Carolus Duran

page en construction ; merci de patienter

 

Carolus-Duran, est [...] un élève de la nouvelle école. Je l'offenserais beaucoup, sans doute, en le traitant de disciple de Manet. Mais l'influence est incontestable. Seulement Carolus-Duran est un adroit ; il rend Manet compréhensible au bourgeois, il s'en inspire seulement jusqu'à des limites connues, en l'assaisonnant au goût du public. Ajoutez que c'est un technicien fort habile, sachant plaire à la majorité. Il jouit d'une grande renommée, pas aussi solide que celle de Cabanel, mais plus bruyante : c'est celle d'un artiste dont on craint encore quelque incartade peu convenable. Ses Baigneuses de cette année, cinq ou six petites figures de femme, toutes nues dans le coin d'un parc sur un tapis de verdure claire, ne manquent ni de grâce ni d'audace dans la manière. Son ciel, bleu avec des nuages blancs, ferait pousser des cris d'indignation, si c'était Manet qui l'avait peint. Bref, c'est un talent très intéressant mais d'une originalité douteuse.

 

 lettre c