héroïque antique des romans de chevalerie)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Les preuses (…) neuf femmes guerrières de l’antiquité : Tammaris, Deifemme, Lampredo, Hippolyte, Sémiramis, Tancqua, Déisille et Ménélippe (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes sur le château de Hautecoeur f° 374) Les preuses (…) neuf femmes guerrières de l’antiquité : Tammaris, Deifemme, Lampredo, Hippolyte, Sémiramis, Tancqua, Déisille et Ménélippe (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes sur le château de Hautecoeur f° 374)
Ligne 121: Ligne 121:
S’emballant comme toilette, comme langage, comme tenue, dans les dernières années de l’empire (…). (NAF Ms. 10313, Nana. F°231- Ebauche). S’emballant comme toilette, comme langage, comme tenue, dans les dernières années de l’empire (…). (NAF Ms. 10313, Nana. F°231- Ebauche).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte, s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage, aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. Et elle lit couramment, elle se passionne. Sa seule lecture (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)  \\ (…) Citations en vieux langage (//Ibid.//, f° 21) \\Les citations en vieux langage (//Ibid.//, Premier plan détaillé du chapitre II, f° 35) La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte, s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage, aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. Et elle lit couramment, elle se passionne. Sa seule lecture (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)  \\ (…) Citations en vieux langage (//Ibid.//, f° 21) \\Les citations en vieux langage (//Ibid.//, Premier plan détaillé du chapitre II, f° 35)
Ligne 208: Ligne 208:
Consigne relevant de « l’elocutio ».L’article défini devant un mot ou un syntagme figé le transforme en substantif .Dénote et souligne, souvent dès l’Ebauche, le choix d’un mot-clé, le travail sur le vocabulaire, souvent dans la toute première esquisse d’un dialogue, d’une « scène »un peu dramatique ou importante pour le destin des personnages. Consigne relevant de « l’elocutio ».L’article défini devant un mot ou un syntagme figé le transforme en substantif .Dénote et souligne, souvent dès l’Ebauche, le choix d’un mot-clé, le travail sur le vocabulaire, souvent dans la toute première esquisse d’un dialogue, d’une « scène »un peu dramatique ou importante pour le destin des personnages.
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Le je t’aime d’Angélique (…) Tout l’au delà des voix se fondant dans ce mot (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 261/44)  \\ Le : je t’aime de Félicien peut venir alors (…) Et Félicien en arrivant au : Je t’aime murmuré (//Ibid.//, f° 290/73) \\ Le je t’aime qui la fait s’enfuir (//Ibid.//, f° 294/77) \\ Le je t’aime d’Angélique (…) Tout l’au delà des voix se fondant dans ce mot (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 261/44)  \\ Le : je t’aime de Félicien peut venir alors (…) Et Félicien en arrivant au : Je t’aime murmuré (//Ibid.//, f° 290/73) \\ Le je t’aime qui la fait s’enfuir (//Ibid.//, f° 294/77) \\
Ligne 230: Ligne 230:
Il faut qu’il ait là un coup de scène que le lecteur lui-même n’attende pas ; le lecteur  \\ doit croire que Mouret n’est pas fou. (NAF MS 10.280 La Conquête de Plassans, Plan XXV F˚ 13-14) Il faut qu’il ait là un coup de scène que le lecteur lui-même n’attende pas ; le lecteur  \\ doit croire que Mouret n’est pas fou. (NAF MS 10.280 La Conquête de Plassans, Plan XXV F˚ 13-14)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Il faudrait, pour première condition, qu’il /mon livre/ pût être mis entre toutes les mains, même les mains des jeunes filles (…) je voudrais forcer les gens à confesser que je suis un psychologue (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 217/1) \\ (…)livre entre toutes les mains (//Ibid.//, f° 218/2) \\ (…) « Le Rêve » serait le titre du volume, et c’est surtout ce qui me plait (…) Et cela serait franc puisque le titre avertirait le lecteur « voilà du rêve, je le dis, prenez-le comme tel ».Et alors sans ironie trop ( //Ibid.//, f°226/10) \\Une lecture de la vie des saints (?)  (//Ibid.//, f° 50. A reclasser sans doute dans le dossier Ebauche) \\ Il faudrait, pour première condition, qu’il /mon livre/ pût être mis entre toutes les mains, même les mains des jeunes filles (…) je voudrais forcer les gens à confesser que je suis un psychologue (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 217/1) \\ (…)livre entre toutes les mains (//Ibid.//, f° 218/2) \\ (…) « Le Rêve » serait le titre du volume, et c’est surtout ce qui me plait (…) Et cela serait franc puisque le titre avertirait le lecteur « voilà du rêve, je le dis, prenez-le comme tel ».Et alors sans ironie trop ( //Ibid.//, f°226/10) \\Une lecture de la vie des saints (?)  (//Ibid.//, f° 50. A reclasser sans doute dans le dossier Ebauche) \\
Ligne 245: Ligne 245:
==== LEFEBURE ==== ==== LEFEBURE ====
Auteur d’un ouvrage sur la broderie, Broderie et dentelles, consulté par Zola pour préparer Le Rêve). Auteur d’un ouvrage sur la broderie, Broderie et dentelles, consulté par Zola pour préparer Le Rêve).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Un morceau sur toutes  \\ les belles broderies qui se trouvent dans Lefeuvre (deuxième plan détaillé du chapitre IV f° s 83-84) Un morceau sur toutes  \\ les belles broderies qui se trouvent dans Lefeuvre (deuxième plan détaillé du chapitre IV f° s 83-84)
Ligne 253: Ligne 253:
(Il doit partir le lendemain, il va se marier à Moscou : une légende.). (NAF Ms. 10313, Nana. F°38- Plan). (Il doit partir le lendemain, il va se marier à Moscou : une légende.). (NAF Ms. 10313, Nana. F°38- Plan).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Faisant l’éducation de la petite, la peuplant de légende (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 230/14). Faisant l’éducation de la petite, la peuplant de légende (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 230/14).
Notes Notes
Ligne 275: Ligne 275:
LÉGENDE DORÉE ==== LÉGENDE DORÉE ====
(livre de piété, recueil de vies de saints composé par Jacques de Voragine au milieu du XIIIème siècle) (livre de piété, recueil de vies de saints composé par Jacques de Voragine au milieu du XIIIème siècle)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
(…) J’en arrive ainsi à la Légende dorée. Citations en vieux langage . En dehors de ses quelques livres classiques étroits et secs, la légende (…) Il est là depuis sa publication (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)  \\(…) Indiquer dans quel monde la Légende l’a mise (…) (Relire absolument Leg.Dor.4) (//Ibid.//, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 22). \\ (…) J’en arrive ainsi à la Légende dorée. Citations en vieux langage . En dehors de ses quelques livres classiques étroits et secs, la légende (…) Il est là depuis sa publication (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)  \\(…) Indiquer dans quel monde la Légende l’a mise (…) (Relire absolument Leg.Dor.4) (//Ibid.//, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 22). \\
Ligne 313: Ligne 313:
Le grand bonheur de recevoir des lettres. « Tu m’écriras » La lettre emphatique très aimée. (NAF Ms. 10313, Nana. F°253/22- Notes) \\ Lorsqu’elle va chanter dans le monde et qu’elle reste : son mari se fait apporter une lettre. (//Ibid.// F°280) \\ On y voit des bouquets, des lettres, toutes sortes de chose (sic). (//Ibid.// F°311). Le grand bonheur de recevoir des lettres. « Tu m’écriras » La lettre emphatique très aimée. (NAF Ms. 10313, Nana. F°253/22- Notes) \\ Lorsqu’elle va chanter dans le monde et qu’elle reste : son mari se fait apporter une lettre. (//Ibid.// F°280) \\ On y voit des bouquets, des lettres, toutes sortes de chose (sic). (//Ibid.// F°311).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Lettre aussi refusée (?)  (MS NAF 10323, Le Rêve, Premier plan du chapitre VI f° 91) Lettre aussi refusée (?)  (MS NAF 10323, Le Rêve, Premier plan du chapitre VI f° 91)
Ligne 321: Ligne 321:
==== LETTRE (écriture) ==== ==== LETTRE (écriture) ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte , s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage , aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. Et elle lit couramment, elle se passionne. Sa seule lecture (NAF MS 10323.2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20). La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte , s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage , aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. Et elle lit couramment, elle se passionne. Sa seule lecture (NAF MS 10323.2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20).
Ligne 345: Ligne 345:
Il faut, d’abord, que j’organise les trois histoires (Bonhomme, Beaugrand et Bouffard) pour la lier l’une à l’autre. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  411/12- Ebauche)  \\ (…) Jean serait donc garçon à la ferme, après quelle aventure. Bonhomme peut y faire ma corvée avec lui, d’où connaissance et lien. Et il ne faudrait qu’un petit lien pour tout avoir. (//Ibid.//, f° 464/56) Il faut, d’abord, que j’organise les trois histoires (Bonhomme, Beaugrand et Bouffard) pour la lier l’une à l’autre. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  411/12- Ebauche)  \\ (…) Jean serait donc garçon à la ferme, après quelle aventure. Bonhomme peut y faire ma corvée avec lui, d’où connaissance et lien. Et il ne faudrait qu’un petit lien pour tout avoir. (//Ibid.//, f° 464/56)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
là que je mets la légende dorée intimement liée à l’instruction et à l’éducation d’Angélique (MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan détaillé du chapitre II, f° 33)  \\ C’est là le lien avec le chapitre suivant (//Ibid.//, Plan du chapitre IX, f° 124) là que je mets la légende dorée intimement liée à l’instruction et à l’éducation d’Angélique (MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan détaillé du chapitre II, f° 33)  \\ C’est là le lien avec le chapitre suivant (//Ibid.//, Plan du chapitre IX, f° 124)
Ligne 371: Ligne 371:
Il reviendra par héritage. Et il répond : Mais Louise. Non ! L’entêtement stupide. Donc, il refuse. Son frère – non tout cela est mauvais, cela augmente la propriété au lieu de la diviser. (MS NAF 10.328 La Terre. f° 414-5/16-17 - Ebauche) Il reviendra par héritage. Et il répond : Mais Louise. Non ! L’entêtement stupide. Donc, il refuse. Son frère – non tout cela est mauvais, cela augmente la propriété au lieu de la diviser. (MS NAF 10.328 La Terre. f° 414-5/16-17 - Ebauche)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Cela pourrait avoir lieu pendant le travail de broderie (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 244/28)  \\ (…) terrain vague (…) c’est là que l’épisode de la charité aura lieu (//Ibid.//, f° 291/74)  \\ (…) La maison des Hubert doit être collée au cha  \\ teau au lieu d’être collée à l’église (//Ibid.//, f° 309/92-310/93). \\ Elle peut travailler à la lampe (…) Félicien monte (…) mais cette venue ne peut avoir lieu que sur un motif (//Ibid.//, premier plan du chapitre XII, f° 164) Cela pourrait avoir lieu pendant le travail de broderie (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 244/28)  \\ (…) terrain vague (…) c’est là que l’épisode de la charité aura lieu (//Ibid.//, f° 291/74)  \\ (…) La maison des Hubert doit être collée au cha  \\ teau au lieu d’être collée à l’église (//Ibid.//, f° 309/92-310/93). \\ Elle peut travailler à la lampe (…) Félicien monte (…) mais cette venue ne peut avoir lieu que sur un motif (//Ibid.//, premier plan du chapitre XII, f° 164)
Ligne 415: Ligne 415:
Existence très vide, lisant le Figaro. (NAF Ms. 10313, Nana. F°262/11- Notes). Existence très vide, lisant le Figaro. (NAF Ms. 10313, Nana. F°262/11- Notes).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Elle travaille, elle s’occupe du ménage, elle rit, lit la vie des Saints (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 270/53) \\Relire les portraits des deux Hubert (//Ibid.//, f° 51, f° à reclasser sans doute dans le dossier Ebauche ou Plan)  \\ Notes Thyébaut (…) Relire les notes Thyébaut sur les enfants assistés (//Ibid.//, Plan, f° 14, Premier Plan du chapitre I)  \\ La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte , s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage, aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. Et elle lit couramment, elle se passionne. Sa seule lecture (//Ibid.//, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)  \\ (…) (relire attentivement ma note Religion) (//Ibid.//, f° 21) \\(…) (Relire absolument Leg.Dor.4) (//Ibid.//, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 22) \\Ajouter La Vie des Saints qu’elle lit, dire surtout l’artiste qu’elle devient (//Ibid.//, Premier plan détaillé du chapitre II, f° 26) \\ (…) D’abord, enfant, elle n’a fait que regarder des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire du texte (//Ibid.//, premier plan détaillé du chapitre II, f° 33). \\ (…) Elle lit couramment, elle se passionne, elle ne voit le monde que par ce livre (//Ibid.//, f° 34) \\ \\ (…) Bien dire cela et lire absolument mes notes (//Ibid.//, premier plan détaillé du chapitre II, .F° 36)  \\ (…) Relire toutes les notes de Thyébaut pour la tutelle officieuse (//Ibid.//, f° 38) \\ (…) Relire en entier la note Religion (//Ibid.//, f° 39)  \\ Relire les portraits des deux Hubert (premier plan du chapitre III f° 51)  \\ Un mot de la grâce pour Hubert ( relire la note sur la Regilion) / sic, pour Religion/ (//Ibid.//, premier plan du chapitre III, f° 55)  \\ Un mot de la grâce (relire la note religion) (premier plan du chapitre IV f° 70)  \\ Félicien pouvait être sous les arbres à lire, à dessiner plutôt le moulin (//Ibid.//, Plan du chapitre V, f°s 73- 74)  \\ Les légendes qu’elle sait et dont elle se souvient en lisant les noms (deuxième plan détaillé du chapitre X, f° 132)  \\ Les tombeaux des jeunes mortes heureuses, les épitaphes (…) Angélique lit l’épitaphe (//Ibid.//, premier plan du chapitre X, f° 140)  \\ Relire avec soin la note Religion car il est très important de traiter le côté hérédité dans le sens que j’ai indiqué (//Ibid.//, f° 141)  \\ La légende. Elle la lit comme dans son enfance, mais ne comprend plus (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 146)  \\ Ensuite l’épisode du livret. Elle le prend, le lit (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 147)  \\ Elle (…) travaille, s’occupe du ménage, lave (une scène de lavage irait bien dans le terrain), lit la  \\ Vie des Saints (//Ibid.//, premier plan du chapitre XI, f° s 151-152)  \\ Le livre lui-même peut revenir. Elle l’a emporté, elle en lit. C’est pour faire équilibre (//Ibid.//, premier plan du chapitre XII, f° 168)  \\ relire la note Religion (//Ibid.//, premier plan du chapitre XII, f° 169) Elle travaille, elle s’occupe du ménage, elle rit, lit la vie des Saints (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 270/53) \\Relire les portraits des deux Hubert (//Ibid.//, f° 51, f° à reclasser sans doute dans le dossier Ebauche ou Plan)  \\ Notes Thyébaut (…) Relire les notes Thyébaut sur les enfants assistés (//Ibid.//, Plan, f° 14, Premier Plan du chapitre I)  \\ La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte , s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage, aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. Et elle lit couramment, elle se passionne. Sa seule lecture (//Ibid.//, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)  \\ (…) (relire attentivement ma note Religion) (//Ibid.//, f° 21) \\(…) (Relire absolument Leg.Dor.4) (//Ibid.//, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 22) \\Ajouter La Vie des Saints qu’elle lit, dire surtout l’artiste qu’elle devient (//Ibid.//, Premier plan détaillé du chapitre II, f° 26) \\ (…) D’abord, enfant, elle n’a fait que regarder des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire du texte (//Ibid.//, premier plan détaillé du chapitre II, f° 33). \\ (…) Elle lit couramment, elle se passionne, elle ne voit le monde que par ce livre (//Ibid.//, f° 34) \\ \\ (…) Bien dire cela et lire absolument mes notes (//Ibid.//, premier plan détaillé du chapitre II, .F° 36)  \\ (…) Relire toutes les notes de Thyébaut pour la tutelle officieuse (//Ibid.//, f° 38) \\ (…) Relire en entier la note Religion (//Ibid.//, f° 39)  \\ Relire les portraits des deux Hubert (premier plan du chapitre III f° 51)  \\ Un mot de la grâce pour Hubert ( relire la note sur la Regilion) / sic, pour Religion/ (//Ibid.//, premier plan du chapitre III, f° 55)  \\ Un mot de la grâce (relire la note religion) (premier plan du chapitre IV f° 70)  \\ Félicien pouvait être sous les arbres à lire, à dessiner plutôt le moulin (//Ibid.//, Plan du chapitre V, f°s 73- 74)  \\ Les légendes qu’elle sait et dont elle se souvient en lisant les noms (deuxième plan détaillé du chapitre X, f° 132)  \\ Les tombeaux des jeunes mortes heureuses, les épitaphes (…) Angélique lit l’épitaphe (//Ibid.//, premier plan du chapitre X, f° 140)  \\ Relire avec soin la note Religion car il est très important de traiter le côté hérédité dans le sens que j’ai indiqué (//Ibid.//, f° 141)  \\ La légende. Elle la lit comme dans son enfance, mais ne comprend plus (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 146)  \\ Ensuite l’épisode du livret. Elle le prend, le lit (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 147)  \\ Elle (…) travaille, s’occupe du ménage, lave (une scène de lavage irait bien dans le terrain), lit la  \\ Vie des Saints (//Ibid.//, premier plan du chapitre XI, f° s 151-152)  \\ Le livre lui-même peut revenir. Elle l’a emporté, elle en lit. C’est pour faire équilibre (//Ibid.//, premier plan du chapitre XII, f° 168)  \\ relire la note Religion (//Ibid.//, premier plan du chapitre XII, f° 169)
Ligne 433: Ligne 433:
==== LISTE ==== ==== LISTE ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
J’ai gardé pour ce chapitre la liste des titres du père de l’évêque (NAF MS 10323 Le Rêve, premier plan du chapitre X, f° 140) J’ai gardé pour ce chapitre la liste des titres du père de l’évêque (NAF MS 10323 Le Rêve, premier plan du chapitre X, f° 140)
Ligne 445: Ligne 445:
[Bordenave] Pas la moindre velléité littéraire. (NAF Ms. 10313, Nana. F° 167- Personnages) \\ [La Tricon] Très active, causant littérature. (//Ibid.// F°201). [Bordenave] Pas la moindre velléité littéraire. (NAF Ms. 10313, Nana. F° 167- Personnages) \\ [La Tricon] Très active, causant littérature. (//Ibid.// F°201).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Moi, le travail, la littérature qui a mangé ma vie (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 221/5).  \\ (…) / Félicien/ pas du tout  \\ littéraire, n’a jamais eu l’idée d’écrire (//Ibid.//, f° 300/83- 301/84) \\ Moi, le travail, la littérature qui a mangé ma vie (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 221/5).  \\ (…) / Félicien/ pas du tout  \\ littéraire, n’a jamais eu l’idée d’écrire (//Ibid.//, f° 300/83- 301/84) \\
Ligne 471: Ligne 471:
Lui faire perdre sa femme au milieu du livre à l’endroit où cette mort sera un premier coup pour lui. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 440/41 - Ebauche)  \\ (…) elle a pu reprendre Jean, qui l’aime toujours, et alors il met le feu à la ferme. C’est la flambée qui éclaire la fin du livre. (//Ibid.//, f° 465/57)  \\ (…) La terre. C’est l’héroïne de mon livre. (…) Un personnage énorme, toujours présent, emplissant le livre. (//Ibid.//, f° 484/76) Lui faire perdre sa femme au milieu du livre à l’endroit où cette mort sera un premier coup pour lui. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 440/41 - Ebauche)  \\ (…) elle a pu reprendre Jean, qui l’aime toujours, et alors il met le feu à la ferme. C’est la flambée qui éclaire la fin du livre. (//Ibid.//, f° 465/57)  \\ (…) La terre. C’est l’héroïne de mon livre. (…) Un personnage énorme, toujours présent, emplissant le livre. (//Ibid.//, f° 484/76)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je voudrais faire un livre qu’on n’attende pas de moi (…) On a dit que le succès, le livre attendu veux-je dire, serait « Paul et Virginie » refait. Refaisons donc Paul et Virginie  \\ (…) Enfin je voudrais mettre dans le livre de l’au-delà (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f°s 217/ 1- 218/2-)  \\ (…) Livre entre toutes les mains (//Ibid.//, f° 219/3).  \\ (…) Je finis en la montrant heureuse (…) et je ferme le livre sur ce « rêve » accompli (//Ibid.//, f° 228/12).  \\ (…) Il faudrait donc qu’Angélique ne triomphât pas ou mourût .Ne pas triompher atteint tout le livre (//Ibid.//, f° 303/86). \\ Je voudrais faire un livre qu’on n’attende pas de moi (…) On a dit que le succès, le livre attendu veux-je dire, serait « Paul et Virginie » refait. Refaisons donc Paul et Virginie  \\ (…) Enfin je voudrais mettre dans le livre de l’au-delà (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f°s 217/ 1- 218/2-)  \\ (…) Livre entre toutes les mains (//Ibid.//, f° 219/3).  \\ (…) Je finis en la montrant heureuse (…) et je ferme le livre sur ce « rêve » accompli (//Ibid.//, f° 228/12).  \\ (…) Il faudrait donc qu’Angélique ne triomphât pas ou mourût .Ne pas triompher atteint tout le livre (//Ibid.//, f° 303/86). \\
Ligne 491: Ligne 491:
==== LIVRET ==== ==== LIVRET ====
(genre de texte imprimé) (genre de texte imprimé)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Ensuite l’épisode du livret. Elle le prend, le lit (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 147)  \\ Rappel du livret (…) un journal pour Angélique (//Ibid.//, f° 157)  \\ Les souvenirs du livret. Le livret revient (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIII, f° 181)  \\ Et le livret comme marque d’humilité dernière. Le livret contre le parchemin de Félicien deuxième plan détaillé du chapitre XIV, f° 183) Ensuite l’épisode du livret. Elle le prend, le lit (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 147)  \\ Rappel du livret (…) un journal pour Angélique (//Ibid.//, f° 157)  \\ Les souvenirs du livret. Le livret revient (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIII, f° 181)  \\ Et le livret comme marque d’humilité dernière. Le livret contre le parchemin de Félicien deuxième plan détaillé du chapitre XIV, f° 183)
Ligne 513: Ligne 513:
Quel est le dénouement logique ? (MS NAF 10 282, La Curée, f°298 / Premiers détails). – Il serait plus logique de montrer Aristide, même après la crise qu’il vient de conjurer… (MS NAF 10 282, La Curée, f°360). Quel est le dénouement logique ? (MS NAF 10 282, La Curée, f°298 / Premiers détails). – Il serait plus logique de montrer Aristide, même après la crise qu’il vient de conjurer… (MS NAF 10 282, La Curée, f°360).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Les Hubert (…) les finir selon la logique (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 279/62)  \\ (…) Toute profession le / Félicien/ rapetisserait, gênerait pour la logique de l’œuvre (//Ibid.//, f° 302/85)  \\ (…) C’est la fin logique du rêve (//Ibid.//, f° 306/89)  \\ Et c’est la fin logique du rêve  (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XIV, f° 187)  \\ Et c’est la fin logique du rêve (…) pour finir, si elle meurt (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIV, f° 194) Les Hubert (…) les finir selon la logique (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 279/62)  \\ (…) Toute profession le / Félicien/ rapetisserait, gênerait pour la logique de l’œuvre (//Ibid.//, f° 302/85)  \\ (…) C’est la fin logique du rêve (//Ibid.//, f° 306/89)  \\ Et c’est la fin logique du rêve  (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XIV, f° 187)  \\ Et c’est la fin logique du rêve (…) pour finir, si elle meurt (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIV, f° 194)
Ligne 528: Ligne 528:
Mais lui, voit plus loin que ça. Il a vidé son Muffat. (NAF Ms. 10313, Nana. F°92- Plan) \\ Bijou non pas tous, garder pour l’effet plus loin. (//Ibid.// F°120). Mais lui, voit plus loin que ça. Il a vidé son Muffat. (NAF Ms. 10313, Nana. F°92- Plan) \\ Bijou non pas tous, garder pour l’effet plus loin. (//Ibid.// F°120).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Félicien très riche peut donner beaucoup (…) voir si cela ne peut pas avoir un écho plus loin (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 290/73)  \\ (je garde la description de la chapelle pour plus loin) (…) (garder les échafaudages pour plus loin) (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre IV, f° 58)  \\ Donc toutes les aumônes posées avec les noms. Echo plus loin (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre V, f° 75)  \\ se méfier. Garder les pauvres pour plus loin, car ils sont encore bien près (//Ibid.//, premier plan du chapitre VI, f° 91)  \\ L’églantier qu’elle a planté, là ou plus loin (//Ibid.//, premier plan du chapitre VI, f° 92)  \\ Poser la question seulement pour la résoudre plus loin à l’arrivée de Félicien (non, les saintes ne sont pas fâchées) (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre VII, f° 94)  \\ Angélique ne mettant pas l’orthographe. Son écriture personnelle, son ignorance (là ou plus loin). L’églantier qu’elle a planté, là ou plus loin (//Ibid.//, Plan du chapitre IX, f° 126)  \\ Voir si les détails de l’entrée doivent être donnés là ou plus loin. Non, plus loin je crois (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XIII, f° 171) Félicien très riche peut donner beaucoup (…) voir si cela ne peut pas avoir un écho plus loin (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 290/73)  \\ (je garde la description de la chapelle pour plus loin) (…) (garder les échafaudages pour plus loin) (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre IV, f° 58)  \\ Donc toutes les aumônes posées avec les noms. Echo plus loin (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre V, f° 75)  \\ se méfier. Garder les pauvres pour plus loin, car ils sont encore bien près (//Ibid.//, premier plan du chapitre VI, f° 91)  \\ L’églantier qu’elle a planté, là ou plus loin (//Ibid.//, premier plan du chapitre VI, f° 92)  \\ Poser la question seulement pour la résoudre plus loin à l’arrivée de Félicien (non, les saintes ne sont pas fâchées) (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre VII, f° 94)  \\ Angélique ne mettant pas l’orthographe. Son écriture personnelle, son ignorance (là ou plus loin). L’églantier qu’elle a planté, là ou plus loin (//Ibid.//, Plan du chapitre IX, f° 126)  \\ Voir si les détails de l’entrée doivent être donnés là ou plus loin. Non, plus loin je crois (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XIII, f° 171)
Ligne 539: Ligne 539:
==== LONG / LONGUEMENT/ LONGUEUR ==== ==== LONG / LONGUEMENT/ LONGUEUR ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Puis c’est Félicien qui parle le premier. Il lui dit longuement comment il l’aime, depuis quand (la création, le vitrail, le linge, les pauvres) (MS NAF 10323, Le Rêve, Deuxième plan détaillé du chapitre VII, f° 96) Puis c’est Félicien qui parle le premier. Il lui dit longuement comment il l’aime, depuis quand (la création, le vitrail, le linge, les pauvres) (MS NAF 10323, Le Rêve, Deuxième plan détaillé du chapitre VII, f° 96)
Ligne 575: Ligne 575:
Puis les autres fois dans des occasions très louches (…). (NAF Ms. 10313, Nana. F°237- Ebauche). Puis les autres fois dans des occasions très louches (…). (NAF Ms. 10313, Nana. F°237- Ebauche).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Cela ne change rien en somme et enlève le côté un peu louche de l’évêque (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 308/91) Cela ne change rien en somme et enlève le côté un peu louche de l’évêque (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 308/91)
Ligne 608: Ligne 608:
C'est cette lutte entre deux femmes qui peut seule me faire introduire plusieurs femmes. (NAF Ms. 10313, Nana. F°214- Ebauche) \\ Le drame le plus simple, c’était de lui donner une femme, et de faire qu’il y ait lutte entre ses désirs d’amant et ses devoirs d’époux (…). (//Ibid.// F°225) \\ J’aurais la lutte entre les deux principes, et je pourrais montrer à la fin lequel l’emporterait. (//Ibid.// F°226). C'est cette lutte entre deux femmes qui peut seule me faire introduire plusieurs femmes. (NAF Ms. 10313, Nana. F°214- Ebauche) \\ Le drame le plus simple, c’était de lui donner une femme, et de faire qu’il y ait lutte entre ses désirs d’amant et ses devoirs d’époux (…). (//Ibid.// F°225) \\ J’aurais la lutte entre les deux principes, et je pourrais montrer à la fin lequel l’emporterait. (//Ibid.// F°226).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
De la psychologie donc, ou ce qu’on appelle  \\ ainsi ( !) , c’est à dire une lutte d’âme, la lutte éternelle de la passion et du devoir, ou une autre lutte : amour maternel et passion, amour filial et autre sentiment (…) De la psychologie, lutte d’âme (MS NAF 10323, Le Rêve, f° 218/2)  \\ Là toute la lutte, toute la psychologie de Marguerite (//Ibid.//F° 237/21)  \\ Peu de lutte d’ailleurs avant l ‘arrivée de l’amour (//Ibid.//, f° 243/27)  \\ je voudrais encore cinq chapitres, ce qui est possible (…) trois pour la lutte (//Ibid.//, f° 265/48)  \\ Je voulais une lutte psychologique, et c’est ici qu’il faudrait la mettre : la jeunesse, la santé, l’amour d’un côté, et de l’autre le devoir, le respect. (//Ibid.//, f° 271/54)  \\ Sa lutte est contre son cœur (…) C’est contre le besoin de le revoir que la lutte se fait (…) pour matérialiser la lutte, mettre un chant de Félicien (//Ibid.//, f° 272/55) \\ De la psychologie donc, ou ce qu’on appelle  \\ ainsi ( !) , c’est à dire une lutte d’âme, la lutte éternelle de la passion et du devoir, ou une autre lutte : amour maternel et passion, amour filial et autre sentiment (…) De la psychologie, lutte d’âme (MS NAF 10323, Le Rêve, f° 218/2)  \\ Là toute la lutte, toute la psychologie de Marguerite (//Ibid.//F° 237/21)  \\ Peu de lutte d’ailleurs avant l ‘arrivée de l’amour (//Ibid.//, f° 243/27)  \\ je voudrais encore cinq chapitres, ce qui est possible (…) trois pour la lutte (//Ibid.//, f° 265/48)  \\ Je voulais une lutte psychologique, et c’est ici qu’il faudrait la mettre : la jeunesse, la santé, l’amour d’un côté, et de l’autre le devoir, le respect. (//Ibid.//, f° 271/54)  \\ Sa lutte est contre son cœur (…) C’est contre le besoin de le revoir que la lutte se fait (…) pour matérialiser la lutte, mettre un chant de Félicien (//Ibid.//, f° 272/55) \\

Outils personnels
Boîte à outils