Essai de nouvelle page

Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

wiki:habilement_-_hysterique [2009/02/20 10:41]
jplf
wiki:habilement_-_hysterique [2009/07/12 08:48] (version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
-==== HABILEMENT ====+==== HABILEMENT ====
=== La faute de l’abbé Mouret (1875) === === La faute de l’abbé Mouret (1875) ===
Ligne 58: Ligne 58:
Très bon départ, c’est le hasard. (NAF Ms. 10313, Nana. F°295- Notes). Très bon départ, c’est le hasard. (NAF Ms. 10313, Nana. F°295- Notes).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Il faut que ce soit par un hasard qu’un descendant des Hautecoeur est nommé évêque à Hautecoeur même, l’ancienne ville de ses ancêtres. Cela n’est pas impossible (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes Hautecoeur, f° 256) Il faut que ce soit par un hasard qu’un descendant des Hautecoeur est nommé évêque à Hautecoeur même, l’ancienne ville de ses ancêtres. Cela n’est pas impossible (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes Hautecoeur, f° 256)
Ligne 85: Ligne 85:
Haute cocotterie, pas de marlou. (//Ibid.// F°253/2- Notes) \\ La haute cocotterie moins sincère que les putains au dessous. (//Ibid.// F°269/29). Haute cocotterie, pas de marlou. (//Ibid.// F°253/2- Notes) \\ La haute cocotterie moins sincère que les putains au dessous. (//Ibid.// F°269/29).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Un mot de tout ce que j’ai posé plus haut et ensuite tout sur l’église (MS NAF ? Le Rêve,  deuxième plan du chapitre IV, f° 57)  \\ son émotion, là ou plus haut (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre IV, f° 60)  \\ Pendant que l’évêque pose le Saint-Sacrement, je puis analyser ce dont il est question plus haut. Toute la cérémonie (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre VIII, f° 107)  \\ Et l’évêque que j’ai posé plus haut, avec ses luttes (//Ibid.//, f° 133) Un mot de tout ce que j’ai posé plus haut et ensuite tout sur l’église (MS NAF ? Le Rêve,  deuxième plan du chapitre IV, f° 57)  \\ son émotion, là ou plus haut (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre IV, f° 60)  \\ Pendant que l’évêque pose le Saint-Sacrement, je puis analyser ce dont il est question plus haut. Toute la cérémonie (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre VIII, f° 107)  \\ Et l’évêque que j’ai posé plus haut, avec ses luttes (//Ibid.//, f° 133)
Ligne 122: Ligne 122:
C’est la mère avec l’intelligence et la vivacité du père (MS NAF 10329 La Terre  F° 25 – Personnages, Fany Fouan)  \\ Yeux bleus et cheveux blonds qu’il tient de son père (//Ibid.//,  F° 29 – Personnages, Ernest Delhomme)  \\ Tient de son père au physique et au moral. Mais avec des différences sensibles (//Ibid.//,  F° 33 – Personnages, Joseph Fouan)  \\ Comme caractère : […] au fond la violence du père, l’entêtement, d’où lui vient son surnom (//Ibid.//,  F° 34)  \\ D’un degré plus avant dans le siècle que son père, par son séjour à la ferme ou à la ville (//Ibid.//,  F° 36-37 – Personnages, Joseph Fouan)  \\ Grande comme sa grand-mère, mais pâle, effacée, tremblante (//Ibid.//,  F° 42 – Personnages, Palmyre Pégout)  \\ Tient de son père, courte, forte, bien portante (//Ibid.//,  F° 47 – Personnages, Lise Fouan)  \\ Plus petite que sa sœur, mais lui ressemblant, sous l’éclat, le bruit, la gaieté (//Ibid.//,  F° 49 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Colère, ce qui est un signe de la famille (//Ibid.//,  F° 52)  \\ Le masque des Fouan, épais et à gros nez (//Ibid.//,  F° 56 – Personnages, Laure Fouan) C’est la mère avec l’intelligence et la vivacité du père (MS NAF 10329 La Terre  F° 25 – Personnages, Fany Fouan)  \\ Yeux bleus et cheveux blonds qu’il tient de son père (//Ibid.//,  F° 29 – Personnages, Ernest Delhomme)  \\ Tient de son père au physique et au moral. Mais avec des différences sensibles (//Ibid.//,  F° 33 – Personnages, Joseph Fouan)  \\ Comme caractère : […] au fond la violence du père, l’entêtement, d’où lui vient son surnom (//Ibid.//,  F° 34)  \\ D’un degré plus avant dans le siècle que son père, par son séjour à la ferme ou à la ville (//Ibid.//,  F° 36-37 – Personnages, Joseph Fouan)  \\ Grande comme sa grand-mère, mais pâle, effacée, tremblante (//Ibid.//,  F° 42 – Personnages, Palmyre Pégout)  \\ Tient de son père, courte, forte, bien portante (//Ibid.//,  F° 47 – Personnages, Lise Fouan)  \\ Plus petite que sa sœur, mais lui ressemblant, sous l’éclat, le bruit, la gaieté (//Ibid.//,  F° 49 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Colère, ce qui est un signe de la famille (//Ibid.//,  F° 52)  \\ Le masque des Fouan, épais et à gros nez (//Ibid.//,  F° 56 – Personnages, Laure Fouan)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Il y aura en elle la Rougon-Macquart (ce que les Hubert diront après le voyage du mari à Paris, leur inquiétude d’avoir à élever ce rejeton (…) jusqu’au désir de la corriger).C’est encore de l’hérédité, c’est très bon pour ma série (…) toujours l’influence du milieu, ici combattant l’hérédité (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 283/66) \\ Il y aura en elle la Rougon-Macquart (ce que les Hubert diront après le voyage du mari à Paris, leur inquiétude d’avoir à élever ce rejeton (…) jusqu’au désir de la corriger).C’est encore de l’hérédité, c’est très bon pour ma série (…) toujours l’influence du milieu, ici combattant l’hérédité (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 283/66) \\
Ligne 158: Ligne 158:
Le très difficile, c’est d’introduire là dedans mon héros, Jean Macquart. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  404/5- Ebauche)  \\ (…) La terre. C’est l’héroïne de mon livre. (//Ibid.//, f° 483/75) Le très difficile, c’est d’introduire là dedans mon héros, Jean Macquart. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  404/5- Ebauche)  \\ (…) La terre. C’est l’héroïne de mon livre. (//Ibid.//, f° 483/75)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Donc un véritable héroïsme (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre XII, f° 163) Donc un véritable héroïsme (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre XII, f° 163)
Ligne 201: Ligne 201:
==== HIÉRATIQUE ==== ==== HIÉRATIQUE ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
De là une figure hiératique de l’évêque (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 231/15) \\Toute la cérémonie avec les détails (…) Quelque chose d’hiératique (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XIV, f° 187) De là une figure hiératique de l’évêque (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 231/15) \\Toute la cérémonie avec les détails (…) Quelque chose d’hiératique (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre XIV, f° 187)
Ligne 209: Ligne 209:
(personnage de femme héroïque antique des romans de chevalerie) (personnage de femme héroïque antique des romans de chevalerie)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Les preuses (…) neuf femmes guerrières de l’antiquité : Tammaris, Deifemme, Lampredo, Hippolyte, Sémiramis, Tancqua, Déisille et Ménélippe (MS NAF 10324, Notes sur le château de Hautecoeur, Le Rêve, f° 374) Les preuses (…) neuf femmes guerrières de l’antiquité : Tammaris, Deifemme, Lampredo, Hippolyte, Sémiramis, Tancqua, Déisille et Ménélippe (MS NAF 10324, Notes sur le château de Hautecoeur, Le Rêve, f° 374)
Ligne 249: Ligne 249:
Le mesurage par le géomètre. Chez la Grande, Fouan, son cadet. Description de tout le pays. Poser là toute l’histoire du chemin à faire. Chez les retraités, dans le jardin, la maison. Patoir et le chat des Charles. (//Ibid.//, f° 499/1) 2 ans s’écoulent. Printemps  61 mai I. – Si j’ai une histoire à la ferme, je puis la poser là avec Jean. La fermière prendrait la brute. Description de la grande culture. (//Ibid.//, f° 500/2) \\ Le mesurage par le géomètre. Chez la Grande, Fouan, son cadet. Description de tout le pays. Poser là toute l’histoire du chemin à faire. Chez les retraités, dans le jardin, la maison. Patoir et le chat des Charles. (//Ibid.//, f° 499/1) 2 ans s’écoulent. Printemps  61 mai I. – Si j’ai une histoire à la ferme, je puis la poser là avec Jean. La fermière prendrait la brute. Description de la grande culture. (//Ibid.//, f° 500/2) \\
J’ai là toute l’histoire passionnelle nécessaire (MS NAF 10329 La Terre  F° 6 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Une histoire de femme (//Ibid.//,  F° 30 – Personnages, Ernest Delhomme)  \\ Il faut que j’aie l’histoire de sa terre pour établir son ascendance (//Ibid.//,  F° 64 – Personnages, Alexandre Hourdequin)  \\ Alors l’histoire de la terre jusqu’à sa mort en 1874 (//Ibid.//,  F° 67)  \\ Voir si je n’en ferai pas un historien amateur, ayant achevé une histoire de mon village, à travers les âges, qu’il n’achève jamais. Cela me donnerait cette histoire, mais ce serait du procédé bien visible. Si j’en fais un beau-frère de Hourdequin, je puis le faire déjeuner à la ferme. (//Ibid.//,  F° 105 – Personnages, Maître Baillehache)  \\ J’ai là toute l’histoire passionnelle nécessaire (MS NAF 10329 La Terre  F° 6 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Une histoire de femme (//Ibid.//,  F° 30 – Personnages, Ernest Delhomme)  \\ Il faut que j’aie l’histoire de sa terre pour établir son ascendance (//Ibid.//,  F° 64 – Personnages, Alexandre Hourdequin)  \\ Alors l’histoire de la terre jusqu’à sa mort en 1874 (//Ibid.//,  F° 67)  \\ Voir si je n’en ferai pas un historien amateur, ayant achevé une histoire de mon village, à travers les âges, qu’il n’achève jamais. Cela me donnerait cette histoire, mais ce serait du procédé bien visible. Si j’en fais un beau-frère de Hourdequin, je puis le faire déjeuner à la ferme. (//Ibid.//,  F° 105 – Personnages, Maître Baillehache)  \\
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Comme je veux que l’histoire finisse bien (…) je dois mettre le drame au milieu (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) L’évêque et son fils. Leur histoire (//Ibid.//, f° 235/19) Comme je veux que l’histoire finisse bien (…) je dois mettre le drame au milieu (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) L’évêque et son fils. Leur histoire (//Ibid.//, f° 235/19)
J’aimerai [sic] bien là mettre tout [sic] l’histoire de l’évêque, les Hautecoeur (//Ibid.//, f° 51, f° à reclasser sans doute dans le dossier Ebauche ou Plan)  \\ (…) Mon Hautecoeur redevient évêque. Mais je voudrais lui conserver le blason et son histoire (…) On lui aurait raconté l’histoire de la famille (//Ibid.//, f° 52) \\Portrait d’Hubert. Il appelle sa femme (…) et alors toute leur histoire (//Ibid.//, 2ème Plan détaillé du Chapitre I, f° 6)  \\ (…) Toute l’histoire [d’Angélique] m’est donnée par l’inspection du livret (//Ibid.//, f° 8) \\ J’aimerai [sic] bien là mettre tout [sic] l’histoire de l’évêque, les Hautecoeur (//Ibid.//, f° 51, f° à reclasser sans doute dans le dossier Ebauche ou Plan)  \\ (…) Mon Hautecoeur redevient évêque. Mais je voudrais lui conserver le blason et son histoire (…) On lui aurait raconté l’histoire de la famille (//Ibid.//, f° 52) \\Portrait d’Hubert. Il appelle sa femme (…) et alors toute leur histoire (//Ibid.//, 2ème Plan détaillé du Chapitre I, f° 6)  \\ (…) Toute l’histoire [d’Angélique] m’est donnée par l’inspection du livret (//Ibid.//, f° 8) \\
Ligne 308: Ligne 308:
==== HOSANNA ==== ==== HOSANNA ====
(chant de triomphe et de glorification) (chant de triomphe et de glorification)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
C’est alors la jeune fille sauvée. L’hosanna. La cérémonie du mariage (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 240/24) \\Je finis dans la bénédiction de l’évêque, l’hosanna (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre VIII, f° 110)  \\ Hosanna, élancement final (…) gothique flamboyant au dessus du roman comme un hosanna (…) C’est la fin du rêve, l’hosanna, le bouquet mystique (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre XIV, f° 185)  \\ Ai-je réservé la grande façade (Egl.6 à 10) pour être mise là comme un hosanna, un élancement final ? (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIV, f° 194) C’est alors la jeune fille sauvée. L’hosanna. La cérémonie du mariage (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 240/24) \\Je finis dans la bénédiction de l’évêque, l’hosanna (//Ibid.//, deuxième plan détaillé du chapitre VIII, f° 110)  \\ Hosanna, élancement final (…) gothique flamboyant au dessus du roman comme un hosanna (…) C’est la fin du rêve, l’hosanna, le bouquet mystique (//Ibid.//, deuxième plan du chapitre XIV, f° 185)  \\ Ai-je réservé la grande façade (Egl.6 à 10) pour être mise là comme un hosanna, un élancement final ? (//Ibid.//, premier plan du chapitre XIV, f° 194)

Outils personnels
Boîte à outils