Essai de nouvelle page

Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

wiki:choc_-_cyclopeen [2009/02/19 08:05]
jplf
wiki:choc_-_cyclopeen [2009/07/12 08:43] (version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +
==== CITER/CITATION ==== ==== CITER/CITATION ====
Ligne 10: Ligne 10:
On cite des gens qu’elle a réduit à la mendicité (…). (NAF Ms. 10313, Nana. F°211- Ebauche). On cite des gens qu’elle a réduit à la mendicité (…). (NAF Ms. 10313, Nana. F°211- Ebauche).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Les Hautecoeur à citer (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes Hautecoeur, f° 251) \\La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte , s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage , aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. Et elle lit couramment, elle se passionne. Sa seule lecture (//ibid//., 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)  \\ (…) Citations en vieux langage (//ibid//., f° 21) \\ Les citations en vieux langage (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 35)  \\ Elle cite son exemple (//ibid//., plan du chapitre IX, f° 122) Les Hautecoeur à citer (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes Hautecoeur, f° 251) \\La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte , s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage , aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. Et elle lit couramment, elle se passionne. Sa seule lecture (//ibid//., 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20)  \\ (…) Citations en vieux langage (//ibid//., f° 21) \\ Les citations en vieux langage (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 35)  \\ Elle cite son exemple (//ibid//., plan du chapitre IX, f° 122)
Ligne 24: Ligne 24:
De cette façon, le livre sera classé. Il fera pendant à la Curée dans la série. (MS NAF 10338, Le Ventre de Paris, Ebauche, f° 50)  \\ Ce sera une autre incarnation de la classe boutiquière de Paris (//ibid//., f° 73)  \\ Dossiers de la préfecture consultés : trois classes : individus pris les armes à la main, individus moins coupables, individus dangereux (//ibid//., Notes documentaires, Ms.Naf. 10.338, f°202) De cette façon, le livre sera classé. Il fera pendant à la Curée dans la série. (MS NAF 10338, Le Ventre de Paris, Ebauche, f° 50)  \\ Ce sera une autre incarnation de la classe boutiquière de Paris (//ibid//., f° 73)  \\ Dossiers de la préfecture consultés : trois classes : individus pris les armes à la main, individus moins coupables, individus dangereux (//ibid//., Notes documentaires, Ms.Naf. 10.338, f°202)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Si je ne trouve rien à lui  [Félicien] faire faire de classé, le mieux est de le montrer au sortir de ses études (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 299/82) Si je ne trouve rien à lui  [Félicien] faire faire de classé, le mieux est de le montrer au sortir de ses études (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 299/82)
Ligne 35: Ligne 35:
==== CLASSIQUE ==== ==== CLASSIQUE ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
(…) J’en arrive ainsi à la Légende dorée. Citations en vieux langage . En dehors de ses quelques livres classiques étroits et secs, la légende (…) Il est là depuis sa publication (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\En dehors de ses livres classiques étroits et secs elle a la Légende dorée, sa seule lecture (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 33). (…) J’en arrive ainsi à la Légende dorée. Citations en vieux langage . En dehors de ses quelques livres classiques étroits et secs, la légende (…) Il est là depuis sa publication (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\En dehors de ses livres classiques étroits et secs elle a la Légende dorée, sa seule lecture (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 33).
Ligne 64: Ligne 64:
==== COCO ==== ==== COCO ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Toujours l’influence du milieu, ici combattant l’hérédité. C’est beaucoup moins coco que mon Angélique toute pure (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 283/66) \\J’avais mis un chant de Félicien qui l’appelait au dehors. Mais c’était coco et cela allait contre la jalousie d’Angélique (//ibid//., premier plan du chapitre XI, f° 154) Toujours l’influence du milieu, ici combattant l’hérédité. C’est beaucoup moins coco que mon Angélique toute pure (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 283/66) \\J’avais mis un chant de Félicien qui l’appelait au dehors. Mais c’était coco et cela allait contre la jalousie d’Angélique (//ibid//., premier plan du chapitre XI, f° 154)
Ligne 93: Ligne 93:
(…) un type de garçon [«  l'intéressé d'Octave »] pratique, très moderne (…) avec un coin de famille à Paris peut-être (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, fº 18) (…) un type de garçon [«  l'intéressé d'Octave »] pratique, très moderne (…) avec un coin de famille à Paris peut-être (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, fº 18)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Un coin de fantaisie, de rêve, l’inconnu (MS NAF 10323, Le Rêve,  Ebauche, f° 218/2). \\ Un coin de fantaisie, de rêve, l’inconnu (MS NAF 10323, Le Rêve,  Ebauche, f° 218/2). \\
Ligne 171: Ligne 171:
Le Braconnier (…) Toute la question sociale du paysan posé [sic]. Gâté par la ville : je veux en faire le comique, avec un autre. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 448/49) Lui ivrogne, des tours pendables, très rosse, très comédien, dépouillant ses parents, voleur, maraudeur, l’homme des bois. (//ibid//.)  \\ (…) La fille du braconnier (…)Toujours en querelle à cause des vols et des braconnages, et très attendris, s’embrassant dès qu’ils sont gris. Même le garde champêtre entraîné à un braconnage ou à un vol par son amie. Le comique doit naître de l’opposition des situations et de la similitude des caractères. (//ibid//., f° 449/50)  \\ (…) Enfin comme troisième comique je pourrais avoir le cabaretier, marchand de tabac. La question du billard, un billard apporté et révolutionnant le pays. (//ibid//.F° 450/51) \\ Le Braconnier (…) Toute la question sociale du paysan posé [sic]. Gâté par la ville : je veux en faire le comique, avec un autre. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 448/49) Lui ivrogne, des tours pendables, très rosse, très comédien, dépouillant ses parents, voleur, maraudeur, l’homme des bois. (//ibid//.)  \\ (…) La fille du braconnier (…)Toujours en querelle à cause des vols et des braconnages, et très attendris, s’embrassant dès qu’ils sont gris. Même le garde champêtre entraîné à un braconnage ou à un vol par son amie. Le comique doit naître de l’opposition des situations et de la similitude des caractères. (//ibid//., f° 449/50)  \\ (…) Enfin comme troisième comique je pourrais avoir le cabaretier, marchand de tabac. La question du billard, un billard apporté et révolutionnant le pays. (//ibid//.F° 450/51) \\
Tout le comique est là – Il faut qu’on voie partir pour la maison de là-bas cette Elodie moutonnière, vierge et absolument innocente (MS NAF 10329 La Terre  F° 63 – Personnages, Elodie)  \\ Trouver son comique (MS NAF 10329 La Terre f° 83 – Personnages, Evariste Bécu) Tout le comique est là – Il faut qu’on voie partir pour la maison de là-bas cette Elodie moutonnière, vierge et absolument innocente (MS NAF 10329 La Terre  F° 63 – Personnages, Elodie)  \\ Trouver son comique (MS NAF 10329 La Terre f° 83 – Personnages, Evariste Bécu)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Alors les grandes divisions faites par moi de la légende. Les Saints. Les diables.(…) les supplices des martyrs et les miracles (…) les bêtes et le comique. Spécialement pour l’amuser comme des romans (MS NAF 10323, Le Rêve, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\ Les bêtes et le comique. Spécialement pour l’amuser comme des romans (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 34) Alors les grandes divisions faites par moi de la légende. Les Saints. Les diables.(…) les supplices des martyrs et les miracles (…) les bêtes et le comique. Spécialement pour l’amuser comme des romans (MS NAF 10323, Le Rêve, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\ Les bêtes et le comique. Spécialement pour l’amuser comme des romans (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f° 34)
Ligne 200: Ligne 200:
Il tenait de sa mère, comme Lisa (MS NAF 10329 La Terre  F° 3 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Vérifier occurrences entre ces deux références ! Il tenait de sa mère, comme Lisa (MS NAF 10329 La Terre  F° 3 – Personnages, Jean Macquart)  \\ Vérifier occurrences entre ces deux références !
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Elle se jette à ses pieds (…) Comme elle est charmante, et simple, et fraiche dans sa petite robe (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 268/51)  \\ L’évêque l’écoutera comme Dieu le père (//ibid//., f° 269/52)  \\ Félicien la regardant et pleurant de la voir si immatérielle. Comme elle est changée (//ibid//., f° 274/57) \\ Elle se jette à ses pieds (…) Comme elle est charmante, et simple, et fraiche dans sa petite robe (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 268/51)  \\ L’évêque l’écoutera comme Dieu le père (//ibid//., f° 269/52)  \\ Félicien la regardant et pleurant de la voir si immatérielle. Comme elle est changée (//ibid//., f° 274/57) \\
Ligne 247: Ligne 247:
J’aurai [sic] voulu commencer par le partage chez le notaire, un chapitre discutant les conditions, et dans lequel il y aurait aussi le partage du champ par le géomètre. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 422/23) J’aurai [sic] voulu commencer par le partage chez le notaire, un chapitre discutant les conditions, et dans lequel il y aurait aussi le partage du champ par le géomètre. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 422/23)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
je voudrais un commencement de scène où ils oublient tout (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 273/56-274/57). \\ je voudrais un commencement de scène où ils oublient tout (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 273/56-274/57). \\
Ligne 286: Ligne 286:
Il s’échoue à la ferme, et comment il est pris par Jacqueline (MS NAF 10329 La Terre  F° 7 – Personnages, Jean Macquart)  \\ La vieille les repousse donc, et ne rêve que de les déshériter. Comment elle y arrive (//ibid//.,  F° 41 – Personnages, Marianne Fouan)  \\ Plus tard, il va se réfugier un jour chez elle, et comment elle le chasse (//ibid//.,  F° 41)  \\ Un des deux enfants peut mourir, le boiteux ; et comment elle agit avec sa petite fille – Ce qu’elle lui laisse en mourant (//ibid//.,  F° 41)  \\ Comment elle se défend contre lui, et se laisse vaincre sans rien dire (//ibid//.,  F° 50 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Seulement, tout cela se brise devant des circonstances particulières : ainsi comment employer les mécaniques, quand tout n’est pas d’un seul tenant (//ibid//.,  F° 69 – Personnages, Alexandre Hourdequin)  \\ Hourdequin devant les petits cultivateurs. Comment il juge leur routine (//ibid//.,  F° 72) Il s’échoue à la ferme, et comment il est pris par Jacqueline (MS NAF 10329 La Terre  F° 7 – Personnages, Jean Macquart)  \\ La vieille les repousse donc, et ne rêve que de les déshériter. Comment elle y arrive (//ibid//.,  F° 41 – Personnages, Marianne Fouan)  \\ Plus tard, il va se réfugier un jour chez elle, et comment elle le chasse (//ibid//.,  F° 41)  \\ Un des deux enfants peut mourir, le boiteux ; et comment elle agit avec sa petite fille – Ce qu’elle lui laisse en mourant (//ibid//.,  F° 41)  \\ Comment elle se défend contre lui, et se laisse vaincre sans rien dire (//ibid//.,  F° 50 – Personnages, Françoise Fouan)  \\ Seulement, tout cela se brise devant des circonstances particulières : ainsi comment employer les mécaniques, quand tout n’est pas d’un seul tenant (//ibid//.,  F° 69 – Personnages, Alexandre Hourdequin)  \\ Hourdequin devant les petits cultivateurs. Comment il juge leur routine (//ibid//.,  F° 72)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Le jardin de l’évéché. Comment ils y rentrent (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 263/46)  \\ Félicien aussi, comment elle l’aime (//ibid//., f° 268/51)  \\ Le jardin de l’évéché. Comment ils y rentrent (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 263/46)  \\ Félicien aussi, comment elle l’aime (//ibid//., f° 268/51)  \\
Ligne 321: Ligne 321:
Jusqu’ici, je n’ai pas la grande ligne philosophique. Il me faudrait peut-être pour l’avoir prendre un ouvrier et le poser en comparaison (MS NAF, 10 321, f° 386) Jusqu’ici, je n’ai pas la grande ligne philosophique. Il me faudrait peut-être pour l’avoir prendre un ouvrier et le poser en comparaison (MS NAF, 10 321, f° 386)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Comparaison avec les saintes de la Légende (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 84) Comparaison avec les saintes de la Légende (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre VI, f° 84)
Ligne 369: Ligne 369:
Donc, changement complet de philosophie (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, fº 2)  \\(…) pour avoir l'autre face de la vérité, et pour être ainsi complet (//ibid//., fº 3) Donc, changement complet de philosophie (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, Ebauche, fº 2)  \\(…) pour avoir l'autre face de la vérité, et pour être ainsi complet (//ibid//., fº 3)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Enfin je voudrais bien pour faire Angélique complète la faire charitable (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche f° 289/72)  \\ (…) Quant au quartier, il est complètement à régler de nouveau pour se prêter à tous les épisodes (//ibid//., f° 310/93) \\ Enfin je voudrais bien pour faire Angélique complète la faire charitable (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche f° 289/72)  \\ (…) Quant au quartier, il est complètement à régler de nouveau pour se prêter à tous les épisodes (//ibid//., f° 310/93) \\
Ligne 386: Ligne 386:
(voir aussi : compliquer ; difficile ) (voir aussi : compliquer ; difficile )
-Le Rêve (1891)+Le Rêve (1888)
mais le château à régler est chose plus complexe (…) l’époque de ce château est à régler (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 309/92) mais le château à régler est chose plus complexe (…) l’époque de ce château est à régler (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 309/92)
Ligne 401: Ligne 401:
C’est lui qui a le champ convoité par Bonhomme. Mais quand il meurt, il le donne par testament à Louise, que Bonhomme prend alors chez lui. – Non, tout cela est compliqué et ne vaut rien. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 413/14)  \\ (… ) les biens lui échappant à cause du père ; et à la fin, il a le bien, so n père mort, et Louise morte. C’est bien compliqué, et il y a bien des morts. (//ibid//., f°  417/18)  \\ (…) Bonhomme. (…) Sa passion de la terre doit aller avec l’amour du travail. Donc, difficile de faire que la terre dépérit entre ses mains. Il faudra que je garde ça pour l’oncle. A moins que je le fasse plus compliqué. (//ibid//., f° 443/44) \\ C’est lui qui a le champ convoité par Bonhomme. Mais quand il meurt, il le donne par testament à Louise, que Bonhomme prend alors chez lui. – Non, tout cela est compliqué et ne vaut rien. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 413/14)  \\ (… ) les biens lui échappant à cause du père ; et à la fin, il a le bien, so n père mort, et Louise morte. C’est bien compliqué, et il y a bien des morts. (//ibid//., f°  417/18)  \\ (…) Bonhomme. (…) Sa passion de la terre doit aller avec l’amour du travail. Donc, difficile de faire que la terre dépérit entre ses mains. Il faudra que je garde ça pour l’oncle. A moins que je le fasse plus compliqué. (//ibid//., f° 443/44) \\
Il ne faut donc pas de la violence, de la brutalité seulement et continuelle ; mais un caractère plus compliqué quoique simple (MS NAF 10329 La Terre f° 34 – Personnages, Joseph Fouan) Il ne faut donc pas de la violence, de la brutalité seulement et continuelle ; mais un caractère plus compliqué quoique simple (MS NAF 10329 La Terre f° 34 – Personnages, Joseph Fouan)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je ne fais qu’indiquer là ce que je veux, il faudra raffiner et compliquer (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 229/13) Je ne fais qu’indiquer là ce que je veux, il faudra raffiner et compliquer (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 229/13)
Ligne 475: Ligne 475:
Il faut que la ferme me donne toute la grande culture, des histoires de chasse, et que je puisse conclure sur la grande culture et sur la petite. (MS NAF 10.328 La Terre. F° 467/59 - Ebauche)  \\ (…) Ne pas finir par un enterrement peut-être comme dans « l’Oeuvre ». Et je voudrais aussi la conclusion sociale, là. (//ibid//., f° 487/99)  \\ (…) Le village. Nostalgie de Madeline. Macqueron vilipendé à son tour. Les rivalités. Grosbois le terrain promis et pour lequel il demande de l’argent. (…) Conclusion générale. Le curé etc. Conclusion politique. Le braconnier. Tirage au sort (janvier, février). (//ibid//., f° 503/5 – Plan) Il faut que la ferme me donne toute la grande culture, des histoires de chasse, et que je puisse conclure sur la grande culture et sur la petite. (MS NAF 10.328 La Terre. F° 467/59 - Ebauche)  \\ (…) Ne pas finir par un enterrement peut-être comme dans « l’Oeuvre ». Et je voudrais aussi la conclusion sociale, là. (//ibid//., f° 487/99)  \\ (…) Le village. Nostalgie de Madeline. Macqueron vilipendé à son tour. Les rivalités. Grosbois le terrain promis et pour lequel il demande de l’argent. (…) Conclusion générale. Le curé etc. Conclusion politique. Le braconnier. Tirage au sort (janvier, février). (//ibid//., f° 503/5 – Plan)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Voici l’arrangement. Si Dieu veut, je veux bien, a dit l’évêque. Et je fais toujours le miracle mais pour la conclusion du rêve seulement (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 303/86) \\ Voici l’arrangement. Si Dieu veut, je veux bien, a dit l’évêque. Et je fais toujours le miracle mais pour la conclusion du rêve seulement (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 303/86) \\
Ligne 503: Ligne 503:
Voyons les conditions où le comte Muffat peut se trouver, pour qu’en aimant Nana, il y ait drame. (NAF Ms. 10313, Nana. F°225- Ebauche) \\ Enfin, à la fin, elle aura couché avec tout le monde, et dans des conditions très sensuelles. (//ibid//. F°237). Voyons les conditions où le comte Muffat peut se trouver, pour qu’en aimant Nana, il y ait drame. (NAF Ms. 10313, Nana. F°225- Ebauche) \\ Enfin, à la fin, elle aura couché avec tout le monde, et dans des conditions très sensuelles. (//ibid//. F°237).
=== ===
-Le Rêve (1891) ===+Le Rêve (1888) ===
Les trois conditions que je tiens à remplir sont (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche f° 218/2) Les trois conditions que je tiens à remplir sont (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche f° 218/2)
Ligne 523: Ligne 523:
Curieux phénomène qui conduit mon chapitre. (NAF Ms. 10313, Nana. F°117- Plan). Curieux phénomène qui conduit mon chapitre. (NAF Ms. 10313, Nana. F°117- Plan).
=== ===
-Le Rêve (1891) ===+Le Rêve (1888) ===
Cette scène doit être conduite avec un saisissement de l’un et de l’autre (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre IV, f° 81) Cette scène doit être conduite avec un saisissement de l’un et de l’autre (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre IV, f° 81)
Ligne 533: Ligne 533:
==== CONFESSER ==== ==== CONFESSER ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Puisqu’on m’accuse de ne pas faire de psychologie, je voudrais forcer les gens à confesser que je suis un psychologue. De la psychologie donc, ou ce qu’on appelle  \\ ainsi (!), c’est à dire une lutte d’âme (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 217/1-218/2) Puisqu’on m’accuse de ne pas faire de psychologie, je voudrais forcer les gens à confesser que je suis un psychologue. De la psychologie donc, ou ce qu’on appelle  \\ ainsi (!), c’est à dire une lutte d’âme (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f°s 217/1-218/2)
Ligne 581: Ligne 581:
Tous se surveillant, ne se connaissant pas. (NAF Ms. 10313, Nana. F°249/1- Notes) \\ Connaître Madrid (Bois de Boulogne). Où les parties se font l’été. (//ibid//. F°255/20) \\ L’homme auquel on ne connaît aucun revenu et qui est avec les gr. cocottes. (//ibid//. F°261/10). Tous se surveillant, ne se connaissant pas. (NAF Ms. 10313, Nana. F°249/1- Notes) \\ Connaître Madrid (Bois de Boulogne). Où les parties se font l’été. (//ibid//. F°255/20) \\ L’homme auquel on ne connaît aucun revenu et qui est avec les gr. cocottes. (//ibid//. F°261/10).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Sa physiologie par les actes , on ne le connaîtra qu’au IX (NAF MS 10323, Deuxième plan détaillé du chapitre V, f° 73)  \\ Comme je garde Félicien mystérieux, je ne puis raconter son histoire que lorsqu’il est connu au IX (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre V, f° 77) Sa physiologie par les actes , on ne le connaîtra qu’au IX (NAF MS 10323, Deuxième plan détaillé du chapitre V, f° 73)  \\ Comme je garde Félicien mystérieux, je ne puis raconter son histoire que lorsqu’il est connu au IX (//ibid//., deuxième plan détaillé du chapitre V, f° 77)
Ligne 606: Ligne 606:
Ensuite, le partage de la petite propriété, la division continue par les héritage [sic]. Conséquence sociale de ce fait, et où ça mène, et si la grande propriété se reconstruit. C’est là que j'établirai la part du socialisme dans l’œuvre. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  402/3 - Plan) Ensuite, le partage de la petite propriété, la division continue par les héritage [sic]. Conséquence sociale de ce fait, et où ça mène, et si la grande propriété se reconstruit. C’est là que j'établirai la part du socialisme dans l’œuvre. (MS NAF 10.328, La Terre, f°  402/3 - Plan)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je crois qu’on pourrait conter toute l’histoire /d’Hubert et Hubertine/ (…) Plus tard je tirerai les conséquences de l’histoire (MS NAF 10323, Le Rêve, Plan, premier Plan détaillé du Chapitre I, f° 11) Je crois qu’on pourrait conter toute l’histoire /d’Hubert et Hubertine/ (…) Plus tard je tirerai les conséquences de l’histoire (MS NAF 10323, Le Rêve, Plan, premier Plan détaillé du Chapitre I, f° 11)
Ligne 629: Ligne 629:
On peut la mêler au drame, en la faisant céder à un homme. On peut aussi mettre en face d’elle le frère Archangias, (je veux cependant conserver à celui-là sa raideur catholique ! (MS NAF 10294, La Faute de l’abbé Mouret, Ebauche, f° 10)  \\ Sa jalousie pourtant contre les gens du Paradou, contre Albine (il vaut [mieux ?] conserver son caractère.) (//ibid//., plan du troisième livre, f° 26) On peut la mêler au drame, en la faisant céder à un homme. On peut aussi mettre en face d’elle le frère Archangias, (je veux cependant conserver à celui-là sa raideur catholique ! (MS NAF 10294, La Faute de l’abbé Mouret, Ebauche, f° 10)  \\ Sa jalousie pourtant contre les gens du Paradou, contre Albine (il vaut [mieux ?] conserver son caractère.) (//ibid//., plan du troisième livre, f° 26)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Salle commune. Conserver l’aspect (…)  \\ conserver la vieille porte sur le jardin (MS NAF 10324, Le Rêve, f°s, Notes sur la maison des Hubert 404/11-405/12) \\ Salle commune. Conserver l’aspect (…)  \\ conserver la vieille porte sur le jardin (MS NAF 10324, Le Rêve, f°s, Notes sur la maison des Hubert 404/11-405/12) \\
Ligne 657: Ligne 657:
==== CONSONNE ==== ==== CONSONNE ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte , s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage , aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\ La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte , s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage , aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\
Ligne 688: Ligne 688:
Dossiers de la préfecture consultés : trois classes : individus pris les armes à la main, individus moins coupables, individus dangereux (Le Ventre de Paris, Notes documentaires, Ms.Naf. 10.338, f° 202) Dossiers de la préfecture consultés : trois classes : individus pris les armes à la main, individus moins coupables, individus dangereux (Le Ventre de Paris, Notes documentaires, Ms.Naf. 10.338, f° 202)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Pour le vitrail de la chapelle, consulter la note sur les Vitraux (NAF MS 10323, Le Rêve, premier plan du chapitre X, f° 141) Pour le vitrail de la chapelle, consulter la note sur les Vitraux (NAF MS 10323, Le Rêve, premier plan du chapitre X, f° 141)
Ligne 706: Ligne 706:
On croira, on répandra le conte que Jacques était un affilié (MS NAF 10338, Le Ventre de Paris, Ebauche, f° 67) On croira, on répandra le conte que Jacques était un affilié (MS NAF 10338, Le Ventre de Paris, Ebauche, f° 67)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Le prince charmant (…) Le conte bleu, elle s’y berce (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 262/45) \\ Le prince charmant (…) Le conte bleu, elle s’y berce (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 262/45) \\
Ligne 746: Ligne 746:
Puis, je ferai continuer le chassé-croisé des amants. (NAF Ms. 10313, Nana. F°185- Personnages). Puis, je ferai continuer le chassé-croisé des amants. (NAF Ms. 10313, Nana. F°185- Personnages).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Continuation de l’idylle ( NAF MS 10323 premier plan du chapitre VI f° 85)  \\ Continuation et fin de l’idylle dans la chambre d’Angélique (premier plan du chapitre VII f° 99 ) Continuation de l’idylle ( NAF MS 10323 premier plan du chapitre VI f° 85)  \\ Continuation et fin de l’idylle dans la chambre d’Angélique (premier plan du chapitre VII f° 99 )
Ligne 757: Ligne 757:
==== CONTRACTION ==== ==== CONTRACTION ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte, s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage, aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\Elle (…) s’est accoutumée (…) \\ aux quelques vieux mots hors d’usage, aux tournures vieillies, aux abréviations, à la contraction de certaines consonnes redoublées, à l’article joint au mot sans apostrophe (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f°s 33-34) La Légende dorée. Citations en vieux langage (…) D’abord on n’a que regardé des images. Puis elle a voulu savoir, a tâché de lire le texte, s’est accoutumée aux lettres gothiques, aux quelques vieux mots hors d’usage, aux tournures vieillies, abréviations, contraction de certaines consonnes, article joint au substantif sans apostrophe. (MS NAF 10323, 2ème plan détaillé du chapitre II, f° 20) \\Elle (…) s’est accoutumée (…) \\ aux quelques vieux mots hors d’usage, aux tournures vieillies, aux abréviations, à la contraction de certaines consonnes redoublées, à l’article joint au mot sans apostrophe (//ibid//., premier plan détaillé du chapitre II, f°s 33-34)
Ligne 779: Ligne 779:
Il faut que je prenne pour cadre une maison moderne, dans laquelle logeront tous mes personnages (rien que des bourgeois, pas un ouvrier, le contraire de ma maison de la rue de la Goutte d’or) (MS NAF 10321, Pot-Bouille, f° 382) Il faut que je prenne pour cadre une maison moderne, dans laquelle logeront tous mes personnages (rien que des bourgeois, pas un ouvrier, le contraire de ma maison de la rue de la Goutte d’or) (MS NAF 10321, Pot-Bouille, f° 382)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
(voir si le contraire ne faudrait [sic, pour : vaudrait] pas mieux, la sortie par la grande porte, la rentrée par la petite (pas de fermeture de la parenthèse- MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan du chapitre VIII, f° 113) (voir si le contraire ne faudrait [sic, pour : vaudrait] pas mieux, la sortie par la grande porte, la rentrée par la petite (pas de fermeture de la parenthèse- MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan du chapitre VIII, f° 113)
Ligne 810: Ligne 810:
les billets auront un contre coup plus loin. (NAF Ms. 10313, Nana. F°100- Plan) \\ Ces billets auront un contre-coup plus loin. (//ibid//. F°108). les billets auront un contre coup plus loin. (NAF Ms. 10313, Nana. F°100- Plan) \\ Ces billets auront un contre-coup plus loin. (//ibid//. F°108).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Voir le contre coup de ces deux pages à l’autre chapitre (MS NAF 10323, premier plan du chapitre III, f° 52, souligné par Zola) Voir le contre coup de ces deux pages à l’autre chapitre (MS NAF 10323, premier plan du chapitre III, f° 52, souligné par Zola)
Ligne 837: Ligne 837:
Il se conduit vis-à-vis d’elle en mari convenable, paternel. (NAF Ms. 10313, Nana. F°229- Ebauche). Il se conduit vis-à-vis d’elle en mari convenable, paternel. (NAF Ms. 10313, Nana. F°229- Ebauche).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Ajouter simplement l’au-delà où il conviendra de le faire (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche f° 295/78) Ajouter simplement l’au-delà où il conviendra de le faire (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche f° 295/78)
Ligne 873: Ligne 873:
L’ensemencement. Louise menant la vache au taureau. Traînée, sauvée par Jean. Conversation, tous aperçus et détail par l’enfant. Paysage général. La file du braconnier rencontrée avec son troupeau d’oie. A la ferme. La saillie. (MS NAF 10.328, La Terre, Plan, f° 499/1) L’ensemencement. Louise menant la vache au taureau. Traînée, sauvée par Jean. Conversation, tous aperçus et détail par l’enfant. Paysage général. La file du braconnier rencontrée avec son troupeau d’oie. A la ferme. La saillie. (MS NAF 10.328, La Terre, Plan, f° 499/1)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Tout le chapitre est en récit, coupé de quelques scènes épisodiques, avec des mots de conversation (MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan détaillé du chapitre II, f° 28)  \\ Tout le chapitre est en récit, coupé de quelques scènes épisodiques, avec des mots de conversation (MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan détaillé du chapitre II, f° 28)  \\
Ligne 891: Ligne 891:
==== COPIER ==== ==== COPIER ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Figures petites, de style byzantin (…) Au XIII (…) on commence à copier la nature (…) Figures mieux drapées (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes Vitraux, f° 273)  \\ (…) Au XIVe, (…) on copie plus fidèlement la  \\ nature (…) Au XV (…) l’étude de la nature se rapproche/nt/ de la réalité et tout décline (//ibid//., f° 277) Figures petites, de style byzantin (…) Au XIII (…) on commence à copier la nature (…) Figures mieux drapées (MS NAF 10324, Le Rêve, Notes Vitraux, f° 273)  \\ (…) Au XIVe, (…) on copie plus fidèlement la  \\ nature (…) Au XV (…) l’étude de la nature se rapproche/nt/ de la réalité et tout décline (//ibid//., f° 277)
Ligne 912: Ligne 912:
Pour corser l'action, je pourrais mettre un intérêt pécuniaire entre la petite boutique et mon héroïne (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, f° 15) Pour corser l'action, je pourrais mettre un intérêt pécuniaire entre la petite boutique et mon héroïne (MS NAF 10277, Au bonheur des dames, f° 15)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
je voudrais faire un chapitre de cela : il sera court voilà tout, à moins que je ne trouve à le corser (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 263/46) je voudrais faire un chapitre de cela : il sera court voilà tout, à moins que je ne trouve à le corser (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 263/46)
Ligne 950: Ligne 950:
J’ai peur que mon Jean ne soit bien effacé à côté de Bonhomme. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 430/31)  \\ (…) Montrer aussi de ce côté le malaise de la terre. (//ibid//., f° 461/53) J’ai peur que mon Jean ne soit bien effacé à côté de Bonhomme. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 430/31)  \\ (…) Montrer aussi de ce côté le malaise de la terre. (//ibid//., f° 461/53)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je laisserai bien entendu de côté tout l’amour physique (MS NAF 10323, Le Rêve,  Ebauche f° 252/36)  \\ (…)Je voulais une lutte psychologique, et c’est ici qu’il faudrait la mettre : la jeunesse, la santé, l’amour d’un côté, et de l’autre le devoir, le respect. (//ibid//., f° 271/54) \\Faire Angélique triomphante à la fin, c’est répéter Denise . Des deux côtés, c’est une jeune fille triomphant par sa vertu, arrivant à la fortune (//ibid//., f° 302/85) \\ Je laisserai bien entendu de côté tout l’amour physique (MS NAF 10323, Le Rêve,  Ebauche f° 252/36)  \\ (…)Je voulais une lutte psychologique, et c’est ici qu’il faudrait la mettre : la jeunesse, la santé, l’amour d’un côté, et de l’autre le devoir, le respect. (//ibid//., f° 271/54) \\Faire Angélique triomphante à la fin, c’est répéter Denise . Des deux côtés, c’est une jeune fille triomphant par sa vertu, arrivant à la fortune (//ibid//., f° 302/85) \\
Ligne 988: Ligne 988:
Lui faire perdre sa femme au milieu du livre à l’endroit où cette mort sera un premier coup pour lui. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 440/41)  \\ (…)Mais le sujet n’est pas là. Il est dans la Terre, encore un coup. (//ibid//., Plan, f° 402/3) Lui faire perdre sa femme au milieu du livre à l’endroit où cette mort sera un premier coup pour lui. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 440/41)  \\ (…)Mais le sujet n’est pas là. Il est dans la Terre, encore un coup. (//ibid//., Plan, f° 402/3)
=== ===
-Le Rêve (1891) ===+Le Rêve (1888) ===
Encore un coup tout cela traité très chastement, car je veux que la pureté soit absolue dans la forme, dans la façon de traiter le roman (MS NAF 10323, Le Rêve, f° 284/67)  \\ Encore un coup tout cela traité très chastement, car je veux que la pureté soit absolue dans la forme, dans la façon de traiter le roman (MS NAF 10323, Le Rêve, f° 284/67)  \\
Ligne 1040: Ligne 1040:
(Plus tard la conversation continuera, coupée par les a parte sur le dîner de Nana.). (NAF Ms. 10313, Nana. F°26- Plan) \\ Entrée de madame Hugon et de Georges, coupant. (//ibid//. F°28). \\ Faire revenir les autres et les jeunes gens ; couper les épisodes par les détails du menu et du service, par des rappels du salon. (//ibid//. F°40) \\ Tout cela avec des descriptions et des détails sur la pièce pour couper. (//ibid//. F°91) \\ En description coupée de petites conversations, de mots typiques. (//ibid//. F°119) \\ Charles le cocher. Le (sic) coupe le tableau par une course. (//ibid//. F°120). \\ Mais cette conversation qui doit me redonner la chambre est coupée par les cris des boulevards. (//ibid//. F°157- Plan). (Plus tard la conversation continuera, coupée par les a parte sur le dîner de Nana.). (NAF Ms. 10313, Nana. F°26- Plan) \\ Entrée de madame Hugon et de Georges, coupant. (//ibid//. F°28). \\ Faire revenir les autres et les jeunes gens ; couper les épisodes par les détails du menu et du service, par des rappels du salon. (//ibid//. F°40) \\ Tout cela avec des descriptions et des détails sur la pièce pour couper. (//ibid//. F°91) \\ En description coupée de petites conversations, de mots typiques. (//ibid//. F°119) \\ Charles le cocher. Le (sic) coupe le tableau par une course. (//ibid//. F°120). \\ Mais cette conversation qui doit me redonner la chambre est coupée par les cris des boulevards. (//ibid//. F°157- Plan).
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Tout le chapitre est en récit, coupé de quelques scènes épisodiques, avec des mots de conversation (MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan détaillé du chapitre II, f° 28) \\Et il faut que le travail me donne des détails pour tout le chapitre, coupant (//ibid//., second plan détaillé du chapitre III, f° 40)  \\ (…) Donc les détails du travail des trois coupent à chaque instant les morceaux (//ibid//., f° 41) Tout le chapitre est en récit, coupé de quelques scènes épisodiques, avec des mots de conversation (MS NAF 10323, Le Rêve, premier plan détaillé du chapitre II, f° 28) \\Et il faut que le travail me donne des détails pour tout le chapitre, coupant (//ibid//., second plan détaillé du chapitre III, f° 40)  \\ (…) Donc les détails du travail des trois coupent à chaque instant les morceaux (//ibid//., f° 41)
Ligne 1050: Ligne 1050:
==== COUPLET ==== ==== COUPLET ====
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
faire revenir le dehors et la chambre pendant les couplets (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre VII, f° 96) faire revenir le dehors et la chambre pendant les couplets (MS NAF 10323, Le Rêve, deuxième plan détaillé du chapitre VII, f° 96)
Ligne 1100: Ligne 1100:
Cela serait donc taillé sur le plan de « Germinal », en cinq partie [sic], avec de courts chapitres. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 424/25) Cela serait donc taillé sur le plan de « Germinal », en cinq partie [sic], avec de courts chapitres. (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 424/25)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
je voudrais faire un chapitre de cela : il sera court voilà tout (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 263/46) je voudrais faire un chapitre de cela : il sera court voilà tout (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 263/46)
Ligne 1123: Ligne 1123:
Je crains qu’il ne recommence Etienne (MS NAF 10329 La Terre  F° 6 – Personnages, Jean Macquart) Je crains qu’il ne recommence Etienne (MS NAF 10329 La Terre  F° 6 – Personnages, Jean Macquart)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je crains que tout cela ne rappelle trop l’abbé Mouret et je voudrais autre chose que la religion. Je crois que je préférerai quelque chose de beaucoup plus simple (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 307/90) Je crains que tout cela ne rappelle trop l’abbé Mouret et je voudrais autre chose que la religion. Je crois que je préférerai quelque chose de beaucoup plus simple (MS NAF 10323, Le Rêve, Ebauche, f° 307/90)
Ligne 1251: Ligne 1251:
Le rôle du paysan donc. (…) Il devient incroyant, je crois… (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 402/3)  \\ (…) Il revient dans la maison vide, épouse l’une et garde l’autre. Voir là s’il accepte son lot à la fin. Je ne crois pas. (//ibid//., f°  423/24)  \\ (…) Je crois donc qu’il ne faut pas incarner la terre dans un personnage. Aucun ne serait assez grand, aucune femme. (//ibid//., f° 485/77) Le rôle du paysan donc. (…) Il devient incroyant, je crois… (MS NAF 10.328, La Terre, Ebauche, f° 402/3)  \\ (…) Il revient dans la maison vide, épouse l’une et garde l’autre. Voir là s’il accepte son lot à la fin. Je ne crois pas. (//ibid//., f°  423/24)  \\ (…) Je crois donc qu’il ne faut pas incarner la terre dans un personnage. Aucun ne serait assez grand, aucune femme. (//ibid//., f° 485/77)
-=== Le Rêve (1891) ===+=== Le Rêve (1888) ===
Je crois que je préférerai quelque chose de beaucoup plus simple (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 224/8)  \\ (…) Le cadre est très important. Je crois une ville de province dévote (//ibid//., f° 233/17)  \\ (…) Je crois qu’il faudra amener à la fin Félicien (//ibid//., f° 278/61)  \\ (…) Je crois qu’il faut donner à l’œuvre une base réelle (//ibid//., f° 294/77)  \\ (…) mais je m’arrête, c’est là je crois qu’est la faiblesse. Ce Félicien reste en l’air (//ibid//., f° 298/81). \\ Je crois que je préférerai quelque chose de beaucoup plus simple (MS NAF 10323,  Le Rêve, Ebauche, f° 224/8)  \\ (…) Le cadre est très important. Je crois une ville de province dévote (//ibid//., f° 233/17)  \\ (…) Je crois qu’il faudra amener à la fin Félicien (//ibid//., f° 278/61)  \\ (…) Je crois qu’il faut donner à l’œuvre une base réelle (//ibid//., f° 294/77)  \\ (…) mais je m’arrête, c’est là je crois qu’est la faiblesse. Ce Félicien reste en l’air (//ibid//., f° 298/81). \\

Outils personnels
Boîte à outils