Vie et oeuvre d'Emile Zola

 Histoire et société

Vie littéraire et artistique 
1840 (2 avril) : Emile Zola naît à Paris d'un père italien et d'une mère française  1840 Louis Napoléon Bonaparte tente son premier coup d'État  
...    1842 Eugène Sue, Les Mystères de Paris
1843 Les Zola s'installent à Aix-en-Provence où le père d'Emile, l'ingénieur François Zola, entreprend l'adduction d'eau  1843 premières grandes lignes ferroviaires en France (Paris-Rouen ; Paris-Orléans)  
 1847 François Zola meurt à Marseille.    1847 Thomas Couture, Les Romains de la décadence
   1848 : Fin de la monarchie de Juillet ; La II° République est proclamée ; Louis-Napoléon
Bonaparte est élu président au suffrage universel
1848 Le Salon échappe à la tutelle de l'École des Beaux-arts. Les artistes exposent sans sélection du jury
     1849 Courbet, L'après-dîner à Ornans et Un enterrement à Ornans
     1850 mort de Balzac ; Daumier, Ratapoil, caricature de Napoléon III et de sa "bande"
  1851 : Coup d'État du 2 décembre. Louis-Napoléon Bonaparte, qui n'a pas le droit de briguer un second mandat après 4 ans à la présidence, s'empare du pouvoir par la force et fait ratifier sa forfaiture par un plébiscite.  1851 Exposition Universelle à Londres, le Crystal Palace inaugure l'architecture de verre.
 1852 Zola devient l'ami de Cézanne et de Baille à la pension d'Aix-en-Provence  1852 (2 décembre) Proclamation du Second Empire  
 

 1853 Haussmann devient préfet de la Seine

les grands travaux d'aménagement de la capitale commencent ; on dessine un parc anglais dans le Bois de Boulogne, ancienne forêt royale

 
     1856 Duranty fonde sa revue Le Réalisme
     1857 Flaubert, Madame Bovary ; procès pour atteinte aux bonnes moeurs
Millet, Les Glaneuses
Champfleury, Préface au Réalisme
 1858 Emile rejoint sa mère, qui tente en vain de faire valoir ses droits sur le canal Zola, à Paris. Il devient élève boursier en seconde au lycée Saint-Louis. .  
 1859 Emile Zola fréquente les peintres aixois de Paris et visite sans doute son premier Salon ; deux échecs au bac ;  1859 Napoléon III,envahit l'Italie du Nord ; victoires de Magenta et de Solferino ;  1859 Salon ; premières photographies de Nadar
 1860 Zola travaille aux Docks du Canal Saint-Martin dans le service des douanes puis il choisit la vie de bohème et se consacre à la rédaction de poèmes et de contes.  Paris s'étend au-delà de l'enceinte de Thiers en annexant les communes limitrophes  
 1861 Zola demande la nationalité française ; vit avec une "fille à parties", Berthe. Il visite assidûment les ateliers de peinture ; Cézanne le rejoint à Paris.  Exposition universelle de Londres  1861- 69 Campagnes de Castagnary en faveur du naturalisme
1862 : naturalisé, embauché au bureau des expéditions de la librairie Hachette, Zola devient rapidement chef de la publicité.    1862 Hugo, Les Misérables
Mode des japonaiseries : ouverture de la boutique Desoye, rue de Rivoli
     1863 Premier Salon des Refusés
Manet, Le déjeuner sur l'herbe
Whistler, Jeune fille en blanc
Carrier-Belleuse, La Bacchante
 1864 : Zola publie ses Contes à Ninon et poursuit sa formation en autodidacte, lisant Stendhal, Flaubert et Balzac ; rencontre Alexandrine Meley  1864 Première Internationale ( Manifeste de Karl Marx)  1864 Les Goncourt, Germinie Lacerteux
Premiers contacts des jeunes peintres avec l'École de Barbizon

 1865 : Zola se met en ménage avec Alexandrine Meley ;

collaboration à divers journaux ; La Confession de Claude ;

dîners du jeudi chez les Zola (amitié avec Pissarro)

 1865 Entrevue de Biarritz avec Bismarck
Mort du duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, responsable de la répression du Coup d'État de 1851
 1865 L'Olympia de Manet fait scandale au Salon
Claude Bernard publie l'Introduction à l'étude de la médecine
expérimentale

Larousse, dictionnaire du XIX° siècle

 1866 Zola quitte la librairie Hachette pour vivre de sa plume : critique littéraire dans L'Événement.

Mon Salon ; Mes Haines ; Le Voeu d'une morte ;

Zola retrouve Manet et les peintres d'avant-garde au café Guerbois ;

villégiature à Bennecourt avec les peintres

 1866 graves problèmes économiques

Guerre Austro-Prussienne ; victoire de la Prusse à Sadowa

 

 1867 Les mystères de Marseille ;

Thérèse Raquin déclenche la polémique Ulbach s'élève contre la "littérature putride" ;

Edouard Manet prend la défense du peintre qui entame son portrait

 1867 Faillite du Crédit immobilier et de la politique extérieure de la France dans la guerre du Mexique

 1867 l'Exposition Universelle à Paris révèle l'art japonais au grand public ;

Courbet et Manet organisent leur propre exposition dans des pavillons particuliers au Pont de l'Alma ;

Alphand Les promenades de Paris
L'exécution de l'Empereur Maximilien
par Manet est interdite.

 1868 Zola collabore à un journal républicain, La Tribune, et publie Madeleine Férat ;

avec les Monet à Bennecourt ;

premier dîner chez les Goncourt

 1868 Dissolution de la Section française de l'Internationale  1868 Carpeaux, La Danse
Manet Portrait de Zola

 1869 lié aux républicains, Zola mène une campagne de presse contre l'Empire. Il entre en correspondance avec Flaubert et Michelet.

Le projet des Rougon-Macquart est accepté par l'éditeur Lacroix

 1869 Napoléon III poursuit sa politique de création d'espaces verts : Alphand crée le parc Montsouris.

inauguration du canal de Suez par L'impératrice ;

grève des mineurs de la Ricamarie ; répression sanglante

les Républicains progressent aux Elections législatives

 1869 Wagner L'or du Rhin.......

Monet et Renoir peignent le même motif à La Grenouillère

Flaubert publie la Seconde Education Sentimentale

 1870 Zola épouse Alexandrine Meley. La publication en feuilleton du premier volume des Rougon-Macquart, La Fortune , est interrompue par la guerre. Zola part pour Marseille, où il tente de fonder un journal républicain, puis pour Bordeaux, où il cherche un emploi auprès du gouvernement.  1870 Succès de Napoléon III au plébiscite
Guerre franco-prussienne ; siège de Paris ;
Après la défaite de Sedan (2 septembre), Napoléon III abdique ; la III° République est proclamée le 4 septembre.
 

 1871 La Fortune des Rougon paraît en volume.

Zola, qui a brigué en vain une sous-préfecture, est embauché comme secrétaire du vieux Glais Bizoin et devient chroniqueur parlementaire ; il rentre à Paris le 14 mars pour suivre les débats de l'Assemblée

 1871 (18 mars-28 mai) La Commune de Paris ; l'armée française envahit Paris sous les ordres de Mac-Mahon ; "semaine sanglante"  

 1872 Lettres de Versailles ; Lettres Parisiennes dans La Cloche ;

La Curée ;

Charpentier reprend à son compte l'édition des Rougon-Macquart ;

Zola devient un familier des dimanches de Flaubert

 1872 procès, exécutions, déportations des communards

 1872 Hugo, L'année terrible ;

Monet peint Impression, soleil levant (présenté à l'exposition de 1874)
Degas, Le foyer de la danse à L'Opéra
Viollet-le-Duc, Entretiens sur l'architecture

 1873 Le Ventre de Paris

Thérèse Raquin est sifflé au théâtre de La Renaissance

 1873 démission de Thiers ; Mac-Mahon, élu président de la République, instaure "l'Ordre moral". Napoléon III meurt en exil à Londres.  1873 Rimbaud, Une Saison en enfer
Cézanne, Une moderne Olympia

 1874 Zola fréquente les Goncourt, Flaubert , Maupassant et se lie d'amitié avec Mallarmé.

La Conquête de Plassans.
Nouveaux contes à Ninon

échec des Héritiers Rabourdin au Théâtre ; dîner des "auteurs sifflés" au Café Riche

 

 1874 : première exposition "impressionniste"

Cézanne travaille à Auvers avec Pissarro

Manet : En bateau ; Argenteuil
Degas, Aux courses en province
Cézanne, La maison du pendu
Monet, Le Boulevard des Capucines ;
Le pont d'Argenteuil

Pissarro, Gelée blanche
Renoir, La Liseuse ; La Loge

 1875 Zola collabore au Messager de L'Europe , un journal de Saint-Pétersbourg ;

La Faute de l'abbé Mouret

  1875 Vote des lois constitutionnelles  1875 Achèvement de l'Opéra Garnier Verlaine Romances sans paroles
Monet peint sur le motif à Argenteuil ; Pissarro à Pontoise

 1876 continue le journalisme (critique dramatique dans Le Bien Public) ;

Son Excellence Eugène Rougon ;

début des relations avec Céard et Huysmans

  1876 les républicains remportent les élections législatives ; fin des poursuites contre les communards

Dissolution de la Première Internationale ;

1876 Deuxième exposition impressionniste

Degas L'absinthe
Renoir La balançoire
Le Bal du Moulin de la Galette

Gustave Moreau, avec Salomé et L'Apparition, marque le retour aux sujets mythologiques et l'émergence du symbolisme

Début de la construction du Sacré-Coeur

 

 1877 succès de L'Assommoir ; un dîner chez Trapp inaugure "l'école naturaliste" dont Zola devient le chef  1877 Les républicains remportent les élections législatives  1877 Troisième exposition impressionniste
Monet La gare Saint-Lazare
Rodin, L'Age d'airain, plâtre (scandale)
Hugo La Légende des Siècles
L'Histoire d'un crime,
pamphlet
contre Napoléon III, rédigé en 1851

 1878 Zola s'installe à Médan
Une page d'amour ;

Zola fait scandale en publiant dans Le Figaro une étude sur les romanciers contemporains

 1878 Exposition Universelle à Paris ; Jules Guesdes est arrêté lors d'un congrès du parti socialiste

 1878 Bastien-Lepage Les Foins

Manet La serveuse de bocks ; La blonde aux seins nus

Duret, Les peintres impressionnistes

 Zola participe à la mise en scène de L'Assommoir, adapté par Busnach pour le théâtre de l'Ambigu ; immense succès populaire

 1879 Démission de Mac-Mahon
Jules Grévy, républicain, président de la République

Jules Ferry ministre de l'Instruction Publique

1879 Quatrième exposition impressionniste

Bouguereau, académiste, triomphe avec La naissance de Vénus

Huysmans, Les soeurs Vatard
Vallès, L'enfant

 

 1880 Nana
Les Soirées de Médan
Le Roman expérimental
Zola vit douloureusement la mort de sa mère et celle de Flaubert

 1880 Amnistie pour les communards

le gouvernement interdit l'enseignement aux jésuites ; le 14 juillet devient fête nationale

 1880 Cinquième exposition impressionniste
Huysmans, Croquis Parisiens
Maupassant, Boule de Suif
 1881 échec relatif de Nana à l'Ambigu ; Le Naturalisme au théâtre ; Nos Auteurs Dramatiques ; Les Romanciers naturalistes 1881 Lois Jules Ferry sur l'école
Liberté de réunion ; liberté de la presse

 
1881- 82 bref Ministère Gambetta
1881 Sixième exposition impressionniste
Maupassnt, La Maison Tellier
Renoir, Le déjeuner des canotiers
 1882 Pot-Bouille ; Une Campagne ; Le Capitaine Burle

1882 Mort de Gambetta ;

interdiction de tout signe religieux à l'école ;
Krach de l'Union Générale

 1882 Septième exposition impressionniste
Wagner, Parsifal
Deuxième exposition de Redon au Gaulois
Création de l'Union Centrale des Arts Décoratifs et de son musée

 

1883 Au Bonheur des Dames ; Pot-Bouille à L'Ambigu

  1883 second ministère Jules Ferry
Manifestation anarchiste (Louise Michel) ;

début de la conquête de l'Indochine

 1883 Maupassant, Une Vie
Huysmans, L'Art Moderne
Exposition d'estampes japonaises chez Petit
Premier Salon des Incohérents
Mort de Manet
Mort de Wagner

 1884 La Joie de vivre ; Naïs Micoulin

Zola enquête à Anzin pour Germinal

 1884 loi Waldeck-Rousseau autorisant les grèves ;

grèves à Anzin

 1884 Première exposition des Artistes Indépendants
Degas, Les Repasseuses
Seurat, Une baignade, Asnières
Huysmans, A Rebours
 1885 Germinal ; l'adaptation théâtrale est refusée par la censure  

 1885 Gervex, Une séance du jury de peinture
Seurat, La Grande Jatte
Van Gogh, Les Mangeurs de pommes de terre

Mort de Hugo et de Vallès

 1886 Zola récapitule dans L'Oeuvre toute l'histoire de l'impressionnisme et du naturalisme ; déception de Cézanne.  1886 Boulanger est nommé ministre de la Guerre  1886 Van Gogh, La Guinguette
Degas, Le Tub
Monet, Femme à l'ombrelle

 1887 La Terre donne lieu à un Manifeste des Cinq où de jeunes auteurs s'en prennent violemment au roman "pornographique" de Zola ;

adaptation scénique de La Curée ; Le Ventre de Paris est joué au Théâtre de Paris

 après la chute du gouvernement auquel il appartient, Boulanger entraîne à sa suite toute la droite anti-parlementaire, radicaux, bonapartistes, monarchistes ; manifestation boulangiste à la suite de la mutation du général en province

 1887 Pissarro, Femme dans un clos
Renoir, Les Grandes baigneuses
Au Café le Tambourin

1° exposition consacrée
exclusivement à l'estampe Japonaise ;

Antoine fonde le Théâtre Libre

Achèvement du Sacré-Coeur

 1888 Le Rêve ;

Zola, devenu chevalier de la Légion d'Honneur, s'éprend de Jeanne Rozerot, une jeune lingère embauchée par sa femme à Médan ;

 1888 mis à la retraite anticipée, Boulanger est plébiscité par les électeurs : élu député, propose une révision de la Constitution ; la Ligue des patriotes soutient le général.

fondation de la Ligue des Droits de l'Homme et du Citoyen sous l'égide de Clemenceau

 1888 Premier numéro du Japon Artistique publié par Bing
Groupe symboliste des Nabis
Detaille, Le Rêve (succès)
Durand-Ruel organise une importante
exposition Renoir-Pissarro-Sisley
Van Gogh et Gauguin en Arles
 1889 Jeanne donne une fille à Emile Zola : Denise

 1889 après son triomphe électoral à Paris, en janvier, Boulanger est prêt à s'emparer du pouvoir mais il renonce et fuit la France ; il est jugé par contumace

Fondation de la II° Internationale
Exposition Universelle à Paris
Inauguration de la Tour Eiffel

 1889 exposition des peintres symbolistes et synthétistes au Café Volpini
Gauguin, Le Christ Jaune
Van Gogh, La Méridienne d'après Millet

 1890 La Bête humaine ;

Zola candidat à l'Académie Française ; échec

  1890 Exposition d'Art Japonais à l'Ecole des Beaux-Arts

 1891 L'Argent
Naissance de Jacques, fils de Zola ; Zola président de la Société des Gens de Lettres ;

une lettre anonyme avertit Alexandrine de son infortune

Zola écrit le livret d'un drame lyrique adapté du Rêve pour Bruneau

 1891 Grève de Fourmies ; répression ;

entente cordiale entre la France et la Russie

suicide de Boulanger

 1891 Seurat, Le Cirque
Gérome, Lion aux aguets
Gustave Moreau, Oreste et les Erynnies
 1892 La Débâcle  1892 Attentats anarchistes
Scandale de Panama
Grève de Carmaux
 1892 Exposition Van Gogh à Amsterdam
Toulouse-Lautrec, La Goulue
Exposition Néo-Impressionniste

 1893 Le Docteur Pascal, dernier roman du cycle des Rougon-Macquart propose une synthèse de l'oeuvre.

Un grand dîner est organisé au Bois de Boulogne : il rassemble 200 personnes autour du maître, désormais célébré par la France ; Zola est fait officier de la Légion d'Honneur

 1893 Bombe de Vaillant à la Chambre

 1893 Salon des Indépendants
Cézanne, Les Joueurs de cartes
Exposition Outamaro-Hiroshige chez
Durand-Ruel ;

mort de Maupassant ; éloge funèbre de Zola

mort de Taine

 1894 Zola entame la publication d'une nouvelle série, Les trois Villes : Lourdes, le premier volume du cycle, est mis à l'Index.

voyage en Italie pour préparer Rome

 1894 Assassinat de Sadi Carnot par un anarchiste italien
arrestation de Dreyfus ; condamné à la déportation à vie par le Conseil de guerre
 1894 Donation Caillebotte au Musée du Louvre
Debussy, Prélude à l'Après-midi d'un Faune
 1895 articles de Zola dans le Figaro

 1895 Dreyfus dégradé en public et déporté à l'Île du Diable ;

Fondation de la C.G.T.
Félix Faure devient président de la République

 1895 Fondation à Paris de la galerie l'Art Nouveau
Première projection cinématographique
 1896 Rome
dans Pour les juifs, Zola s'oppose vigoureusement à Drumont, le journaliste antisémite de La Libre Parole
   1896 mort d'Edmond de Goncourt ; Zola prononce l'éloge funèbre
 1897 : La Lettre à la Jeunesse exhorte les étudiants à résister à la haine contre les juifs  1897 Incendie du Bazar de la Charité à Paris ; manifestations antisémites en France et en Algérie  

1898 Paris

La lettre à La France, envoyée à tous les maires, reprend la campagne contre l'antisémitisme
13 janvier : J'accuse est publié dans L'Aurore ;
Procès en diffamation ; lourdement condamné, Zola part pour Londres

  1898 mort de Mallarmé
 1899 parution de Fécondité, premier volume des Evangiles, écrit en exil ;
Zola rentre à Paris
 1899 Deuxième procès Dreyfus ; Dreyfus, condamné, est gracié
Ministère Waldeck-Rousseau
Mort de Félix Faure. Emile Loubet devient président de la République
 1899 Ravel Pavane pour une Infante défunte
   1900 Amnistie pour les faits relatifs à l'Affaire Dreyfus  1900 Exposition Universelle
Laloux, La Gare d'Orsay
 1901 Travail ; La vérité en marche 1901 Loi sur les associations  1901 Ravel, Jeux d'eau
 1902 Zola meurt asphyxié dans son appartement de la rue de Bruxelles à Paris, sans doute victime d'un attentat ; une foule immense assiste à son enterrement ; Anatole France prononce l'éloge funèbre au cimetière Montmartre    
 1903 Vérité, écrit sur le scénario de l'Affaire Dreyfus, est publié à titre posthume    
   1906 Réhabilitation de Dreyfus  
 1908 les cendres d'Emile Zola sont transférées au Panthéon . retour à la biographie

retour à la page d'accueil