Essai de nouvelle page

Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

wiki:detonner_-_dutour [2009/03/02 08:07]
jplf
wiki:detonner_-_dutour [2009/07/12 08:45] (version actuelle)
Ligne 2: Ligne 2:
==== DÉTONNER ==== ==== DÉTONNER ====
-=== Le Rêve (1891)===+=== Le Rêve (1888)===
Je recule devant  \\ le militaire, l’ingénieur. Le militaire n’entrerait pas dans ma fable, il ne me servirait pas, il y détonnerait (MS NAF 10323, Le Rêve, f°s 298/81-299/82) Je recule devant  \\ le militaire, l’ingénieur. Le militaire n’entrerait pas dans ma fable, il ne me servirait pas, il y détonnerait (MS NAF 10323, Le Rêve, f°s 298/81-299/82)
Ligne 65: Ligne 65:
(…) une histoire de bail qui m'est absolument nécessaire, dans le développement de mon colosse (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, f° 6) \\(…) puis peu à peu je la [Denise] développe au milieu de l'élégance du Magasin (…) (//ibid//., f º 13) (…) une histoire de bail qui m'est absolument nécessaire, dans le développement de mon colosse (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, f° 6) \\(…) puis peu à peu je la [Denise] développe au milieu de l'élégance du Magasin (…) (//ibid//., f º 13)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Ce que j’avais trouvé n’était pas mauvais, mais cela n’est pas très pur et m’inquiète pour les développements (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 219/3). \\ (…) je voudrais que toute cette partie de l’amour fut /sic/ développée, notée détail à détail (…) je voudrais au moins trois ou quatre chapitres d’amour idyllique (//ibid//., f° 256/39)  \\ (…) Et la lutte en scène alors, avec tout le développement voulu (//ibid//., f° 287/70) Ce que j’avais trouvé n’était pas mauvais, mais cela n’est pas très pur et m’inquiète pour les développements (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 219/3). \\ (…) je voudrais que toute cette partie de l’amour fut /sic/ développée, notée détail à détail (…) je voudrais au moins trois ou quatre chapitres d’amour idyllique (//ibid//., f° 256/39)  \\ (…) Et la lutte en scène alors, avec tout le développement voulu (//ibid//., f° 287/70)
Ligne 98: Ligne 98:
Alors ils se tendent la main, s’embrassent, deviennent bons amis (…). (NAF Ms. 10313, Nana. F° 244- Notes) \\ Le garçon va à Saint-Cyr et devient militaire. (//ibid//. F°260/15) \\ Des cheveux châtains déteints, deviennent jaunes. (//ibid//. F°264) \\ Des hommes d’âge mûr, ayant des situations honorables, devenant vraiment amoureux. (//ibid//. F°265/25) \\ Les canotiers chics deviennent insolents. (//ibid//. F°334). Alors ils se tendent la main, s’embrassent, deviennent bons amis (…). (NAF Ms. 10313, Nana. F° 244- Notes) \\ Le garçon va à Saint-Cyr et devient militaire. (//ibid//. F°260/15) \\ Des cheveux châtains déteints, deviennent jaunes. (//ibid//. F°264) \\ Des hommes d’âge mûr, ayant des situations honorables, devenant vraiment amoureux. (//ibid//. F°265/25) \\ Les canotiers chics deviennent insolents. (//ibid//. F°334).
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Si je reprends l’église, certaines modifications importantes en résultent. D’abord mon Hautecoeur redevient évêque (…)  \\ cette chapelle devient importante (MS NAF 10323, Le Rêve, f° 52, f° à reclasser sans doute dans le dossier Ebauche ou premier Plan du chapitre III) Si je reprends l’église, certaines modifications importantes en résultent. D’abord mon Hautecoeur redevient évêque (…)  \\ cette chapelle devient importante (MS NAF 10323, Le Rêve, f° 52, f° à reclasser sans doute dans le dossier Ebauche ou premier Plan du chapitre III)
Ligne 148: Ligne 148:
Bonhomme. (…) Sa passion de la terre doit aller avec l’amour du travail. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 443/44)  \\ (…) Le Maire doit être l’épicier, enrichi dans un commerce spécial, du vin en gros peut-être. (//ibid//., f° 450/451) Bonhomme. (…) Sa passion de la terre doit aller avec l’amour du travail. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 443/44)  \\ (…) Le Maire doit être l’épicier, enrichi dans un commerce spécial, du vin en gros peut-être. (//ibid//., f° 450/451)
Tout ce caractère doit le mouvementer (MS NAF 10329 La Terre f° 35 – Personnages, Joseph Fouan)  \\ Hourdequin doit représenter la grande culture (//ibid//.,  F° 68 – Personnages, Alexandre Hourdequin)  \\ Tout ce caractère doit le mouvementer (MS NAF 10329 La Terre f° 35 – Personnages, Joseph Fouan)  \\ Hourdequin doit représenter la grande culture (//ibid//.,  F° 68 – Personnages, Alexandre Hourdequin)  \\
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Comme je veux que l’histoire finisse bien (…) \\ (…) je dois mettre le drame au milieu (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) Ne pas oublier que le jeune homme doit arriver en prince charmant (//ibid//., f° 234/)  \\(…) Elle ne doit pas savoir qui il est (//ibid//., f° 235/19)  \\(…) Le recueil des voyages doit apporter aussi son effet, ces pays lointains qu’elle rêve (//ibid//., f° 244/28)  \\ (…) Ce chapitre doit précéder celui où elle travaillera avec les Hubert et dira son rêve (//ibid//., f°s 254/38-255/38bis) (…) Il faut que la réalité dépasse encore l’espoir. Pour cela Félicien doit apparaître beau, superbe, riche à million (//ibid//., f° 262/45)  \\ (…) Le chapitre doit être pour peindre cette lente  \\ agonie (//ibid//., f°s 270/53-271/54)  \\ (…) Elle épouse le prince charmant (…) C’est pourquoi tout doit chanter (//ibid//., f° 279/62)  \\ (…) Angélique au XI doit finir par croire qu’elle n’est plus aimée (//ibid//., f ° 286/69)  \\ (…) Il doit rester l’inconnu (//ibid//., f° 293/76)  \\ (…) Les épisodes aussi ne doivent pas être romantiques mais terre à  \\ terre relevés par la grâce (//ibid//., f°s 294/77-295/78)  \\ (…) Les Hubert (…) doivent avoir aussi la sensation qu’un rêve est fini (…) cela doit rester triomphal (//ibid//., f° 306/89)  \\ (…) La maison des Hubert doit être collée au cha  \\ teau au lieu d’être collée à l’église (//ibid//., f°s 309/92-310/93) \\ Comme je veux que l’histoire finisse bien (…) \\ (…) je dois mettre le drame au milieu (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) Ne pas oublier que le jeune homme doit arriver en prince charmant (//ibid//., f° 234/)  \\(…) Elle ne doit pas savoir qui il est (//ibid//., f° 235/19)  \\(…) Le recueil des voyages doit apporter aussi son effet, ces pays lointains qu’elle rêve (//ibid//., f° 244/28)  \\ (…) Ce chapitre doit précéder celui où elle travaillera avec les Hubert et dira son rêve (//ibid//., f°s 254/38-255/38bis) (…) Il faut que la réalité dépasse encore l’espoir. Pour cela Félicien doit apparaître beau, superbe, riche à million (//ibid//., f° 262/45)  \\ (…) Le chapitre doit être pour peindre cette lente  \\ agonie (//ibid//., f°s 270/53-271/54)  \\ (…) Elle épouse le prince charmant (…) C’est pourquoi tout doit chanter (//ibid//., f° 279/62)  \\ (…) Angélique au XI doit finir par croire qu’elle n’est plus aimée (//ibid//., f ° 286/69)  \\ (…) Il doit rester l’inconnu (//ibid//., f° 293/76)  \\ (…) Les épisodes aussi ne doivent pas être romantiques mais terre à  \\ terre relevés par la grâce (//ibid//., f°s 294/77-295/78)  \\ (…) Les Hubert (…) doivent avoir aussi la sensation qu’un rêve est fini (…) cela doit rester triomphal (//ibid//., f° 306/89)  \\ (…) La maison des Hubert doit être collée au cha  \\ teau au lieu d’être collée à l’église (//ibid//., f°s 309/92-310/93) \\
Cela doit me donner le quartier. Le poser simplement (//ibid//., Plan, premier Plan détaillé du Chapitre I, f° 10) \\ (…) Et cela doit me donner aussi toute la religion pour elle et pour les Hubert (//ibid//., 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 21) \\L’histoire de Beaumont l’église doit être là pour poser le milieu cloîtré (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 38)  \\ Angélique doit être corrigée déjà (//ibid//., premier plan du chapitre III, f° 50)  \\ Tout le chapitre doit se passer dans la chambre d’Angélique (//ibid//., premier plan du chapitre IV, f° 63)  \\ Toute cette partie du désir d’amour doit être développée détail à détail (//ibid//., première partie du chapitre IV, f° 65)  \\ Il est le prince charmant. Il se nomme Félicien et c’est tout . Elle ne doit absolument pas soupçonner qui il est ni le lecteur non plus (//ibid//., plan détaillé du chapitre V, f° 74)  \\ L’émotion à la fin de l’épisode doit tuer le rire (//ibid//., plan détaillé du chapitre V, f° 75)  \\ La seule invraisemblance est qu’on doit savoir que le fils de l’évêque s’amuse à cela (//ibid//., plan détaillé du chapitre V, f° 78)  \\ Elle ne doit pas savoir ce que c’est. Elle s’interroge (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 79)  \\ Et la mitre, son dessin en or nué, ce qu’elle doit être (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 80)  \\ Cette scène doit être conduite avec un saisissement de l’un et de l’autre (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 81)  \\ Elle devra comprendre brusquement au moment de la procession (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 83)  \\ Félicien doit être très simple, l’air pauvre, avec les références nécessaires (//ibid//., premier plan du chapitre VI, f° 86)  \\ C’est ce qui doit faire l’originalité de ce chapitre (…) tout ce chapitre est un repos pour arriver au chapitre suivant (//ibid//., premier plan du chapitre VI, f° 88)  \\ Ne pas insister trop, car le point faible est l’invraisemblance de l’incognito qu’il peut garder : les Hubert devraient savoir qui il est (//ibid//., premier plan du chapitre VI, f° 89)  \\ Là au moins, à la fin, elle doit savoir qu’elle aime (//ibid//., premier plan du chapitre VI, f° 91)  \\ Elle doit au moins savoir qu’elle aime à partir de la fin de l’autre chapitre (//ibid//., premier plan du chapitre VII, f° 102)  \\ Angélique doit déjà frémir d’un pressentiment (//ibid//., premier plan du chapitre VII, f° 103)  \\ Le public lui aussi ne doit apprendre que là qui est Félicien. Il doit hésiter comme Angélique au début du chapitre (//ibid//., premier plan du chapitre VIII, f° 113.)  \\ Cela n’empêche pas qu’elle doit avoir aussi conscience de ce qui s’écroule (//ibid//., plan du chapitre IX, f° 123)  \\ Si je dois faire mourir Angélique, laisser entendre que c’est là qu’elle viendra (//ibid//., premier plan du chapitre X, f° 140)  \\ C’est là aussi qu’il doit expliquer pourquoi elle l’a vu avec Claire (…) pourquoi il a laissé les choses aller jusque là (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XII, f° 159)  \\ Mais là dire que Félicien a parlé à son père (…) mais je crois qu’il ne doit arriver qu’après la cérémonie (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 177)  \\ Elle épouse  \\ le prince charmant, la beauté, la fortune, au delà de tout espoir. C’est pourquoi tout doit chanter (//ibid//., deuxième plan du chapitre XIV, f°s 185-186)  \\ Les Hubert (…) doivent aussi avoir la sensation qu’un rêve vient de finir (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XIV, f° 187)  \\ C’est pourquoi tout doit chanter (//ibid//., premier plan du chapitre XIV, f° 189)  \\ Les Hubert (…) doivent aussi avoir la sensation qu’un rêve vient de finir (//ibid//., premier plan du chapitre XIV, f° 193)  \\ La chapelle des Hautecoeur dédiée à Saint-Georges doit revenir (//ibid//., premier plan du chapitre XIV, f° 194) Cela doit me donner le quartier. Le poser simplement (//ibid//., Plan, premier Plan détaillé du Chapitre I, f° 10) \\ (…) Et cela doit me donner aussi toute la religion pour elle et pour les Hubert (//ibid//., 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 21) \\L’histoire de Beaumont l’église doit être là pour poser le milieu cloîtré (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 38)  \\ Angélique doit être corrigée déjà (//ibid//., premier plan du chapitre III, f° 50)  \\ Tout le chapitre doit se passer dans la chambre d’Angélique (//ibid//., premier plan du chapitre IV, f° 63)  \\ Toute cette partie du désir d’amour doit être développée détail à détail (//ibid//., première partie du chapitre IV, f° 65)  \\ Il est le prince charmant. Il se nomme Félicien et c’est tout . Elle ne doit absolument pas soupçonner qui il est ni le lecteur non plus (//ibid//., plan détaillé du chapitre V, f° 74)  \\ L’émotion à la fin de l’épisode doit tuer le rire (//ibid//., plan détaillé du chapitre V, f° 75)  \\ La seule invraisemblance est qu’on doit savoir que le fils de l’évêque s’amuse à cela (//ibid//., plan détaillé du chapitre V, f° 78)  \\ Elle ne doit pas savoir ce que c’est. Elle s’interroge (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 79)  \\ Et la mitre, son dessin en or nué, ce qu’elle doit être (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 80)  \\ Cette scène doit être conduite avec un saisissement de l’un et de l’autre (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 81)  \\ Elle devra comprendre brusquement au moment de la procession (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 83)  \\ Félicien doit être très simple, l’air pauvre, avec les références nécessaires (//ibid//., premier plan du chapitre VI, f° 86)  \\ C’est ce qui doit faire l’originalité de ce chapitre (…) tout ce chapitre est un repos pour arriver au chapitre suivant (//ibid//., premier plan du chapitre VI, f° 88)  \\ Ne pas insister trop, car le point faible est l’invraisemblance de l’incognito qu’il peut garder : les Hubert devraient savoir qui il est (//ibid//., premier plan du chapitre VI, f° 89)  \\ Là au moins, à la fin, elle doit savoir qu’elle aime (//ibid//., premier plan du chapitre VI, f° 91)  \\ Elle doit au moins savoir qu’elle aime à partir de la fin de l’autre chapitre (//ibid//., premier plan du chapitre VII, f° 102)  \\ Angélique doit déjà frémir d’un pressentiment (//ibid//., premier plan du chapitre VII, f° 103)  \\ Le public lui aussi ne doit apprendre que là qui est Félicien. Il doit hésiter comme Angélique au début du chapitre (//ibid//., premier plan du chapitre VIII, f° 113.)  \\ Cela n’empêche pas qu’elle doit avoir aussi conscience de ce qui s’écroule (//ibid//., plan du chapitre IX, f° 123)  \\ Si je dois faire mourir Angélique, laisser entendre que c’est là qu’elle viendra (//ibid//., premier plan du chapitre X, f° 140)  \\ C’est là aussi qu’il doit expliquer pourquoi elle l’a vu avec Claire (…) pourquoi il a laissé les choses aller jusque là (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XII, f° 159)  \\ Mais là dire que Félicien a parlé à son père (…) mais je crois qu’il ne doit arriver qu’après la cérémonie (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 177)  \\ Elle épouse  \\ le prince charmant, la beauté, la fortune, au delà de tout espoir. C’est pourquoi tout doit chanter (//ibid//., deuxième plan du chapitre XIV, f°s 185-186)  \\ Les Hubert (…) doivent aussi avoir la sensation qu’un rêve vient de finir (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XIV, f° 187)  \\ C’est pourquoi tout doit chanter (//ibid//., premier plan du chapitre XIV, f° 189)  \\ Les Hubert (…) doivent aussi avoir la sensation qu’un rêve vient de finir (//ibid//., premier plan du chapitre XIV, f° 193)  \\ La chapelle des Hautecoeur dédiée à Saint-Georges doit revenir (//ibid//., premier plan du chapitre XIV, f° 194)
Ligne 162: Ligne 162:
(Personnification du Mal dans la religion catholique) (Personnification du Mal dans la religion catholique)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Alors les grandes divisions faites par moi de la légende. Les Saints. Les diables.(…) les supplices des martyrs et les miracles (…) les bêtes et le comique. Spécialement pour l’amuser comme des romans (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\Les saints. Les diables. Et la bataille entre eux (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 34)  \\ et là il me faut donc reprendre le diable toujours battu (Légende dorée 4) (//ibid//., f° 42)  \\ Le Diable, c’est la matière (//ibid//., deuxième plan du chapitre IV, f° 58)  \\ Le diable c’est la matière (//ibid//., f° 62) Alors les grandes divisions faites par moi de la légende. Les Saints. Les diables.(…) les supplices des martyrs et les miracles (…) les bêtes et le comique. Spécialement pour l’amuser comme des romans (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\Les saints. Les diables. Et la bataille entre eux (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 34)  \\ et là il me faut donc reprendre le diable toujours battu (Légende dorée 4) (//ibid//., f° 42)  \\ Le Diable, c’est la matière (//ibid//., deuxième plan du chapitre IV, f° 58)  \\ Le diable c’est la matière (//ibid//., f° 62)
Ligne 206: Ligne 206:
Vénus paraît : tunique de déesse, cheveux blonds dénoués (NAF Ms. 10313, Nana. F°47-Plan). Vénus paraît : tunique de déesse, cheveux blonds dénoués (NAF Ms. 10313, Nana. F°47-Plan).
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Le fils de l’évêque est donc comme le fils de Dieu le père (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 231/15)  \\ (…) Un vrai bon Dieu (//ibid//., f° 239/23)  \\ (…) Angélique (…) songeant à ce Jésus de Dieu le Père (//ibid//., f° 256/39) \\ (…) sa gloire de fils de Dieu (//ibid//., f° 262/25)  \\ (…) L’évêque l’écoutera comme Dieu le père (//ibid//., f° 269/52)  \\ (…) Il (…) demande un miracle à Dieu, dit à la mourante : Ma fille, si Dieu le veut, je le veux.(//ibid//., f° 297/80)  \\ (…) Mon Dieu ! je suis décidé à en [Félicien] faire un oisif, un amateur, un demi-artiste (//ibid//., f° 302/85)  \\ (…) Arranger cela avec Dieu (//ibid//., f° 306/89)  \\ (…) le vitrail est celui d’une salle basse, d’ une salle des gardes par exemple, et il représentera un jeune dieu avec une déesse ou encore une scène mythologique (//ibid//., f° 310/93). \\ Le fils de l’évêque est donc comme le fils de Dieu le père (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 231/15)  \\ (…) Un vrai bon Dieu (//ibid//., f° 239/23)  \\ (…) Angélique (…) songeant à ce Jésus de Dieu le Père (//ibid//., f° 256/39) \\ (…) sa gloire de fils de Dieu (//ibid//., f° 262/25)  \\ (…) L’évêque l’écoutera comme Dieu le père (//ibid//., f° 269/52)  \\ (…) Il (…) demande un miracle à Dieu, dit à la mourante : Ma fille, si Dieu le veut, je le veux.(//ibid//., f° 297/80)  \\ (…) Mon Dieu ! je suis décidé à en [Félicien] faire un oisif, un amateur, un demi-artiste (//ibid//., f° 302/85)  \\ (…) Arranger cela avec Dieu (//ibid//., f° 306/89)  \\ (…) le vitrail est celui d’une salle basse, d’ une salle des gardes par exemple, et il représentera un jeune dieu avec une déesse ou encore une scène mythologique (//ibid//., f° 310/93). \\
L’enfant de Dieu (//ibid//., Plan, premier Plan détaillé du Chapitre I, f° 11) \\L’enfant de Dieu à la porte de l’église (//ibid//., 2ème Plan détaillé du Chapitre I)  \\ si Dieu veut je veux (//ibid//., premier plan du chapitre III, f° 54)  \\ Si Dieu veut je veux (//ibid//., deuxième plan du chapitre IV, f° 57) \\ Mon Dieu, pourquoi m’avez-vous abandonnée ? (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 146)  \\ La grâce qui vient de Dieu (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XII, f° 162)  \\ La grâce qu’on prétend venir de Dieu viendrait d’elle (//ibid//., premier plan du chapitre XII, f° 169)  \\ Monseigneur, alors, très pâle, dit qu’il n’y peut rien, que Dieu seul est le maître. Et c’est alors qu’il se substitue à l’abbé Cornille, s’en remettant à Dieu (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XIII, f° 173)  \\ Si Dieu veut, je veux (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XIII, f° 174)  \\ Le seul mot du marquis est : Je le veux, si Dieu veut (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 179) L’enfant de Dieu (//ibid//., Plan, premier Plan détaillé du Chapitre I, f° 11) \\L’enfant de Dieu à la porte de l’église (//ibid//., 2ème Plan détaillé du Chapitre I)  \\ si Dieu veut je veux (//ibid//., premier plan du chapitre III, f° 54)  \\ Si Dieu veut je veux (//ibid//., deuxième plan du chapitre IV, f° 57) \\ Mon Dieu, pourquoi m’avez-vous abandonnée ? (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XI, f° 146)  \\ La grâce qui vient de Dieu (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XII, f° 162)  \\ La grâce qu’on prétend venir de Dieu viendrait d’elle (//ibid//., premier plan du chapitre XII, f° 169)  \\ Monseigneur, alors, très pâle, dit qu’il n’y peut rien, que Dieu seul est le maître. Et c’est alors qu’il se substitue à l’abbé Cornille, s’en remettant à Dieu (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XIII, f° 173)  \\ Si Dieu veut, je veux (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XIII, f° 174)  \\ Le seul mot du marquis est : Je le veux, si Dieu veut (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 179)
Ligne 226: Ligne 226:
Donc, quand il tombe chez les paysans, il a vingt-huit ans et Louise 15, treize ans de différence. Ce serait un obstacle, dont il faut tirer un effet. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 430/31) Donc, quand il tombe chez les paysans, il a vingt-huit ans et Louise 15, treize ans de différence. Ce serait un obstacle, dont il faut tirer un effet. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 430/31)
Tient de son père au physique et au moral. Mais avec des différences sensibles (MS NAF 10329 La Terre f° 33 – Personnages, Joseph Fouan) Tient de son père au physique et au moral. Mais avec des différences sensibles (MS NAF 10329 La Terre f° 33 – Personnages, Joseph Fouan)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Angélique [et] Denise (…) il n’y a  \\ entre elle [sic] que des différences de tempéraments et de faits (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 302/85-303/86) Angélique [et] Denise (…) il n’y a  \\ entre elle [sic] que des différences de tempéraments et de faits (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 302/85-303/86)
Ligne 247: Ligne 247:
Le très difficile, c’est d’introduire là dedans mon héros, Jean Macquart. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 404/5)  \\ (…) Mais la difficulté est de savoir d’où vient l’héritage, le partage. (//ibid//., f°  412/13)  \\ (…) Bonhomme. (…) Sa passion de la terre doit aller avec l’amour du travail. Donc, difficile de faire que la terre dépérit entre ses mains. (//ibid//., f° 443/44) Le très difficile, c’est d’introduire là dedans mon héros, Jean Macquart. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 404/5)  \\ (…) Mais la difficulté est de savoir d’où vient l’héritage, le partage. (//ibid//., f°  412/13)  \\ (…) Bonhomme. (…) Sa passion de la terre doit aller avec l’amour du travail. Donc, difficile de faire que la terre dépérit entre ses mains. (//ibid//., f° 443/44)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Avoir la tombe. Dans l’église ce serait  \\ difficile, mais ça m’irait joliment (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 250/34-251/35)  \\ (…) Le difficile, je le répète, sera de faire cela absolument pur (//ibid//., f° 253/37)  \\ (…) Ces instincts me sont d’autant moins difficiles à lui donner qu’elle est une Rougon-Macquart (//ibid//., f° 281/64)  \\ (…) Lui faire réparer (…) un vitrail (…) Seulement on saurait qui il est, c’est difficile (//ibid//., f° 301/84) Avoir la tombe. Dans l’église ce serait  \\ difficile, mais ça m’irait joliment (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 250/34-251/35)  \\ (…) Le difficile, je le répète, sera de faire cela absolument pur (//ibid//., f° 253/37)  \\ (…) Ces instincts me sont d’autant moins difficiles à lui donner qu’elle est une Rougon-Macquart (//ibid//., f° 281/64)  \\ (…) Lui faire réparer (…) un vitrail (…) Seulement on saurait qui il est, c’est difficile (//ibid//., f° 301/84)
Ligne 290: Ligne 290:
Je l’ai dit fertile, il vaudrait peut-être mieux alors que Buteau n’ait pas pu la prendre (MS NAF 10329 La Terre f° 50 – Personnages, Françoise Fouan) Je l’ai dit fertile, il vaudrait peut-être mieux alors que Buteau n’ait pas pu la prendre (MS NAF 10329 La Terre f° 50 – Personnages, Françoise Fouan)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
On a dit que le succès, le livre attendu veux-je dire, serait « Paul et Virginie » (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 217/1). \\Je l’ai dit instruction très rudimentaire, très simple (//ibid//. f° 242/26)  \\ (…) Dire qu’ils ont fait des neuvaines pour avoir un enfant (//ibid//., f° 250/34) \\ (…) Dire le mariage arrêté (//ibid//., f° 256/39)  \\ (…) Bien dire la débâcle qui se produit dans son cœur (//ibid//., f° 277/60)  \\ (…) Le plus grand tourment est de croire qu’on n’est plus aimé (à dire cela). (//ibid//., f° 286/69)  \\ (…) Et bien dire que si elle triomphe, c’est au milieu, c’est à l’éducation qu’elle le doit (//ibid//., f° 288/71)  \\ (…) C’est sous l’empire, et bien dire pourquoi il ne veut pas être soldat (//ibid//., f° 300/83). \\ On a dit que le succès, le livre attendu veux-je dire, serait « Paul et Virginie » (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 217/1). \\Je l’ai dit instruction très rudimentaire, très simple (//ibid//. f° 242/26)  \\ (…) Dire qu’ils ont fait des neuvaines pour avoir un enfant (//ibid//., f° 250/34) \\ (…) Dire le mariage arrêté (//ibid//., f° 256/39)  \\ (…) Bien dire la débâcle qui se produit dans son cœur (//ibid//., f° 277/60)  \\ (…) Le plus grand tourment est de croire qu’on n’est plus aimé (à dire cela). (//ibid//., f° 286/69)  \\ (…) Et bien dire que si elle triomphe, c’est au milieu, c’est à l’éducation qu’elle le doit (//ibid//., f° 288/71)  \\ (…) C’est sous l’empire, et bien dire pourquoi il ne veut pas être soldat (//ibid//., f° 300/83). \\
Ligne 322: Ligne 322:
Elle représente le vice discret. (NAF Ms. 10313, Nana. F°195-Personnages) \\ Voyons les apparitions de madame Robert. Quelque chose de discret et de rapide. (//ibid//. F°236). Elle représente le vice discret. (NAF Ms. 10313, Nana. F°195-Personnages) \\ Voyons les apparitions de madame Robert. Quelque chose de discret et de rapide. (//ibid//. F°236).
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Il faudra que tout cela y soit, mais très discret, en peu de mots (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 277/60)  \\ Tout cela pour donner à entendre que les Hubert s’aiment en bas. Très chaste, très discret (//ibid//., deuxième plan du chapitre VII, f° 93)  \\ Je voudrais une visite d’ Hubertine à la tombe de sa mère (…) (discret) (//ibid//., premier plan du chapitre XI, f° 151)  \\ Tout cela très discret, bref (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 179) Il faudra que tout cela y soit, mais très discret, en peu de mots (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 277/60)  \\ Tout cela pour donner à entendre que les Hubert s’aiment en bas. Très chaste, très discret (//ibid//., deuxième plan du chapitre VII, f° 93)  \\ Je voudrais une visite d’ Hubertine à la tombe de sa mère (…) (discret) (//ibid//., premier plan du chapitre XI, f° 151)  \\ Tout cela très discret, bref (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 179)
Ligne 371: Ligne 371:
==== DISTANCE ==== ==== DISTANCE ====
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Dans le second épisode (à quelques jours de distance) le linge est étendu (MS NAF 10323, deuxième plan détaillé du chapitre V, f° 74) Dans le second épisode (à quelques jours de distance) le linge est étendu (MS NAF 10323, deuxième plan détaillé du chapitre V, f° 74)
Ligne 389: Ligne 389:
Dès lors cela peut marcher : les deux affaires sont distinctes, et se réunissent pourtant en une seule. Cela me donne la division par la famille. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 419/20 - Ebauche) Dès lors cela peut marcher : les deux affaires sont distinctes, et se réunissent pourtant en une seule. Cela me donne la division par la famille. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 419/20 - Ebauche)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Peut-être serait-ce distingué ne pas [sic] leur faire échanger un mot (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche f° 260/43)  \\ Félicien (…) Peut-être serait-il plus distingué de ne pas le montrer (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 179) Peut-être serait-ce distingué ne pas [sic] leur faire échanger un mot (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche f° 260/43)  \\ Félicien (…) Peut-être serait-il plus distingué de ne pas le montrer (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 179)
Ligne 408: Ligne 408:
Ensuite il faudra distribuer les faits. (NAF Ms. 10313, Nana. F°213- Ebauche) \\ Maintenant voyons comme je distribuerai le théâtre. (//ibid//. F°221) \\ Voici en gros, et jusqu’à nouvel ordre distribution des faits. (//ibid//. F°222) \\ Voyons comment je distribuerai les fils des diverses intrigues. (//ibid//. F°233) \\ Maintenant, il faut distribuer tout cela et en faire des épisodes saisissants. (//ibid//. F°238). Ensuite il faudra distribuer les faits. (NAF Ms. 10313, Nana. F°213- Ebauche) \\ Maintenant voyons comme je distribuerai le théâtre. (//ibid//. F°221) \\ Voici en gros, et jusqu’à nouvel ordre distribution des faits. (//ibid//. F°222) \\ Voyons comment je distribuerai les fils des diverses intrigues. (//ibid//. F°233) \\ Maintenant, il faut distribuer tout cela et en faire des épisodes saisissants. (//ibid//. F°238).
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Voici la distribution de cet orgueil et de cette passion. Les poser dans le chapitre I. Au II et au III, l’éducation et le milieu corrigeant Angélique. Puis la passion qui croît pendant le IV, le V, et le VI (…) au VIII et au IX (…)le milieu  \\ au X (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 284/67- 285/68) Voici la distribution de cet orgueil et de cette passion. Les poser dans le chapitre I. Au II et au III, l’éducation et le milieu corrigeant Angélique. Puis la passion qui croît pendant le IV, le V, et le VI (…) au VIII et au IX (…)le milieu  \\ au X (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 284/67- 285/68)
Indiquer comment les \\pièces s’y distribuent (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre II, f°s 16-17) \\Il faut, en somme, poser toute la maison, même le jardin, dire comment tout s’y distribue, et ne s ‘arrêter un peu que sur le salon et la chambre des Hubert (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 37) Indiquer comment les \\pièces s’y distribuent (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre II, f°s 16-17) \\Il faut, en somme, poser toute la maison, même le jardin, dire comment tout s’y distribue, et ne s ‘arrêter un peu que sur le salon et la chambre des Hubert (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 37)
Ligne 423: Ligne 423:
Documents divers (MS NAF,10280 ,Notes, La Conquête de Plassans, La fortune des Rougon, La Curée, F° 48) Documents divers (MS NAF,10280 ,Notes, La Conquête de Plassans, La fortune des Rougon, La Curée, F° 48)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Faire passer sa silhouette à diverses reprises (MS NAF 10323, Le Rêve, Personnages, f° 212) \\ Faire passer sa silhouette à diverses reprises (MS NAF 10323, Le Rêve, Personnages, f° 212) \\
Ligne 445: Ligne 445:
Beaugrand cède à ses deux fils Pierre et Jacques et à ses deux filles Palmyre et Louise son bien. - Je voudrais diviser plutôt. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 412/13 – Ebauche)  \\ (…) Le mieux serait de diviser la lutte pour la terre en deux. (//ibid//., f°  416/17) Beaugrand cède à ses deux fils Pierre et Jacques et à ses deux filles Palmyre et Louise son bien. - Je voudrais diviser plutôt. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 412/13 – Ebauche)  \\ (…) Le mieux serait de diviser la lutte pour la terre en deux. (//ibid//., f°  416/17)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Cela divise le roman en trois grandes parties (NAF MS 10323 Le Rêve f° 228/12-Ebauche) Cela divise le roman en trois grandes parties (NAF MS 10323 Le Rêve f° 228/12-Ebauche)
Alors les grandes divisions faites par moi de la légende (NAF MS 10323.2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) Alors les grandes divisions faites par moi de la légende (NAF MS 10323.2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)
Ligne 467: Ligne 467:
Documents divers (MS NAF,10280 , Notes, La fortune des Rougon, La Curée, La Conquête de Plassans, F° 48) Documents divers (MS NAF,10280 , Notes, La fortune des Rougon, La Curée, La Conquête de Plassans, F° 48)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Documents divers (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes, f° 381)  \\ Documents divers (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes, f° 381)  \\
Ligne 531: Ligne 531:
Donc, parti en juillet 1850 de Plassans, à 19 ans (MS NAF 10329 La Terre f° 4 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Donc, au sortir du service, je lui donne le vague dégoût de son métier (//ibid//.,  F° 6-7)  \\ Donc, au début, le montrer très bon, désireux de calme (//ibid//.,  F° 8)  \\ un homme qui n’est pas né à la campagne […], qui voit donc la campagne et qui en goûte le calme (//ibid//.,  F° 9)  \\ Donc partir d’une scène où il fait tout trembler (//ibid//.,  F° 15 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Donc toute la première partie avec autorité (//ibid//.,  F° 15)  \\ 40 ans en 59, donc né en 19 – (//ibid//.,  F° 19 – Personnages, Hyacinthe Fouan)  \\ Elle a douze ans en 59, donc née en 49, et elle aura 22 ans en 70 (//ibid//.,  F° 22 – Personnages, Olympe)  \\ Agé de 26 ans, en 59 ; donc né en 1833 ; et il aura 37 ans en 70 (//ibid//.,  F° 33 – Personnages, Joseph Fouan)  \\ Il ne faut donc pas de la violence, de la brutalité seulement et continuelle ; mais un caractère plus compliqué quoique simple (//ibid//.,  F° 34)  \\ Elle a six ans de plus que Louis, donc quatre-vingt ans en 59 et quatre-vingt-onze en 70 (//ibid//.,  F° 38 – Personnages, Marianne Fouan)  \\ La vieille les repousse donc, et ne rêve que de les déshériter (//ibid//.,  F° 41)  \\ Elle a donc 34 ans en 59 et 45 en 70 (//ibid//.,  F° 42 – Personnages, Palmyre Pégout)  \\ né en 1835, dix ans de moins que sa sœur ; donc 24 ans en 59, et 35 en 70 (//ibid//.,  F° 44 – Personnages, Hilarion Pégout)  \\ Donc il est né 1799 (//ibid//.,  F° 46 – Personnages, Michel Fouan)  \\ Il ment donc quand il prétend qu’il couche avec les deux (//ibid//.,  F° 51 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ – Donc, les deux sœurs très amies d’abord, puis peu à peu opposées, puis éclatant de haine (//ibid//.,  F° 53)  \\ Donc Françoise, en secret, a l’envie, le besoin de Buteau. […]. Elle n’aimerait donc pas Jean, elle le prendrait simplement par dépit (//ibid//.,  F° 54)  \\ Donc Elodie née l’année suivante est de 1847 (//ibid//.,  F° 59 – Personnages, Monsieur Charles)  \\ Donc, deux autres fermiers (//ibid//.,  F° 71 – Personnages, Alexandre Hourdequin)  \\ L’opposer donc à Nénesse (//ibid//.,  F° 85 – Personnages, Delphin Bécu)  \\Il ne s’en occupe donc pas, laisse sa femme tenir le cabaret (//ibid//.,  F° 87 – Personnages, Eugène Macqueron)  \\ Donc, au demeurant, bonapartiste, écrasant Lengaigne à la fin en le faisant saisir (//ibid//.,  F° 90) Donc, parti en juillet 1850 de Plassans, à 19 ans (MS NAF 10329 La Terre f° 4 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Donc, au sortir du service, je lui donne le vague dégoût de son métier (//ibid//.,  F° 6-7)  \\ Donc, au début, le montrer très bon, désireux de calme (//ibid//.,  F° 8)  \\ un homme qui n’est pas né à la campagne […], qui voit donc la campagne et qui en goûte le calme (//ibid//.,  F° 9)  \\ Donc partir d’une scène où il fait tout trembler (//ibid//.,  F° 15 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Donc toute la première partie avec autorité (//ibid//.,  F° 15)  \\ 40 ans en 59, donc né en 19 – (//ibid//.,  F° 19 – Personnages, Hyacinthe Fouan)  \\ Elle a douze ans en 59, donc née en 49, et elle aura 22 ans en 70 (//ibid//.,  F° 22 – Personnages, Olympe)  \\ Agé de 26 ans, en 59 ; donc né en 1833 ; et il aura 37 ans en 70 (//ibid//.,  F° 33 – Personnages, Joseph Fouan)  \\ Il ne faut donc pas de la violence, de la brutalité seulement et continuelle ; mais un caractère plus compliqué quoique simple (//ibid//.,  F° 34)  \\ Elle a six ans de plus que Louis, donc quatre-vingt ans en 59 et quatre-vingt-onze en 70 (//ibid//.,  F° 38 – Personnages, Marianne Fouan)  \\ La vieille les repousse donc, et ne rêve que de les déshériter (//ibid//.,  F° 41)  \\ Elle a donc 34 ans en 59 et 45 en 70 (//ibid//.,  F° 42 – Personnages, Palmyre Pégout)  \\ né en 1835, dix ans de moins que sa sœur ; donc 24 ans en 59, et 35 en 70 (//ibid//.,  F° 44 – Personnages, Hilarion Pégout)  \\ Donc il est né 1799 (//ibid//.,  F° 46 – Personnages, Michel Fouan)  \\ Il ment donc quand il prétend qu’il couche avec les deux (//ibid//.,  F° 51 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ – Donc, les deux sœurs très amies d’abord, puis peu à peu opposées, puis éclatant de haine (//ibid//.,  F° 53)  \\ Donc Françoise, en secret, a l’envie, le besoin de Buteau. […]. Elle n’aimerait donc pas Jean, elle le prendrait simplement par dépit (//ibid//.,  F° 54)  \\ Donc Elodie née l’année suivante est de 1847 (//ibid//.,  F° 59 – Personnages, Monsieur Charles)  \\ Donc, deux autres fermiers (//ibid//.,  F° 71 – Personnages, Alexandre Hourdequin)  \\ L’opposer donc à Nénesse (//ibid//.,  F° 85 – Personnages, Delphin Bécu)  \\Il ne s’en occupe donc pas, laisse sa femme tenir le cabaret (//ibid//.,  F° 87 – Personnages, Eugène Macqueron)  \\ Donc, au demeurant, bonapartiste, écrasant Lengaigne à la fin en le faisant saisir (//ibid//.,  F° 90)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Une lutte chez Angélique (…) Je voudrais donc mettre en elle des instincts (…) Donc deux mauvais instincts (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 281/64)  \\ Je veux opposer au devoir la  \\ passion. Donc Angélique sera une passionnée, il y aura en elle la Rougon-Macquart (//ibid//., f° 283/66) \\ Une lutte chez Angélique (…) Je voudrais donc mettre en elle des instincts (…) Donc deux mauvais instincts (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 281/64)  \\ Je veux opposer au devoir la  \\ passion. Donc Angélique sera une passionnée, il y aura en elle la Rougon-Macquart (//ibid//., f° 283/66) \\
Ligne 585: Ligne 585:
Donc, au sortir du service, je lui donne le vague dégoût de son métier (MS NAF 10329 La Terre f° 6-7 Personnages, Jean Macquart)  \\ Cela me donne absolument ce fait que je cherchais de la vilenie de l’homme sur la terre belle (//ibid//.,  F° 8)  \\ Lorsqu’il entend Lequeu, lui donner des idées de violence (//ibid//.,  F° 11)  \\ Si cela ne me la donne pas sympathique dans le sens romanesque du mot, cela me la donne vivante et je n’en veux pas davantage (//ibid//.,  F° 55 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Lui donner enfant l’amour de son village (//ibid//.,  F° 85 – Personnages, Delphin Bécu)  \\ Voir à lui donner un rôle (//ibid//.,  F° 98 – Personnages, Godille)  \\ Voir si je n’en ferai pas un historien amateur, ayant achevé une histoire de mon village, à travers les âges, qu’il n’achève jamais. Cela me donnerait cette histoire, mais ce serait du procédé bien visible. Si j’en fais un beau-frère de Hourdequin, je puis le faire déjeuner à la ferme. (//ibid//.,  F° 105 – Personnages, Maître Baillehache) Donc, au sortir du service, je lui donne le vague dégoût de son métier (MS NAF 10329 La Terre f° 6-7 Personnages, Jean Macquart)  \\ Cela me donne absolument ce fait que je cherchais de la vilenie de l’homme sur la terre belle (//ibid//.,  F° 8)  \\ Lorsqu’il entend Lequeu, lui donner des idées de violence (//ibid//.,  F° 11)  \\ Si cela ne me la donne pas sympathique dans le sens romanesque du mot, cela me la donne vivante et je n’en veux pas davantage (//ibid//.,  F° 55 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Lui donner enfant l’amour de son village (//ibid//.,  F° 85 – Personnages, Delphin Bécu)  \\ Voir à lui donner un rôle (//ibid//.,  F° 98 – Personnages, Godille)  \\ Voir si je n’en ferai pas un historien amateur, ayant achevé une histoire de mon village, à travers les âges, qu’il n’achève jamais. Cela me donnerait cette histoire, mais ce serait du procédé bien visible. Si j’en fais un beau-frère de Hourdequin, je puis le faire déjeuner à la ferme. (//ibid//.,  F° 105 – Personnages, Maître Baillehache)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Au milieu un débat pour me donner la psychologie (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche f° 224/8) \\(…) Cela me donnerait donc une certaine lutte, une certaine psychologie (//ibid//., f° 225/9)  \\ (…) Mais je n’ai pas l’au delà, qui pourrait peut-être m’être donné par le mari . Il faudrait lui donner un métier d’art(//ibid//., f° 230/14). \\(…) Cela me donnerait une figure d’évêque très à l’arrière-plan ce que je préfèrerai (//ibid//., f° 239/23) \\(…) Cela me donne tout à fait Hubertine, sage, belle, repoussant les amours (…) Quand Angélique fait son rêve sur le prince charmant (…) cela me la donne aussi (//ibid//., f° 247/31) ). \\ (…) J’ai Hubertine suffisamment, mais je n’ai pas Hubert (…) Je lui donnerai des traits un peu tourmentés pour ne pas avoir que des figures correctes (//ibid//., f° 248/32)  \\ (…) Ne pas donner à Hubert d’autre mouvement que cette passion pour sa femme (…) je donnerai à Hubert un fond de passion (//ibid//., f° 251/35)  \\ (…)Ces instincts me sont d’autant moins difficiles à lui donner qu’elle est une Rougon-Macquart (//ibid//., f° 281/64)  \\ (…) C’est même Hubertine qui me donnera la crainte de la fin sur l’entrée dans la réalité (//ibid//., f° 282/65)  \\ (…) Et je veux que cette charité me donne des épisodes, au moins dans l’idylle (//ibid//., f° 289/72)  \\ (…) le ruisseau peut me donner un épisode de linge lavé (//ibid//., f° 292/75)  \\ (…) Je crois qu’il faut donner à l’œuvre une base réelle (…) Donc asseoir le plus possible mes personnages, leur donner surtout un acte civil très solide (//ibid//., f° 294/77)  \\ (…) donner une grande place possible à la lutte psychologique (//ibid//., f° 295/78)  \\ (…) La richesse sera donnée par la pompe de la cérémonie (//ibid//., f° 304/87) \\ Au milieu un débat pour me donner la psychologie (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche f° 224/8) \\(…) Cela me donnerait donc une certaine lutte, une certaine psychologie (//ibid//., f° 225/9)  \\ (…) Mais je n’ai pas l’au delà, qui pourrait peut-être m’être donné par le mari . Il faudrait lui donner un métier d’art(//ibid//., f° 230/14). \\(…) Cela me donnerait une figure d’évêque très à l’arrière-plan ce que je préfèrerai (//ibid//., f° 239/23) \\(…) Cela me donne tout à fait Hubertine, sage, belle, repoussant les amours (…) Quand Angélique fait son rêve sur le prince charmant (…) cela me la donne aussi (//ibid//., f° 247/31) ). \\ (…) J’ai Hubertine suffisamment, mais je n’ai pas Hubert (…) Je lui donnerai des traits un peu tourmentés pour ne pas avoir que des figures correctes (//ibid//., f° 248/32)  \\ (…) Ne pas donner à Hubert d’autre mouvement que cette passion pour sa femme (…) je donnerai à Hubert un fond de passion (//ibid//., f° 251/35)  \\ (…)Ces instincts me sont d’autant moins difficiles à lui donner qu’elle est une Rougon-Macquart (//ibid//., f° 281/64)  \\ (…) C’est même Hubertine qui me donnera la crainte de la fin sur l’entrée dans la réalité (//ibid//., f° 282/65)  \\ (…) Et je veux que cette charité me donne des épisodes, au moins dans l’idylle (//ibid//., f° 289/72)  \\ (…) le ruisseau peut me donner un épisode de linge lavé (//ibid//., f° 292/75)  \\ (…) Je crois qu’il faut donner à l’œuvre une base réelle (…) Donc asseoir le plus possible mes personnages, leur donner surtout un acte civil très solide (//ibid//., f° 294/77)  \\ (…) donner une grande place possible à la lutte psychologique (//ibid//., f° 295/78)  \\ (…) La richesse sera donnée par la pompe de la cérémonie (//ibid//., f° 304/87) \\
Ligne 674: Ligne 674:
Mon drame se présente naturellement par un partage entre vifs. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  403/4- Ebauche)  \\ (…) le dénouement avec le fils qui accepte ou non ; et pour finir la mort des parents, un drame peut-être. (//ibid//., f° 404/5)  \\ (…) Le père Bouffard pourra être chez la fille mariée, ce qui me donnera là un second drame en épisode. (//ibid//., f°  404/5)  \\ (…) Il faudrait qu’on lui tue sa maîtresse, qu’elle soit la victime de ce drame pour la terre. (//ibid//., f°  405/6)  \\ (…)Je voudrais diviser plutôt. Beaugrand a deux fils Bonhomme et Jacques et une fille mariée à Durand. Il partage mais Bonhomme n’accepte pas sa part ; et voilà tout mon drame du partage. (//ibid//., f°  412/13)  \\ (…) Cela me donnerait la grande culture, et je tacherai de nouer cela au récit par un intérêt, un drame qui se mêlerait à celui que j’ai déjà. (//ibid//., f° 461/53)  \\ (…) la haine contre cette masse de terre dont le coin entre dans le pays. Mais laisser cela absolument au second plan. (…) – je voudrais bien que Jean soit mêlé à cela, mêler deux drame [sic]. (//ibid//., f° 461/53) Mon drame se présente naturellement par un partage entre vifs. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  403/4- Ebauche)  \\ (…) le dénouement avec le fils qui accepte ou non ; et pour finir la mort des parents, un drame peut-être. (//ibid//., f° 404/5)  \\ (…) Le père Bouffard pourra être chez la fille mariée, ce qui me donnera là un second drame en épisode. (//ibid//., f°  404/5)  \\ (…) Il faudrait qu’on lui tue sa maîtresse, qu’elle soit la victime de ce drame pour la terre. (//ibid//., f°  405/6)  \\ (…)Je voudrais diviser plutôt. Beaugrand a deux fils Bonhomme et Jacques et une fille mariée à Durand. Il partage mais Bonhomme n’accepte pas sa part ; et voilà tout mon drame du partage. (//ibid//., f°  412/13)  \\ (…) Cela me donnerait la grande culture, et je tacherai de nouer cela au récit par un intérêt, un drame qui se mêlerait à celui que j’ai déjà. (//ibid//., f° 461/53)  \\ (…) la haine contre cette masse de terre dont le coin entre dans le pays. Mais laisser cela absolument au second plan. (…) – je voudrais bien que Jean soit mêlé à cela, mêler deux drame [sic]. (//ibid//., f° 461/53)
Marquer toutes les phases de ce drame intérieur (MS NAF 10329 La Terre  F° 10 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Il faut que le drame soit entre lui et Buteau, son fils (//ibid//.,  F° 14 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Le drame sera dans l’autorité paternelle (//ibid//.,  F° 14)  \\ Elle meurt grosse, ce qui sera plus dramatique (//ibid//.,  F° 50 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Cela est d’autant mieux, que le drame là encore est sur une possession (//ibid//.,  F° 53)  \\ il parle, et c’est ce qui amène le drame de la fin (//ibid//.,  F° 79 – Personnages, Soulas)  \\ Marquer toutes les phases de ce drame intérieur (MS NAF 10329 La Terre  F° 10 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Il faut que le drame soit entre lui et Buteau, son fils (//ibid//.,  F° 14 – Personnages, Louis Fouan)  \\ Le drame sera dans l’autorité paternelle (//ibid//.,  F° 14)  \\ Elle meurt grosse, ce qui sera plus dramatique (//ibid//.,  F° 50 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Cela est d’autant mieux, que le drame là encore est sur une possession (//ibid//.,  F° 53)  \\ il parle, et c’est ce qui amène le drame de la fin (//ibid//.,  F° 79 – Personnages, Soulas)  \\
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Comme je veux que l’histoire finisse bien (…) \\(…) je dois mettre le drame au milieu (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) Je désirerais donc entre eux un  \\ petit drame (//ibid//., f°s 245/29-246/30)  \\ (…) Hubert reparait avec son drame personnel (//ibid//., f° 269/52)  \\ Comme je veux que l’histoire finisse bien (…) \\(…) je dois mettre le drame au milieu (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 227/11)  \\ (…) Je désirerais donc entre eux un  \\ petit drame (//ibid//., f°s 245/29-246/30)  \\ (…) Hubert reparait avec son drame personnel (//ibid//., f° 269/52)  \\
avec son mari, le mot sur leur propre drame (//ibid//., 2ème plan détaillé du chapitre III f° 44)  \\ je ne sais si je dois pousser cette scène à fond ou plutôt la garder pour le milieu du livre, afin d’avoir les Hubert de nouveau, avoir leur drame (//ibid//., premier Plan du chapitre III, f° 49)  \\ Tout le drame derrière son impassibilité (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre X, f° 134)  \\ tout le drame derrière son impassibilité (//ibid//., premier plan du chapitre X, f° 138)  \\ Et les Hubert reparaissent avec leur drame personnel (//ibid//., premier plan du chapitre XI, f° 151)  \\ Pousser à une extrême passion, à l’extrême drame. Une envolée (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XII, f° 158)  \\ A régler le drame sur la cérémonie (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 177)  \\ Les Hubert (…) suivant le  \\ drame (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° s179-180) avec son mari, le mot sur leur propre drame (//ibid//., 2ème plan détaillé du chapitre III f° 44)  \\ je ne sais si je dois pousser cette scène à fond ou plutôt la garder pour le milieu du livre, afin d’avoir les Hubert de nouveau, avoir leur drame (//ibid//., premier Plan du chapitre III, f° 49)  \\ Tout le drame derrière son impassibilité (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre X, f° 134)  \\ tout le drame derrière son impassibilité (//ibid//., premier plan du chapitre X, f° 138)  \\ Et les Hubert reparaissent avec leur drame personnel (//ibid//., premier plan du chapitre XI, f° 151)  \\ Pousser à une extrême passion, à l’extrême drame. Une envolée (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre XII, f° 158)  \\ A régler le drame sur la cérémonie (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° 177)  \\ Les Hubert (…) suivant le  \\ drame (//ibid//., premier plan du chapitre XIII, f° s179-180)
Ligne 693: Ligne 693:
==== DROIT ==== ==== DROIT ====
(ensemble des disciplines juridiques) (ensemble des disciplines juridiques)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Il revient décidé à l’adoption. Voir le point de droit (MS NAF 10323, Le Rêve, Personnages,  f° 214) Il revient décidé à l’adoption. Voir le point de droit (MS NAF 10323, Le Rêve, Personnages,  f° 214)
Ligne 739: Ligne 739:
Je puis faire aussi qu’elle retourne à Bonhomme, ou du moins qu’il la prenne et qu’elle en meurt. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 434/35 - Ebauche)  \\ (…) Pour ne pas avoir trop de parallélisme, ne pas faire retourner Jean chez la fermière, ou s’arranger du moins pour que la symétrie ne se sente pas. (//ibid//., f° 467/59)  \\ (…) Je voudrais un jeune paysan qui incarnerait le paysan quittant la terre, attiré par la ville, s’habillant chez Godchau, d’une élégance canaille. Je voudrais même lui donner un rôle important, du moins quelques apparitions typiques. (//ibid//., f° 481/73) Je puis faire aussi qu’elle retourne à Bonhomme, ou du moins qu’il la prenne et qu’elle en meurt. (MS NAF 10.328, La Terre, f° 434/35 - Ebauche)  \\ (…) Pour ne pas avoir trop de parallélisme, ne pas faire retourner Jean chez la fermière, ou s’arranger du moins pour que la symétrie ne se sente pas. (//ibid//., f° 467/59)  \\ (…) Je voudrais un jeune paysan qui incarnerait le paysan quittant la terre, attiré par la ville, s’habillant chez Godchau, d’une élégance canaille. Je voudrais même lui donner un rôle important, du moins quelques apparitions typiques. (//ibid//., f° 481/73)
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Il faut que Félicien dise cela à Angélique, ou du moins à Hubertine qui le répétera à Angélique (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 267/50) Il faut que Félicien dise cela à Angélique, ou du moins à Hubertine qui le répétera à Angélique (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 267/50)
Ligne 780: Ligne 780:
==== DU RESTE ==== ==== DU RESTE ====
-=== Le Rêve (1891)===)+=== Le Rêve (1888)===)
Félicien du reste ne dit pas un mot d’amour (MS NAF 10323, premier plan du chapitre VI, f° 88) Félicien du reste ne dit pas un mot d’amour (MS NAF 10323, premier plan du chapitre VI, f° 88)

Outils personnels
Boîte à outils